TEMOIGNAGES ORAUX - HISTOIRE DU DOMAINE DE CHAMARANDE

Déplier tous les niveaux

Cote/Cotes extrêmes

17AV/1-36

Date

2004-2007

Organisme responsable de l'accès intellectuel

Archives départementales de l'Essonne

Description physique

36 articles

Origine

DIRECTION DEPARTEMENTALE DES SERVICES D ARCHIVES (ESSONNE) (service producteur)

DOMAINES DE CHAMARANDE ET DE MEREVILLE (service producteur)

DIRECTION DEPARTEMENTALE DES SERVICES D ARCHIVES (ESSONNE) (service versant)

Modalités d'entrées

versement

Présentation du contenu

Depuis le deuxième semestre 2004, les archives départementales de l'Essonne et le service culturel du Domaine de Chamarande ont entrepris une collecte de témoignages oraux autour du thème du parc et du château de Chamarande. Cette collecte s'est terminée en décembre 2007. Suite à un constat sur le manque d'archives correspondant aux époques les plus récentes du parc de Chamarande, il s'est avéré nécessaire de faire appel à la mémoire des habitants de Chamarande et aux acteurs qui avaient connu le parc pendant la deuxième moitié du XXème siècle. Cette collecte a permis de collecter des informations sur le camp-école scout de l'avant deuxième guerre mondiale, les différents propriétaires du château, les périodes d'occupation étrangère du château (Allemands puis Américains), la vente du parc à Auguste Mione et l'installation de son entreprise la Construction Moderne Française, puis la vente au Conseil Général en 1977.

Cette enquête a permis également la collecte de documents (photographies, films, plans, archives papier). Ces 20 témoignages sont conservés aux archives départementales (17AV) et sont consultables librement en salle de lecture. Les enregistrements des témoignages ont été réalisés par Christine Mathieu, archiviste oral aux archives départementales de l'Essonne et Agnès Grig, chargée de la valorisation de l'histoire du domaine de Chamarande sur cassettes DAT et sont transferés sur CD audio.

Un contrat de communicabilité a été passé avec chaque personne interviewée.

Questionnaire : Présentation du témoin 1- Nom, prénom et âge du témoin, lieu de naissance 2 - Etes-vous originaire de Chamarande ? 3 - Avez-vous vécu ailleurs que dans la région? 4 - Quelles sont les raisons de votre arrivée dans la région ?

I] Le scoutisme à Chamarande (1926-1951)

L'organisation des camps Qui avez-vous connu comme formateur/ encadrant scout ? Qui s'occupait de l'intendance ? Comment on s'approvisionnait en nourriture ? (interne, externe) Comment étaient cuits les aliments ? Comment veniez-vous à Chamarande (train, voiture, vélo etc...) D'où veniez-vous ? D'où venaient les scouts ? Contact avec les commerçants : Aviez-vous des contacts avec les commerçants du village ? Achats ? Services ? Livraisons ? Compte avec les commerçants ? Que cultiviez-vous dans le parc ? Est-ce qu'on pêchait dans le parc ? (Chasse, pièges à animaux) Quelle utilisation faisiez-vous de l'eau (baignade, hygiène, pêche, promenade etc...). Où se passaient ces activités ? Alliez-vous sur l'île ? Est-ce que le parc était entretenu ? Par qui ? Comment ? Quel aspect le parc avait lors de votre dernière venue ? Participiez-vous à l'entretien du château, du parc ? Une journée ordinaire dans le Camp-école des chefs de meute des scouts Comment étiez-vous logés ? A combien étiez-vous dans les tentes ? Chauffage ? Racontez-vous les veillées ? Chansons ? Rallyes. Quels liens avec les habitants (église, mairie, écoles, lavoir, etc...) ? Vie associative ? Raisons du départ des scouts ? Derniers souvenirs.... - Liens avec le village et activités hors les murs du parc (église etc...) - Utilisation de la Juine

