CLERGE SECULIER.

Déplier tous les niveaux

Cote/Cotes extrêmes

G/234-1131

Date

1071-1830

Organisme responsable de l'accès intellectuel

Archives départementales de l'Essonne

Description physique

230 articles

Origine

ARCHIVES DEPARTEMENTALES DES YVELINES (service versant)

Modalités d'entrées

Versement

Présentation du contenu

Inventaire sommaire des archives ecclésiastiques antérieures à 1790. Archives ecclésiastiques de l'ancienne SEINE-ET-OISE concernant le département de l'ESSONNE. En 1991, les archives départementales de L'ESSONNE recevaient en dévolution la partie essonnienne de la prestigieuse série G (clergé séculier d'ancien régime) issue des séquestres de la révolution française. Le parti adopté pour toutes les archives antérieures à 1800 fut le suivant : respecter le système de cotation d'origine, contenu dans les inventaires sommaires réalisés au XIXe siècle. Cette décision a conduit à l'élaboration de cet extrait, composé directement à partir de l'inventaire publié, pour la SEINE-ET-OISE, en 1895. Désormais, le lecteur pourra se reporter directement à cet extrait, en consultant le sommaire par groupes de cotes que nous y avons aménagé, puis l'inventaire. Sommaire des groupes de cotes concernant le département de l'ESSONNE. - COLLEGIALES : 1 - fonds de la collégiale SAINT-SPIRE de CORBEIL et dépendances : documents généraux, G 234-243 ; dépendances, G 244-261 (se reporter à l'index en fin de volume) ; 2 - fonds de la collégiale SAINTE-CROIX d'ETAMPES, G 262 ; 3 - fonds de la collégiale SAINT-MERRY de LINAS : inventaire des titres, cartulaire et documents généraux, G 263-266 ; acquisitions et droits, G 267-269 ; fiefs, G 270-273 ; autres actes de gestion, G 274-284 ; cueilloir du chapitre de LINAS, G 285-286. EGLISES PAROISSIALES : 99 églises paroissiales sont concernées et contenues dans l'index de l'inventaire sommaire de la série G de SEINE-ET-OISE, rédigé en 1895 et représentées par les groupes de cotes suivants : G 431-1068 ; G 1076 ; G 1077 ; G 1111-1131 mais aussi par les documents cotés en fin de volume, en G supplément. Pour la recherche d'une paroisse précise, on se reportera à l'index établi par Olivier GORSE en fin de volume. JURIDICTIONS ECCLESIASTIQUES : 1 - Officialité de DOURDAN, G 1079-1081 ; 2 - Juridiction de la collégiale SAINT-SPIRE et de NOTRE-DAME de CORBEIL, G 1085-1100 ; 3 - Juridiction de la collégiale SAINTE-CROIX d'ETAMPES, G 1101 ; 4 - Juridiction de la collégiale SAINT-MERRY de LINAS, G 1102."

Langue des unités documentaires

Latin/Français

Autre instrument de recherche

Inventaire sommaire

Informations sur le traitement

1895

Mots clés lieux

Cote/Cotes extrêmes

G/234-261

Caractéristiques physiques

Papier - Parchemin

Origine

COLLEGIALE SAINT-SPIRE DE CORBEIL (service producteur)

ARCHIVES DEPARTEMENTALES DES YVELINES (service versant)

Conditions d'accès

sans délais

Langue des unités documentaires

Français

Informations sur le traitement

21/11/2002

Mots clés lieux

Mots clés matières

Cote/Cotes extrêmes

G/234-243

Date

1071-1260

Caractéristiques physiques

Papier - Parchemin

Origine

COLLEGIALE SAINT-SPIRE DE CORBEIL (service producteur)

ARCHIVES DEPARTEMENTALES DES YVELINES (service versant)

Conditions d'accès

sans délais

Langue des unités documentaires

Français

Informations sur le traitement

21/11/2002

Cote/Cotes extrêmes

G/241-243

Date

1664-1688

Caractéristiques physiques

Papier - Parchemin

Origine

COLLEGIALE SAINT-SPIRE DE CORBEIL (service producteur)

ARCHIVES DEPARTEMENTALES DES YVELINES (service versant)

Présentation du contenu

Archives textuelles

Conditions d'accès

sans délais

Langue des unités documentaires

Français

Informations sur le traitement

21/11/2002

Temporel

Cote/Cotes extrêmes

G/243

Date

1241-1783

Caractéristiques physiques

Papier - Parchemin

Origine

COLLEGIALE SAINT-SPIRE DE CORBEIL (service producteur)

ARCHIVES DEPARTEMENTALES DES YVELINES (service versant)

Présentation du contenu

- Notification par le chantre et le chapitre de SAINT-SPIRE d'un échange aux termes duquel les chanoines de la collégiale abandonnent aux religieux de l'abbaye des VAUX-DE-CERNAY une rente de 5 sous parisis, à percevoir sur les revenus de BALLANCOURT, et reçoivent en retour 12 deniers de cens avec les droits de justice et autres, appartenant à l'abbaye sur une maison sise à CORBEIL en la grand'rue, juin 1241.

