D INSTRUCTION PUBLIQUE, SCIENCES ET ARTS (1184-1792)

Déplier tous les niveaux

Cote/Cotes extrêmes

D/2-1958

Date

1184-1792

Organisme responsable de l'accès intellectuel

Archives départementales de l'Essonne

Description physique

104 articles

Origine

SOEURS DE L INSTRUCTION CHRETIENNE DE DOURDAN (service producteur)

CONGREGATION NOTRE-DAME DE CORBEIL (service producteur)

PARIS Nicolas (service producteur)

ARCHIVES DEPARTEMENTALES DES YVELINES (service versant)

Modalités d'entrées

Versement

Présentation du contenu

L'inventaire de la série D de SEINE-ET-OISE avait paru en deux temps : un premier volume, en 1904, comprenant les 455 premiers articles, soit les fonds des collèges et celui de la maison SAINT-LOUIS de SAINT-CYR ; un second volume, en 1940, comprenant les 1503 articles suivants, soit les titres de temporalité de la maison de SAINT-CYR et les fonds des congrégations religieuses. La répartition entre les diverses parties est très inégale : - collèges, 92 articles (5 %) ; - maison de SAINT-CYR, 1570 articles (80 %) ; - congrégations religieuses, 296 articles (15 %). De même à l'intérieur de chaque ensemble il y a des disparités : le collège d'ETAMPES représente 76 des 92 articles du fonds des collèges, les titres de temporalité de SAINT-CYR 1207 articles contre 362 pour la maison de SAINT-LOUIS proprement dite. Pour les congrégations les URSULINES, avec 7 couvents, totalisent 125 articles et l'abbaye de la MALNOUE 115. Dans le cadre de la dévolution des archives de l'ancienne SEINE-ET-OISE ont été transférés dans l'ESSONNE, en conservant leurs anciennes cotes, les fonds suivants : 1) Collège d'ETAMPES, D 2-77 2) Congrégation NOTRE-DAME d'ETAMPES, D 1915-1928 3) Soeurs de l'Instruction chrétienne de DOURDAN, D 1930-1941 4) Congrégation NOTRE-DAME de CORBEIL, D 1957-1958 SOMMAIRE DE L'INVENTAIRE : 1) Collège d'ETAMPES, D 2-77 ; Inventaire des titres, D 2 ; Etablissement des BARNABITES, D 3 ; Affaires générales, D 4-5 ; Organisation intérieure, D 6-8 ; Correspondance avec la maison des BARNABITES de PARIS, D 9-15 ; Temporalité, D 16-21 ; Rentes, D 22-23 ; Commanderie de SAINT-JACQUES, D 24-35 ; Censes de l'Epée, D 36-38 ; Titres de l'hôpital SAINT-ANTOINE, D 39-45 ; Ordre du MONT-CARMEL, D 46 ; Titres des dons à l'établissement, D 47 ; Fondations de messes, D 48-51 ; Acquisitions à ETAMPES, D 52-57 ; Donations et testaments, D 58-70 ; Supplément, D 71-73 ; Varia et addenda, D 74-77. 2) Congrégation NOTRE-DAME d'ETAMPES, D 1915-1928. 3) Soeurs de l'Instruction chrétienne de DOURDAN, D 1930-1941. 4) Congrégation NOTRE-DAME de CORBEIL, D 1957-1958."

Langue des unités documentaires

Latin/Français

Autre instrument de recherche

Inventaire sommaire

Informations sur le traitement

1904

Organisation intérieure. - Acte d'assemblée tenue en l'Hôtel-de-Ville [d'ETAMPES] par le bureau général, au sujet de l'état du collège tenus par les Barnabites. Délibérations des 29 novembre 1576, 7 mai 1613 et 27 septembre 1626. Le Bureau arrête à l'unanimité que conformément au traité de 1629 et au testament de M. PETAU, lieutenant général [1626-1629], les Barnabites seront requis de faire au Collège et bâtiments en dépendant toutes les réparations nécessaires ; la délibération sera communiquée aux Barnabites avec invitation à s'y conformer ; les Barnabites ne pourront faire aucun changement ni innovation dans l'administration et gouvernement du Collège sans la participation du Bureau de l'Hôtel-de-Ville, 4 novembre 1762. Mémoire présenté au Roi et à Messieurs les Commissaires nommés par les arrêts des 6 août 1762 et 24 mars 1763. Dès 1623, les maires et échevins songent à s'adresser aux Barnabites : lettre du 6 mars 1623 ; assemblée de ville du 2 novembre 1627 ; lettre du 22 novembre 1627 ; assemblée générale du 4 septembre 1629 ; traité fait le 5 septembre 1629. [...] Le quatrième article du traité regardait principalement le don que M. PETAU faisait au collège par son testament de 1626 et par son codicite de 1629 d'une somme de 8.000 livres. Renseignements sur la chapelle SAINT-ANTOINE ; sur la commanderie de SAINT-JACQUES de l'EPEE. Approbation donnée, le 9 septembre 1629, par l'archevêque de SENS au traité conclu avec les Barnabites. Rectification du traité par le Général des Barnabites, le 21 mars 1631. Examen des articles arrêtés le 5 septembre 1629. Suit la réponse aux articles. Revenus : la Maison du Collège ; 300 livres sur la maladrerie SAINT-LAZARE ; 100 livres sur les deniers patrimoniaux ; biens-fonds dépendant de l'Hôpital SAINT-JACQUES de l'EPEE située proche SAINT-QUENTIN ; les 3/4 d'une portion de dîme appelée les dîmes de VILLENEUVE, affermées à 22 livres 10 sols, sur lesquelles les Barnabites payent au curé de SAINT-BASILE d'ETAMPES 10 livre [...]. Charges : au chapitre NOTRE-DAME pour les cens et rente de la maison du collège [...] ; au chapitre SAINTE-CROIX pour rente foncière [...]. Entretien des bâtiments du collège, année commune [...]. Entretien d'un principal et de deux régents. Fondations : Fondation du sieur PETAU [1626-1629] : une messe tous les jours et deux bourses pour deux étudiants. Pension, gages, régie du Collège, situation actuelle, avantages, inconvénients. Mémoire dressé par les Barnabites d'ETAMPES.Réponses à ces griefs. Lettre circulaire signée Joly de FLEURY. Etat des écoliers du collège de la ville d'ETAMPES.