II] La seconde guerre mondiale et l'après-guerre

A] L'occupation allemande Comment étaient les lieux lors de votre première venue (dégradations, implantations baraquements) ? Vos liens avec les commerçants ? La poste ? La Gare ? La mairie ? Avec le village ? Utilisation du chemin de fer ? Qui était le chef de gare ? (Plaque à la gare) - Les métiers et le travail au château Le métier exercé ? Les horaires, les conditions de travail, les lieux, les gestes, les contraintes, la fréquence, l'âge de leurs collègues ? Qui vivaient dans le domaine ou dans le village (famille, enfants, célibataires, âge, nombre....) ? - L'armée Soldats : grades, âge, nombre Résidence permanente ou de passage à Chamarande ? Logements des soldats Administration allemande (Feldkommandatur) Utilisation de véhicules (voitures, vélos, camions etc...), où étaient-ils garés ? Lieu des repas, comment se faisait l'approvisionnement ? Avec qui (mélange des soldats). Qui faisait la cuisine ? L'Hôpital : noms des médecins, infirmières, nationalité. Qui étaient les malades ou blessés ? Traducteur, personnes bilingues ? Comment se passaient les réquisitions, le ravitaillement et le rationnement dans le village ? Les cultures et l'élevage dans le château et le village ?

B] L'occupation américaine Comment étaient les lieux lors de votre première venue (dégradations, implantations baraquements) ? Vos liens avec les commerçants ? La poste ? La Gare ? La mairie ? Avec le village ? Utilisation du chemin de fer ? Qui était le chef de gare ? (Plaque à la gare) - Les métiers et le travail au château Le métier exercé ? Les horaires, les conditions de travail, les lieux, les gestes, les contraintes, la fréquence, l'âge de leurs collègues ? Qui vivaient dans le domaine ou dans le village (famille, enfants, célibataires, âge, nombre....) ? - L'armée Soldats : grades, âge, nombre Résidence permanente ou de passage à Chamarande ? Logements des soldats Administration allemande (Feldkommandatur) Utilisation de véhicules (voitures, vélos, camions etc...), où étaient-ils garés ? Lieu des repas, comment se faisait l'approvisionnement ? Avec qui (mélange des soldats). Qui faisait la cuisine ? L'Hôpital : noms des médecins, infirmières, nationalité. Qui étaient les malades ou blessés ? Traducteur, personnes bilingues ? Comment se passaient les réquisitions, le ravitaillement et le rationnement dans le village ? Les cultures et l'élevage dans le château et le village ?

III] La Construction Moderne Française et Auguste Mione

A] L'entreprise - La société Construction Moderne Française (historique) - Organisation et organigramme, filiales - Les effectifs - Les métiers et lieux (ateliers, cabinets d'études etc...) - Les outils et machines, matériels et engins - La formation et les diplômes, apprentissage, école interne à l'entreprise - L'évolution dans l'entreprise - Les activités et réalisations - Les réalisations en Essonne - Les technologies et techniques (le centre de calcul etc...) - Les clients - Les logements - Les saisonniers

B] La vie sociale de la société 1) Le centre médico-social Ettore et Rosa Mione - Les équipements médicaux - Le personnel - Les métiers, les activités - Le public 2) La formation professionnelle - Le centre de formation professionnelle pour adultes - Hébergement des stagiaires - Rémunérations des stagiaires - Les diplômes Qui étaient les formateurs, étaient-ils permanents ? Conditions de travail (durée, horaires, permanent) 3) L'entraide et prévoyance - Les aides financières (oeuvres sociales, colonies de vacances, arbres de Noël, caisse de solidarité, caisse de retraite, mutuelle). 4) Les loisirs - Les loisirs, activités culturelles et sportives - L'enfance (jardin d'enfants, bibliothèque etc...). Activités des enfants et adolescents. Lieux de rencontre. Liens entre enfants d'employés et enfants du village. Liens avec écoles du village. - La jeunesse (cercle, club des jeunes) - Les équipements sportifs (piscine, gymnase, tennis, volley-ball, etc...) - Compétitions sportives - Le sauna finlandais - Salon de coiffure et d'esthétique - Le cinéma - restaurant, bars, cantines - ferme et potager : les animaux - Coopérative - La pêche dans la Juine, concours