- Titres concernant une maison vendue, en 1243, au chapitre de SAINT-SPIRE, par Thibault de MORET, chevalier, et baillée ultérieurement à cens perpétuel aux membres de la confrérie de SAINT-SPIRE et SAINT-LEU érigée en ladite église, 1403, et enfin vendue aux mêmes confrères, 1462.

- Acte, en très mauvais état, constatant la notification par HERMARDUS, doyen de MELUN, d'un compromis aux termes duquel Guillaume de SAMESIOLO, clerc, d'une part, et les chapitres de SAINT-SPIRE et de NOTRE-DAME, d'autre part, étant en contestation au sujet de différents immeubles qui avaient appartenu à Adam de MORET, déclarent s'en remettre à l'arbitrage du doyen de LONGJUMEAU et de Renaud du PLESSIS, 1243.

- Charte par laquelle Jean BRIARD, du VIEUX-CORBEIL, chevalier, déclare avoir approuvé et amorti, moyennant certaines conditions, la vente de pièces de vigne sises à CORBEIL au terroir dénommé CHEVREL, faite par Raoul dit MUID-D'ORGE et Raucia alias Rocia, sa femme, au chapitre de SAINT-SPIRE, pour être affectées à la chapelle de SAINT-THOMAS en ladite église 1244 ou 1245 ;

- notification de ladite vente par l'Official de PARIS, 1245 ;

- notification par le même du consentement donné à ladite vente par Philippe, écuyer, fils de Jean BRIARD, 1245.

- Notification l'Official de PARIS du consentement donné par Guillaume de CALMIS, bourgeois de PARIS, par sa femme, et par Maurice, leur fils, à l'exécution du legs fait par Robert dit de CALMIS, frère de Guillaume, à l'église SAINT-SPIRE, d'une pièce de vigne sise à CORBEIL au lieu dit le CLOS-LE-COMTE, laquelle devra être affectée aux besoins de l'autel de SAINT-MICHEL, érigé en la chapelle de SAINT-GILLES, juin 1245.

- Charte du garde de la prévôté de PARIS, Henri de TAPEREL, faisant connaître la vente, au prix de 110 livres, faite au chapitre de SAINT-SPIRE, par Hanont dit LE MATIN et Agnès, sa femme, fille de feu Nicolas l'ORFEVRE, de CORBEIL, de divers cens et d'une maison sise outre le pont, 1317.

- Bail de 7 quartiers de vignes situées au lieu dit MALGARDE, 1353.

- Lettres royaux vidimant et confirmant , en 1374, des lettres du roi CHARLES IV, amortissant en 1326 différentes acquisitions faites par le chapitre de SAINT-SPIRE, notamment une maison et 60 sous de menus cens ; un quartier de vigne à EVRY.

- Déclarations aux termes de laquelle Adam TOUSSAS, laboureur, comparaissant devant Jehan PIEDUR, prévôt de CORBEIL et Thomas POULAIN, chèvecier de SAINT-SPIRE et garde du sceau de la prévôté, reconnaît avoir pris à titre de rente perpétuelle du chapitre de SAINT-SPIRE tout le bas d'une maison assise ou cloistre dudit lieu de SAINT-SPIRE, appellée le petit refroittoir, ainsi que divers autres immeubles, 1421.

- Bail d'une maison sise à CORBEIL, en la rue Notre-Dame, passé devant Jehan MARSE, prévôt de CORBEIL, 1425.

- Fragments de chartes des XVe et XVIe siècles [ne présentant plus un sens complet par suite des mutilations qu'elles ont subies].

- Copie informe du bail passé au profit de Claude MICHEL, procureur à CORBEIL, par Jacques de CAMPS, abbé séculier, Gervais BONNEMER, chantre, Etienne LETELLIER, Pierre LE DUC, Antoine MOREL et Robert PUTHON, chanoines de SAINT-SPIRE, d'un petit comble d'une maison, 1558.

- Difficultés survenues entre Jacques REGNAULT et Pasquette LE PAIGE, sa femme, d'une part, et le chapitre de SAINT-SPIRE, d'autre part, relativement à la perception de droits prétendus par le chapitre sur une maison situées dans le marché de CORBEIL, 1610.

- Assignation à comparoir en Parlement donnée, à la requête du chapitre, à Mre Jean de LA BARRE, prévôt et sous-bailli de CORBEIL, et à Eustache GILBERT, substitut du Procureur général, 1618.

- Extrait du terrier de MARCILLY dans CORBEIL, à la date du 6 février 1644, pour une contestation relative à un immeuble en la censive dudit fief de MARSILLY, 1671.

- Extrait, fait en 1688, d'un compte de 1517-1518 constatant que Jean de LAVAL avait payé 6 deniers, pour sa maison assise en la rue de NOTRE-DAME.

