Filtrer les résultats
Multimédias
  • 155
  • 2
Période
  • 2
  • 10
  • 22
  • 31
  • 57
  • 82
  • 104
  • 15
  • 4
  • 1
Nom de l'inventaire
  • 33
  • 16
  • 10
  • 9
  • 8
Afficher plus
Lieux
  • 45
  • 35
  • 25
  • 19
  • 17
Afficher plus
Typologies
  • 33
  • 25
  • 23
  • 18
  • 17
Afficher plus
Sujets
  • 157
  • 105
  • 100
  • 82
  • 61
Afficher plus
Auteurs
Aucune valeur disponible
Personnes
Aucune valeur disponible

Résultats de la recherche

1

Duché-paierie de BRUNOY

Date

1514-1745

Cote

A/677

9

Duché-paierie de BRUNOY. - Etat des cens du fief de LA BRETONNIERE assis en la ville de CHALIAU [CHAILLOT], près de PARIS. Déclaration des terres et vignes étant en la terre et seigneurie de CHALIAU-LES-PARIS ; fragment d'un cueilloir du fief de LA BRETONNIERE ; aveux et dénombrements rendus à Jean d'YERRES, par Jean SAUCE, bourgeois de PARIS, seigneur de CHAILLOT : à messire DREUX BUDE, sieur d'YERRES, par Primus VIGNIER, bourgeois de PARIS, sieur de CHAILLOT ; à M. Jean BUDE, sieur d'YERRES, par Jean ROBINEAU, sieur de CHAILLOT ; par Robert GEDOYN, à cause de Marguerite ROBINEAU, sa femme ; à Jean BUDE, sieur d'YERRES, par Marc de LA RUE, sieur de LA COSTE ; à DREUX BUDE, sieur d'YERRES, par Robert ARTUS, sieur de LA ROCQUE et de LA BRETONNIERE [...]. Vente d'un hôtel et de terres, sis à CHAILLOT, faite par Guillaume BIAUMER et autres, à Pierre DESMES, secrétaire du Roi et à Pernelle, sa femme ; cessions de plusieurs rentes foncières, assises à CHAILLOT, faites à Catherine de BETIZY, veuve de GIRAUT DES BRUYERES, par Huguelin d'ISLE et par Denisot DUVESMES ; partage des biens de feu Alain de l'ISLE, assis à CHAILLOT ; compte-rendu à Jeanne de LA RIVIERE, dame d'YERRES, par Jean LEGENDRE, commissaire à la recette du fief de LA BRETONNIERE, assis à CHAILLOT, et saisi féodalement ; transaction entre Guy de LEVIS, seigneur de MARLY-LE-CHATEL, et Dreux BUDE, seigneur d'YERRES, sur la mouvance de CHAILLOT ; actes de foi et hommage rendus à messire DREUX BUDE, par Jean ROBINEAU, sieur de CHAILLOT ; à Jacqueline de BAILLY, par Jacques de BOULLEHART, sieur de FRESNE et de LA BRETONNIERE ; à messire Rolin BURIN, sieur d'YERRES, par les dames religieuses de l'Ordre de SAINT-AUGUSTIN, à CHAILLOT, pour le fief de LA BRETONNIERE ; à M. CHAUVELIN, marquis de GROSBOIS, et à MONSIEUR, par les Dames de SAINTE-GENEVIEVE, à CHAILLOT.

Date

1375-1781

Cote

A/910

13

Duché-paierie de BRUNOY. - Approbation par Lambertus de CORBEVILLE de la vente faite aux Hospitaliers (frères de l'Hôpital de Jérusalem), de vingt-huit arpents de terre à CORBEVILLE, qu'il tenait de Robertus de Centiniaco (SENTENY, Val-de-marne), à condition de rester à perpétuité possesseur de la maison (domo) qui lui appartient à CORBEVILLE et de trois arpents de terres, moyennant un cens de un denier par arpent. Acte passé devant la curie de l'officialité de l'évêché de PARIS [une pièce en latin sur parchemin avec un sceau] (mars 1235). Anseau de GARLANDE, sire de TOURNANT, donne frans et quites aux frères de l'Hôpital de France, quatre hommes avec leurs hoirs, Oudi Toguei, Jacquet le fil, Huecom de Possesse et Milet, son sergent de CHAUMONS, à la condition que, si ledit seigneur venait à mourir dans le voyage de Terre-Sainte, ces quatre hommes seraient affranchis [pièce française]. Devant l'official de PARIS, Guillaume le VICOMTE, et Gilles, sa femme, reconnaissent avoir donné aux frères de la Maison du Temple, à PARIS, en pure et perpétuelle aumône, afin de participer aux bonnes oeuvres qui seront faites dans les maisons du Temple, la dîme de SENTENY, dite la dîme aux Maréchaux, et une autre dîme appelée dîme de Altaribus [des Autieux], sise à SENTENY [pièce latine]. Vente par messire Guillaume BATAILLE, chevalier, et par dame Isabelle, sa femme, au trésorier et aux frères du Temple de PARIS, du manoir de LA MOTTE, sis à SENTENY, des fossés et de tout le pourpris avec le four, sauf la sixième partie de plusieurs quartiers de terre et de divers cens ou rentes assis sur des héritages situés à SENTENY [latin et français].