C] Auguste Mione et sa famille - Vie en Italie - La seconde guerre mondiale (résistance, déportation etc...) - Installation à Chamarande, choix du site - Restauration du château et du parc - Inauguration (fêtes etc...) - Convictions politiques d'Auguste Mione (234uvres sociales, paternalisme etc...) - Jumelage Chamarande - Lentiai (Italie) - Les relations mondaines

D] Le château et le parc - L'utilisation des pièces du château - La chapelle - Le parc - L'Orangerie - Les Communs, la commanderie - L'Auditoire - La salle Rolland Pierre - La ferme - Le manoir - La Juine - Les pavillons - Le pavillon des gardes Origine des noms de la cour des gardes ? Origine des noms de la Commanderie ? IV] Conclusion - Vente au Conseil Général - Associations - Gestion actuelle du Domaine Connaissez-vous actuellement des personnes qui ont fréquenté ou travaillé au Domaine, au village ?

Langue des unités documentaires

Français

HISTOIRE DE CHAMARANDE Jacques Pavillon

Cote/Cotes extrêmes

17AV/2

Autres Cotes

17 - AV - 18 - Copie de sécurité 17AV2 (1ère partie) - 2005 - 2005 – 17AV/18 et 17AV/19 (Cote de substitution)

Date

2005

Importance matérielle

01/32/00

Caractéristiques physiques

produit fini, DAT, Interview

Origine

DIRECTION DEPARTEMENTALE DES SERVICES D ARCHIVES (ESSONNE) (service producteur)

DOMAINES DE CHAMARANDE ET DE MEREVILLE (service producteur)

DIRECTION DEPARTEMENTALE DES SERVICES D ARCHIVES (ESSONNE) (service versant)

Présentation du contenu

HISTOIRE DE CHAMARANDE Jacques Pavillon Date : 24 mars 2005

Jacques Pavillon a travaillé au château de Chamarande. Lieu d'entretien : archives départementales de l'Essonne

Jacques Pavillon, né en 1926 à Janville-sur-Juine nous raconte ses souvenirs sur le parc et le château de Chamarande.