- Transport par Marie-Anne RAUDOT, veuve de Messire Alexandre REGNAULT, en son vivant conseiller en Parlement, au profit de MM. du chapitre, ce acceptant par Me Nicolas DELAUNAY, abbé séculier, François ASSELIN, chantre et chanoine , Etienne REGNAULT, François CHASTILLON, Hubert SENESCHAL et Claude VALLIN de SERIGNAN, chanoines, d'une rentes à elle du par les religieuses de la congrégation de NOTRE-DAME établies à CORBEIL, transport consenti par lesdites religieuses.

- Mémoire des héritages affectés à une rente de blé de 2 muids due à Messieurs de SAINT-SPIRE par Madame REGNAULT [informe] [s.d.] [fin du XVIIe siècle].

- Mémoire présenté à M. le Procureur général, pour le chapitre de CORBEIL, contre M. THIBEUF, conseiller en la Cour, seigneur du fief des ETUVES et de la BORDE, au sujet de la censive sur une place faisant partie des lieux acquis par Louis Le Paire, d'Antoine GUYOT et Marie Le MAIRE, le 2 septembre 1673 , prétendue par le chapitre à cause de sa seigneurie en partie de CORBEIL. Fin XVIIe siècle.

- Inventaire des pièces produites par-devant le prévôt de PARIS par Mre François FRAGUIER, seigneur de LOMPERIER, conseiller au Parlement, poursuivant l'adjudication de la ferme appelée le GRAND-NAGIS, scize près la ville de CORBEIL saisie à sa requête, contre les abbé, chantre et chanoines de SAINT-SPIRE y faisant opposition. Non daté.

- Partage de biens composant la succession de Jean TORTOUIN, 1714-1715.

- Sentence du bailli de SAINT-SPIRE, au sujet d'immeubles donnant sur la rue du cloître SAINT-SPIRE, 1742.

- Bail à rente par le Joseph-Paul PETITPONT, maître des écoles de la paroisse d'ESSONNE, et Marie-Jeanne BILLAU, sa femme, au sieur PRIN, marchand à CORBEIL, d'une maison située en la rue de l'Orberie, avec ses dépendances, en la censive du chapitre, 1750.

- Notification de la déclaration faite par Msg Gabriel-Louis de NEUFVILLE, duc de VILLEROY, pour les cens et rentes qu'il reconnaît devoir au chapitre de SAINT-SPIRE, 1783.

Conditions d'accès

sans délais

Langue des unités documentaires

Français

Informations sur le traitement

21/11/2002

Mots clés matières

ACQUISITION DOMANIALE ADMINISTRATION,finances publiques, ABBAYE OPINION,vie religieuse, CONTENTIEUX ADMINISTRATIF JUSTICE,justice civile, VENTE AUX ENCHERES ECONOMIE,commerce, EGLISE OPINION,vie religieuse, CENS ADMINISTRATION,Régime seigneurial, SEIGNEURIE ADMINISTRATION,administration générale, VIGNERON AGRICULTURE,production agricole, PREVOTE ADMINISTRATION,administration générale, SAISIE FEODALE ACTION, CHANOINE OPINION,vie religieuse, CHEVALIER ADMINISTRATION,protection civile, EXPLOITANT AGRICOLE AGRICULTURE,économie rurale, BAILLIAGE ADMINISTRATION,administration générale, DROITS DE SUCCESSION ADMINISTRATION,fiscalité, FAMILLE ROYALE SOCIETE,Conditions des biens et des pers, AUTEL TEMPS LIBRE ET SOCIABILITE,culture, BOURGEOISIE SOCIETE,Conditions des biens et des pers, CHAPELLE OPINION,vie religieuse, DONS-ET-LEGS OPINION,vie publique, INSTITUTEUR EDUCATION,organisation scolaire, IMMOBILIER EQUIPEMENT,immobilier, CLERGE SECULIER OPINION,vie religieuse, LOGEMENT EQUIPEMENT,immobilier, PARLEMENTAIRE OPINION,vie politique, EXPLOITATION AGRICOLE AGRICULTURE,économie rurale, COMMERCANT ECONOMIE,entreprise, TRANSPORT COMMUNICATIONS,transport, CONGREGATION RELIGIEUSE OPINION,vie religieuse, DROIT CANON JUSTICE,droit, ACQUISITION ACTION, AGENT DE L ADMINISTRATION ROYALE ADMINISTRATION,administration générale, JUSTICE SEIGNEURIALE JUSTICE,organisation judiciaire, ACQUISITION FONCIERE EQUIPEMENT,urbanisme, 17è siècle, Ancien Régime (16è-18è s.), 16è siècle, 18è siècle, 13è siècle, 14è siècle, 15è siècle, Moyen Age (6è-15è s.), Moyen Age central (9è-14è s.), Bas Moyen Age (14è-15è s.)