Date

1235-1286

Cote

A/960

21

Duché-paierie de BRUNOY.

Date

1191-1780

Cote

A/1089

30

Duché-paierie de BRUNOY.

Date

1117-1781

Cote

A/1178

34

Inventaire des titres, contrats et autres enseignements de la Maison et Collège SAINT-ANTOINE des Révérends Pères de la Congrégation Saint PAUL dits Barnabites de la Ville d'ETAMPES, fait au mois d'octobre 1667 par le Révérend Père D. Basile FLEUREAU, supérieur, contenant 159 pages écrites et non écrites. - Divisions du présent inventaire, et pièces principales, mentionnées ou analysées dans celui-ci, qui ne se retrouve pas dans le fonds. Pages 1-4 : titres concernant l'établissement des Révérends Pères Barnabites à ETAMPES. Pages 5-8 : titres concernant les 300 livres de pension sur la maladrerie SAINT-LAZARE d'ETAMPES et quelques biens de cette maladrerie. Pages 11-29 : titres concernant la possession de la commanderie hospitalière de SAINT-JACQUES DE l'EPEE et les biens en dépendant. Copie de trois pièces : 1ère copie de la convention passée entre eux et les maire et échevins, par laquelle ledit hôpital leur a été délaissé, 5 septembre 1629 ; 2ème copie des lettres patentes de LOUIS XIII confirmatives de la convention précédente, novembre 1633 ; 3ème copie de l'acte d'homologation de cette convention en la Chambre de la réformation, 19 janvier 1638. Biens de l'hôpital SAINT-JACQUES. Copie d'un contrat passé à ETAMPES, le 10 août 1609, pour l'acquisition d'une maison couverte de tuiles, appelée LA BOUTEILLE, et située au faubourg d'Evezard, près les CAPUCINS, paroisse NOTRE-DAME, avec le pourpris qui dépend, le tout clos de [tours]. Pièces concernant la démolition de la maison [ci-dessus] et le transfert du logement des pèlerins à l'hôpital SAINT-JEAN, qui sera refait, autant que besoin sera, à l'aide des matériaux provenant de la démolition ; deux chambres seront réservées, à l'hôpital SAINT-JEAN, pour le logement exclusif des pèlerins, dont les maire et échevins prennent la charge aux lieux et place des Barnabites, 21 janvier 1654 - 6 avril 1657. VILLENEUVE-SOUS-MONTFAUCON d'ETAMPES : extrait des registres du greffe du bailliage d'ETAMPES, du 19 mai 1651. Censives de la Commanderie de SAINT-JACQUES : terrier, en parchemin, contenant 57 feuillets. Métairie ou cense assise proche de la ville de SAINT-QUENTIN en VERMANDOIS. Pages 31-55 : titres de l'Hôpital SAINT-ANTOINE d'ETAMPES : la chapelle ; biens de SAINT-ANTOINE ; cens et rentes de SAINT-ANTOINE : plusieurs cahiers de déclarations de censives, 1605-1622 ; Maison rue de la Triperie à ETAMPES et rente y relative ; Prairie SAINT-LAZARE d'ETAMPES ; FOURCHAINVILLE, maisons et terres ; OBTERRE, maisons et héritages ; SACLAS, moulin et rente. Bail emphytéotique du moulin de GRENET, fait par Me Jean CHARPY, prêtre, administrateur, à GUILLLOT GUENIER, dit PETIT, meunier, 2 février 1463. Autres baux sur ce moulin, 1560-1572. Pages 57-70 : titres des choses qui ont été données aux Pères Barnabites en faveur de leur établissement à ETAMPES : donation FLEUREAU ; rente foncière de 12 livres données aux Barnabites par Isaac GUISENET, bourgeois d'ETAMPES. Contrat par lequel le sieur GUISENET cède à Etienne SCARIN, vigneron à d'HUILLET, paroisse d'ORMOY-LA-RIVIERE, une maison et des terres, 6 septembre 1590. Contrats concernant les possesseurs successifs de cette rente, 1598-1650. Rente foncière de 3 livres à SAINT-MARTIN d'ETAMPES, 1608-1653. Don de Jacques PROVENSAL, 31 août 1629. Rente foncière à BRIERES-LES-SCELLES. Terre au chantier de l'ESPINANT, 1648-1666. Diverses rentes. Pages 71-81 : titre des fondations de messes. Pages 83-103 : titres des acquisitions faites par les Barnabites dans la ville d'ETAMPES : maisons et jardins sur les rues des Groisonneries, 9 janvier 1664 - 1666. Maison tenant à la chapelle SAINT-ANTOINE. Pages 103-105 : acquisitions par les Barnabites de rentes et héritages hors de la ville d'ETAMPES : OBTERRE, 1632-1653. THIONVILLE, 5 juin 1960-1663. Pages 107-123 : donations gratuites et autres : legs universel de M. CREZIEUX. Maison du Bas d'argent à PARIS, rue Gallande, 19 octobre et jours suivants 1647. Legs testamentaires de M. PETAU, lieutenant général à ETAMPES. Pages 127 : additions à l'inventaire : place de la maison de TARADE. Pages 129-130 : instructions touchant à la Maison et jardin enfermés dans l'enclos de notre vigne acquise de M. JACQUET "". Page 149-154 : table de l'inventaire.