0'30'' Jacques Pavillon né à Janville en 1926. Travaille dans le bâtiment après la 2ème guerre mondiale. Est embauché à Chamarande. 1'11'' Travail dans la maçonnerie générale. Arrive en 1957 à Chamarande avec Auguste Mione. Description du château et de son état. 1'48'' Description de la scierie mobile dans le parc. Activités de la scierie par Auguste Mione. 2'40'' Nombre de travailleurs à Chamarande, jardiniers pour entretenir les espaces verts. 3'05'' Description des travaux dans le château, entreprises de maçonnerie. 3'45'' Travail de l'entreprise de Mione. 4'00'' Construction du centre social. Travail de 1957 à 1962. Travail dans le château (toitures). 5'00'' Remise en état du parc, exploitation du bois, scierie. Déblaiement du bois. 5'50'' Horaires de travail et conditions. Déjeune chez lui, pas de cantine. 6'42'' 1960 : construction du cercle à l'Auditoire (restaurant) pour le personnel. Environ 60 familles dans le parc. 7'28'' Origine du nom de la Commanderie. Description des bureaux. Nombre de personnel dans les bureaux. Description des bureaux dans le château, pavillon du régisseur. Description du régisseur. Description du bureau d'Auguste Mione. 9'00'' Souvenirs d'un collègue. 10'00'' Formateurs dans le centre Mione. Inauguration en 1960. 10'45'' Travail dans le bâtiment avant de travailler pour Mione. Arrivée du personnel qualifié dès 1957. 11'11'' Conditions de travail : bonne sécurité assuré. Biographie de Mione, ancien déporté. Evocation des fêtes de l'entreprise, invitations nombreuses de personnalités. 12'00'' Evocation de la fête vénitienne de 1960, inauguration du centre social. Souvenirs du travail sur les décors de la fête, montage des gradins. Anecdote sur un orage en pleine nuit. Travail de nuit. 14'00'' Rapports avec la famille Mione et Silvestri. Décorations des murs du restaurant par Gino Silvestri. Souvenirs d'une visite de Guy Mollet, ministre, relations de travail d'Auguste Mione. Visite du préfet, beaucoup de réceptions à Chamarande. 16'00'' Restauration du bâtiment selon les sources historiques par l'architecte Surger qui habitait dans le parc, ami d'Auguste Mione des camps de concentration. 17'20'' 7 personnes affectées pour l'entretien du parc. Plantations de peupliers dans le parc et d'arbres sur l'allée d'honneur dans les années 1960. 18'30'' Description des outils et des engins utilisés. Evocation de la voiture Rolls de Mione avec chauffeur. 19'20'' Description d'une journée ordinaire, travaux de petite maçonnerie, à l'intérieur des bâtiments (finitions). 20'10'' Pas de lieux interdits, réparations partout. 20'30'' Evocation des chantiers de Conakry en Guinée. Domestiques guinéens de Mione. Habits de Diallo. 21'55'' Bonne ambiance de travail, beaucoup de fêtes et de réunions. Equipements de loisirs non publics. Chasse interdite dans le parc, pêche autorisée. 23' Evocation de l'école du centre social, fréquentation des enfants de Chamarande. Evocation de Monsieur Raymond. Souvenirs des médecins du centre et des infirmières. Fréquentation de la population de Chamarande. Pas de médecine du travail, mais médecins pour les employés du parc. Acquisition de matériels modernes (radiologie…). 25'40'' Evocation des avantages sociaux de la société, aides pour les vacances. 28'30'' Pas de vie syndicale, beaucoup d'italiens dans l'entreprise. Biographie de Mione. Anecdote avec un italien employé par Mione arrêté par la police. Beaucoup de familles italiennes. 31'25'' Conditions de travail, accidents et maladie. Equipements de protection, travail toute l'année. Restauration du parc et du château. 33' Restauration dans la cour d'honneur. Anecdotes sur le vol des vasques. Description des vasques en bronze avec pilastres autour des douves ouest, puis des vases en marbre de carrare. Description de l'installation de ces vaques, cherté et restauration. 36'50'' Description des cheminées en marbre dans le château et leur disparition. Description des dorures et boiseries du Salon Blanc. 38'37'' Souvenirs de la restauration de la chapelle avec des feuilles d'or. Volonté de Mione de restaurer le château. 39'23'' Raisons de l'arrivée de Mione à Chamarande. 40'25'' Description du potager, entretien régulier. Description de la coopérative, permanences assurées pour vendre les légumes et fruits aux employés de l'entreprise. Emploie de jardiniers spécialisés. Bassins en eaux du potager. 42'25'' Plantations d'arbres dans l'allée d'honneur. Description de la scierie sur l'allée d'honneur. 43' Constructions des maisons prototypes. Travaux du centre social (petite maçonnerie). Description du centre social (intérieur). 