2E66 étude notariale d'ETAMPES III - 1er versement (1479-1777)

Déplier tous les niveaux

Cote/Cotes extrêmes

2E66/1-273

Date

1479-1777

Organisme responsable de l'accès intellectuel

Archives départementales de l'Essonne

Description physique

273 articles

Origine

ETAMPES III (service versant)

Modalités d'entrées

Versement

Présentation du contenu

Contient notamment : 

  • N° 4 - Bail de onze arpents de terre labourable à Saint-Martin d'Etampes et à Saint-Hilaire, fait par Hillaire Thomas, laboureur demeurant à Ardennes, paroisse dudit Saint-Hilaire, à, Jean Bellanger, marchand-cabaretier demeurant à Etampes, paroisse Saint-Gilles, moyennant la somme de 33 livres annuelle (1er mai 1703).
  • N° 5 - Bail de maison, jardin et courtil à Pierrefitte, paroisse Saint-Martin d'Etampes, avec un courtil à Saint-Hilaire et un arpent dix huit quartiers de pré et terre labourable à Etampes, chantiers de la Prairie de Saint-Martin et de la Prairie de Valnay et audit Saint-Hilaire, fait par Claude Thomas, laboureur demeurant à Pierrefitte, paroisse dudit Saint-Hilaire, à, Louis Sanguin, manouvrier demeurant au Petit Saint-Mars à Etampes, moyennant la somme de 69 livres annuelle (1er mai 1703).
  • N° 7 - Bail d'un arpent de pré à Saint-Père d'Etampes, chantier du Guay du Crochet, fait par les religieuses de la congrégation de Notre-Dame d'Etampes, représentées par les soeurs Marie-Anne Pineau, Gabrielle-Madeleine Lecomte [signe Leconte], Catherine Pastour, Marie-Victoire Baillyf et Marie Couart, à, Pierre Le Roger, vigneron demeurant au faubourg Saint-Père d'Etampes, moyennant la somme de 43 livres annuelle (3 mai 1703).
  • N° 9 - Renonciation à office fait entre Jean Landrain [signe Landrin], prêtre-curé de Saint-Jean-de-Gollainville [Loiret], et, Ambroise Grimault de Maupas, prêtre, licencié en droit et curé de Notre-Dame d'Estouches (4 mai 1703).
  • N° 11 - Bail de la ferme, métairie et garenne des Carneaux, paroisse d'Ormoy-la-Rivière, avec 64 arpents de terre labourable, pré et aulnaie audit Ormoy, fait par Charles Gillay [signe Gillaye], conseiller et procureur du roi en l'Election d'Etampes, y demeurant paroisse Saint-Basile, à, Estienne Chevalier, laboureur demeurant audit Ormoy, moyennant la somme de 200 livres et un setier de noix (4 mai 1703).
  • N° 12 - Rétrocession d'un petit jardin au faubourg Saint-Père d'Etampes, faite par messire Chassecuillier, prêtre-curé de l'église Saint-Pierre d'Etampes, y demeurant, au profit de la fabrique paroissiale dudit Saint-Pierre (4 mai 1703).
  • N° 88 - Contrat de mariage entre Louis Le Comte [signe Le Conte], officier de la duchesse d'Orléans, et, Anne Regnard [signe Renard], bourgeoise demeurant à Chastres [Arpajon]. Dot du futur époux : 2.500 livres en argent, meubles, linges, argenterie et bijoux. Douaire préfix du futur : 1.200 livres. Témoin de la future épouse, notamment : Jean Regnard, notaire et tabellion des dames de Saint-Cyr à Guillerval et Monnerville et receveur de la terre et seigneurie dudit Monnerville, son frère (25 juin 1703).

Langue des unités documentaires

Français

Autre instrument de recherche

Voir aussi 2E53 pour certains répertoires.

Autres données descriptives

Répertoire numérique dressé par Christine Mathieu

Informations sur le traitement

2001

Mots clés lieux

Cote/Cotes extrêmes

2E66/252

Date

Entre septembre 1772 et décembre 1772

Caractéristiques physiques

Papier

Origine

VENARD Marin (service producteur)

ETAMPES III (service versant)

Présentation du contenu

 

 

Conditions d'accès

au bout de 75 ans à partir de 1772

Mots clés lieux

Mots clés typologiques

Transport et cession de 448 livres de rente, fait par Jacques-Antoine EMARD, bourgeois d'ETAMPES, y demeurant, paroisse Notre-Dame, et Margueritte DARBLAY sa femme, héritière de son défunt père Jacques DARBLAY, Jacques DARBLAY, marchand-hôtellier, Claude DARBLAY, hôtelier, tous deux demeurant à ETAMPES, paroisse Saint-Gilles, Marie-Françoise DARBLAY, hôtelière demeurant à ETAMPES, paroisse Saint-Basile, et veuve de Claude-Valentin LECONTE, Samuel-François ROBERT, marchand et Barbe DARBLAY sa femme, Marie-Madeleine DARBLAY, demeurant à ETAMPES, paroisse Saint-Gilles, Charles-Edme BLANCHET, marchand-mégissier demeurant à ETAMPES, paroisse Saint-Gilles, veuf de Marie-Cantienne-Geneviève DARBLAY, tous héritiers de défunt Rodolphe DARBLAY leur père, Jean BOIVIN, marchand-épicier demeurant à ETAMPES, paroisse Saint-Martin, veuf de (Françoise) DARBLAY, Jean-Jacques-Nicolas DEFAY, marchand-hôtelier demeurant à ETAMPES, paroisse Saint-Gilles, et Marie-Victoire DUPETY sa femme, veuve de Jacques DARBLAY, héritière de François DARBLAY son père, et Antoine DEMOLIERE, huissier à cheval au Châtelet de PARIS, demeurant paroisse Saint-Gilles d'ETAMPES, et fondé de pouvoir de Pierre-François DARBLAY, maître de la Poste de VILLEJUIF (Val-de-Marne), héritier du dit François DARBLAY son père, au profit d'Etienne BOURDEAU, concierge de la ferme du château du Plessis-Sebbeville (LE PLESSIS-PATE), Pierre BOURDEAU, laboureur au dit PLESSIS, Claude LAMOUREUX, manouvrier, et Marie-Jeanne BOURDEAU sa femme, Henry DUVAL, manouvrier et Françoise BOURDEAU sa femme, demeurant à SAINTE-GENEVIEVE-DES-BOIS, Louis BOURDEAU, marchand demeurant à ETAMPES, paroisse Saint-Gilles ; à savoir : la somme de 448 livres provenant de la succession de défunt Etienne BOURDEAU, laboureur à PUSSAY, lequel fut condamné avec Jacques BOURDEAU, envers le dit Jacques DARBLAY, à payer la somme de 900 livres issue de la dite rente.

Cote/Cotes extrêmes

2E66/252/13

Date

dimanche 06 septembre 1772

Caractéristiques physiques

Papier

Origine

VENARD Marin (service producteur)

ETAMPES III (service versant)

Conditions d'accès

au bout de 75 ans à partir de 1772