Date

1667-1668

Cote

D/2

35

Titres concernant l'établissement des Barnabites à ETAMPES. Acte d'établissement de septembre 1629. Articles et conventions accordés entre les maires et échevins d'ETAMPES et les Révérends Pères dom Candide POSTCOLONNE et dom Anselme CHARDON. Cession de la maison et collège situés rue Saint-Antoine, 5 septembre 1629. Ratification des articles par le Père Général des Barnabites à MILAN, 21 mars 1631. Pièces diverses concernant les Barnabites : copie de lettres patentes du roi LOUIS XIII de mars 1622, aux termes desquelles il permet aux Barnabites de s'établir tant dans la ville de MONTARGIS que dans les autres villes, bourgs et lieux du Royaume où ils pourront être appelés, d'y faire bâtir des églises, collèges et maisons pour y vivre selon l'ordre de leur instruction, d'accepter les legs, dons et aumônes qui leur seront faits ; copie des lettres du Roi confirmant l'établissement des Barnabites à ETAMPES, 1633 ; supplication des maires et échevins de la ville d'ETAMPES à Mgr le Grand Aumônier de France, pour le prier de donner sa nomination au Roy, nostre sire, des maladrerye SAINT-LAZARE et l'hôpital SAINT-ANTOINE en faveur Barnabites pour obtenir l'homologation du traité entre la ville d'ETAMPES et les Barnabites, 17 mars 1636 ; copie collationnée de l'arrêt de vérification des lettres du Roi donné en Parlement le 9 mai 1636 ; jugement rendu des hôpitaux et maladreries de France confirmatif du délaissement fait par les maire et échevins d'ETAMPES aux Barnabites du revenu de l'hôpital de SAINT-JACQUES de l'EPEE en cette ville, 19 janvier 1638.

Date

1629-1638

Cote

D/3

36

Affaires générales. - Lettre du Rme P. Provincial, signée Dom J. Augustin GALLICE, Provincial, au Révérend Père Supérieur des religieux de la Congrégation de SAINT-PAUL à ETAMPES, portant permission de tenir dans le collège des pensionnaires en vertu de l'autorisation du Rme P. Général, PARIS, 26 mai 1648. Avertissements donnés aux Barnabites d'ETAMPES lors de la visite faite par les Révérends Pères visiteurs dom Maurice MARIN et dom Albert BALLII ou BALLY, le 16 novembre 1654. Autres aux mêmes au cours des visites faites par le Révérend Père dom Mauritius GIRBALD, provincial, et le Révérend Père dom Basile FLEUREAU, 1658 ; des Révérends Pères visiteurs D. Eusebtus BURONTIUS et D. Mauritius GIRIBALDUS, janvier 1660 ; des Révérends Pères dom Claude PILLE, provincial, et dom Charles-Louis LONGHIN, prévôt de SAINT-ELOI de PARIS, 25 juillet 1662. Copie d'une lettre au Rme Père Général dom SANTEL au Révérend Père dom Dominique DELAMOTTE, provincial de France, ROME, 21 novembre 1674. Rapport de visite de dom Barthélémy CAZALONG, provincial, accompagné du Père de La FERRIERE, constatant des irrégularités dans les comptes du Collège et prescrivant différentes mesures propre à les faire cesser, 1er juin 1744. Copie d'une ordonnance du Révérend Père Provincial des Clercs réguliers de France dom Séverin CASAUBON. Avis de décès des Pères Pierre-Marie SILONI, Richard BOTTRAFI, Jean-François MAXIT ; du Frère Barthélémy CANALE, des Soeurs Marie-Cajetan STAMPE et Paule-Antoine GRANDATI décédés en différents monastères d'ITALIE, de septembre 1746 à janvier 1747 ; billet de dom Clément PAUCHAUVIN au Supérieur d'ETAMPES, [s.d.]. Idem, 9 mars 1759.

Date

1648-1759

Cote

D/5