44'39'' Avant le centre social, présence de baraquements pour une sorte d'hôpital allemand et américain. Description des pavillons des gardiens. 45'22'' Constructions des villas pour les ingénieurs de l'entreprise. 2ème CD 0' Description du manoir et des villas pour les scouts. Description des vergers, ateliers. Description de la démolition des ateliers, de la décharge. Description de la construction spécifique des bâtiments en béton armé proche du verger. 2'05'' Travail de Mione avec Le Corbusier, chantiers de Marseille. 2'25'' Travaux dans le pavillon de chasse, dans l'Orangerie (logements de Madame Silvestri), rangement des orangers, description du sol. 3'50'' Passerelle des amoureux proche de l'île, lieux de la fête vénitienne. Description des décors de la fête, des gondoles, des estrades, gradins dans la prairie. Description du spectacle, de l'invitation (cf. copie). Durée de la fête pendant 3 jours, invitation des officiels, buffet, évocation des artistes. 8'20'' Départ de Chamarande. Travail pour une autre entreprise, meilleure paye. 9'12'' Image du château sur l'invitation. Description des évènements de la fête. Présence des ministres. 10' Feuilles d'or utilisées lors de la restauration du château, travail des doreurs (salon blanc, chapelle, porte). Description des armoiries dans le salon blanc et dans les couloirs du château. 12'10'' Photos du parterre du château, des vasques dans la cour d'honneur, le buffet d'eau. 12'41'' Logements de Mione dans le château. 13'30'' Edition d'un livre à l'occasion du 25ème anniversaire de l'entreprise (cf. livre 1588W1). Description des chantiers et des activités de l'entreprise. Constructions en Afrique. Photos du siège social à Chamarande, du parc, château, potager et vasques. 16'40'' Evocation du cinéma et de la télévision projetée. 17'14'' Evocation du Cercle dans l'Auditoire, décorations des murs par Gino Silvestri. Description du centre social, du centre de formations au rez-de-chaussée, chambres au premier étage. Bassin en marbre devant le centre. Salle de gym. Description du centre et des cabinets médicaux. 19'20'' Cour des gardes, bureaux dans la Commanderie, logements du frère d'Auguste Mione. Description de la piscine en marbre avec sauna. Surveillance de la piscine en sous-sol (hublots). 21' Fréquentation de la piscine par les chamarandais, maisons pour les ingénieurs. 21'30'' Contacts avec les commerçants de Chamarande. Peu de contacts avec la mairie 22'50'' Transport en vélo pour aller à Janville. 23'15'' Sentiments vis-à-vis du domaine actuellement, les expositions, château dégradé, détruit. 24'15'' Faillite de l'entreprise de Mione. Menaces de morceler le parc. Anecdotes sur Monsieur Juquin pour ne pas morceler le domaine. 25'40'' Evocation de l'occupation du parc par les associations, problèmes de trafic de drogues. Souvenirs de l'évacuation du parc par la police. Reprise en main par la police et le Conseil général. 28'45'' Photos : château délabré, début des travaux d'Auguste Mione, douves non entretenues. Creusement d'une meurtrière. 30'30'' Description de la volière, des oiseaux rares. Kangourous nains dans des petites niches situées dans les douves. 31'50'' Description du salon blanc, cheminée. Remise en état. Porte cachée dans les boiseries. Fenêtres. 33' Description salle à manger du château, galerie avec cabochons. Description ferronnerie, escaliers donnant accès aux logements de Mione. Chapelle fermée 36'34'' Photos du cinéma, télévision projetée. Description des rideaux en velours, peintures de Gino Silvestri. 37'20'' Bassin devant centre social. Appareils de radiologie des médecins. Photos des enfants. 39'55'' Bureau d'étude au rez-de-chaussée, billard dans le centre social, bibliothèque, sauna. 41'58'' Commanderie : dactylo au rez-de-chaussée, administration au 1èr étage. 43' Description du centre Valeco avec les camions, la station essence. Atelier de ferronnerie (portes, grilles ; serres). Serres construites par Monsieur Surger. 44' Evocation de l'interview de Madame Silvestri, de la faillite de l'entreprise. 45'50'' Habitations dans la ferme du parc, animaux et silos.

Conditions d'accès

NC Numérisé [substitution:17AV/18;17AV/19/]

sans délais

Langue des unités documentaires

Français

Existence et lieu de conservation de copies

TRANSFERT 2005 sur CD audio

Informations sur le traitement

Notice établie conformément à la norme ISAD(G), norme générale et internationale de description archivistique (2000), et à la DTD-EAD (Encoded Archival Description), informatisation de la description.