E FEODALITE, FAMILLES, COMMUNES, NOTARIAT (1203-1839)

Déplier tous les niveaux

Cote/Cotes extrêmes

E/3-7379

Date

1203-1839

Organisme responsable de l'accès intellectuel

Archives départementales de l'Essonne

Description physique

2932 articles

Origine

ARCHIVES DEPARTEMENTALES DES YVELINES (service versant)

Modalités d'entrées

Versement

Présentation du contenu

La cotation discontinue est celle de l'ancienne Seine-et-Oise. Les analyses ne sont pas exhaustives, du fait de la pratique des archivistes du 19e siècle, qui avaient l'habitude de détailler quelques pièces et de ne pas décrire le reste. Le lecteur ne s'étonnera donc pas de trouver un contenu plus riche que celui indiqué dans l'analyse.

Mode de classement

Répertoire sommaire analytique

Langue des unités documentaires

Latin/Français

Autre instrument de recherche

Inventaire sommaire

Informations sur le traitement

1873

Mots clés lieux

Minutes notariales passées devant maître René ANSILLOT à BIEVRES (5 juillet - 22 décembre 1706). - Titre nouvel d'une rente de 30 livres passé, au profit de Thomas Leblond, maçon à "" Masy "", et Barbe Leclerc, sa femme, fille et héritière de feu Pierre Leclerc et de Jeanne Dransy, par François Thibaul, marchand charpentier à Igny, et Aimée-Marie Guy, sa femme, ledit Thibaul se portant fort de Gabriel et Michel, ses frères. - Autre, au profit de Marguerite Enseau, femme de Nicolas Perrier, charpentier, à Jouy, par Robert Bonvoisin, marchand au petit Montreuil près Versailles, et Marie Gautier, sa femme, fille de feu Jacques Gautier et de Marie Gondoin, laquelle était fille et héritière de Noël Gondoin, vivant, manouvrier à Jouy, et d'Agathe Hiérosme. - Vente d'héritages sis dans la basse Marche faite à Mathurin le Roy, maçon "" limosin du hameau de Bronsaul, paroisse de Saint-Léger "", dans la basse Marche, par Pierre Jamet, maçon en plâtre du même lieu. - Transport de créance à Noël Binet, laboureur, fermier la ferme du Jardin, paroisse de Limours, par Louis Roupanaut, marchand à Bièvres. - Rétrocession du bail de la maison des Trois Marteaux d'or, sise en la grande rue du grand Montreuil faite à Martin Fleury, marchand hôtelier à Versailles. - Bail d'un moulin à eau faisant de blé farine, "" nommé la rivière des Gobelins "" fait, moyennant un loyer annuel de 500 livres, à Sébastien Prévost, receveur de la terre et seigneurie de "" Brié-sur-Marne "" et "" Marianne Bovyane "", sa femme, par Jacques Ricou, fermier, laboureur demeurant à "" Moulon, paroisse de Gif, "" tant en son nom que comme tuteur de Claude et Marguerite Ricou, ses frères et soeurs. - Vente de coupe de bois faite à Claude Malingre, marchand boulanger à Verrières, par René-Cantieu Rognon, receveur de la terre et seigneurie de Gisy appartenant aux Dames de l'Abbaye-aux-Bois. - Renonciation à la succession de feu Lucas Potigny, vivant, compagnon tuilier à Igny, fils de feu Pierre et Gilette Chitet, par Guillaume Potigny, laboureur en la paroisse de "" Morigny, viconté de Constance en Normandie "". - Obligation de 605 livres 12 sous 9 deniers, reliquat de fermage, passée, au profit de Pierre le Tessier de Montarsy, écuyer, seigneur châtelain de Bièvres, par Toussaint Huré ; ci-devant laboureur et fermier de la ferme de Montéclin, paroisse de Bièvres, et Jeanne Vateblé, sa femme. - Donation mutuelle entre Léonard Vincent, compagnon tuilier, et Catherine Marie, sa femme, demeurant à Igny. - Pierre Enselin et Virginie Chédome, sa femme, demeurant à Bièvres, s'engagent à payer à Jean Varillot, maçon en plâtre, la somme de 100 livres, pour la part et portion dudit Enselin (et Ancelin) dans les non-valeurs touchant le fait de la taille, comme consort collecteur avec ledit Varillot et Nicolas Piquet.