FONDS AUDIOVISUEL DE L'ASSOCIATION MEMOIRE ET PATRIMOINE VIVANT DE CORBEIL-ESSONNES

Déplier tous les niveaux

Cote/Cotes extrêmes

6AV/1-113

Date

1997-2012

Organisme responsable de l'accès intellectuel

Archives départementales de l'Essonne

Description physique

140 articles

Origine

MEMOIRE ET PATRIMOINE VIVANT (service producteur)

MEMOIRE ET PATRIMOINE VIVANT (service versant)

Modalités d'entrées

Don

Présentation du contenu

Au mois de juin 1995, l'association Mémoire et Patrimoine vivant, dont le siège est à Corbeil-Essonnes, au 10, rue de la Commanderie, prenait spontanément contact avec les Archives Départementales de l'Essonne pour présenter son activité d'enquête orale auprès des témoins essonniens ayant vécu les principales transformations de l'ancienne Seine-et-Oise puis de l'Essonne depuis le début de notre siècle. Très vite, l'idée d'une collaboration entre l'association et les Archives départementales naquit et, se précisant, aboutit à une convention de dépôt des entretiens filmés entre Mémoire et Patrimoine vivant et le Département de l'Essonne, approuvée par délibération du 22 avril 1996. Cette convention a un objectif très précis : la sauvegarde, dans une institution publique pérenne, d'une mémoire collectée par des acteurs passionnés du mouvement associatif, auprès de particuliers représentatifs du monde industriel, commercial, scientifique de l'Essonne. La spécificité de l'association est son choix de l'image animée, novateur actuellement en France dans le domaine des enquêtes orales. Mémoire et Patrimoine vivant part d'un constat simple, qui fixe les apports de chacun des partenaires : à l'association, la collecte, les démarches visant à obtenir des témoins l'accord pour une diffusion et une communication immédiate ou après délai de l'enquête ; aux Archives, l'analyse normalisée des reportages sous la forme de bordereaux appelés aussi à l'Institut national de l'audiovisuel ou dans les chaînes régionales de télévision -conducteurs-, la conservation matérielle et, si l'accord du témoin est obtenu, la communication au public dans la salle d'audiovisuel prévue à cet effet. Des réunions régulières entre les bénévoles de l'association et les collaborateurs des Archives de l'Essonne permettront aux bordereaux d'évoluer et de s'harmoniser. Une quarantaine d'entretiens a été réalisée depuis deux ans et les analyses se poursuivent aux Archives départementales qui développent ainsi un nouveau secteur d'activité prenant en compte tous les supports de la mémoire d'aujourd'hui.

Langue des unités documentaires

Français

MEMOIRE DE MONSIEUR DENIEUL

Cote/Cotes extrêmes

6AV/4

Date

1998

Importance matérielle

01/58/00

Caractéristiques physiques

produit fini, Cassette SVHS, Interview

Origine

MEMOIRE ET PATRIMOINE VIVANT (service producteur)

MEMOIRE ET PATRIMOINE VIVANT (service versant)

Modalités d'entrées

Don

Présentation du contenu

MEMOIRE DE MONSIEUR DENIEUL

7/12/98

Monsieur Denieul

Monsieur DENIEUL, diplômé de l'Ecole des Chartes et de l'ENA (Ecole Nationale d'Administration) évoque son parcours professionnel. Il nous raconte comment il a du gérer la restauration du domaine départemental de Chamarande à partir de 1989 et la construction des archives départementales de l'Essonne. Analyse : 0 mn à 1 mn 30 s GENERIQUE de l'Association Mémoire et Patrimoine Vivant située à Corbeil-Essonnes 1 mn 30 à 2 mn Présentation de Monsieur DENIEUL, ancien Préfet. Né en 1926 à Rennes Etudes à Paris 2 mn à 7 mn Arrivée à Paris en avril 1945. Il désire faire l'Ecole des Chartes. Anecdotes sur son arrivée à Paris et ses débuts difficiles dans la ville. Description de Paris après la deuxième guerre mondiale. Rencontre sa femme à l'école des Chartes. Logement chez l'habitant à Paris. Description de ses conditions de vie et de ses loisirs à Paris 7 mn à 17 mn Nomination de M. DENIEUL comme directeur des Archives Départementales de la Martinique. Anecdotes sur son voyage en avion. Fait son service militaire en Martinique. Création des départements des Antilles françaises en 1949 et volonté de la Direction des Archives de France de créer des Archives départementales dans les Antilles françaises. Anecdotes sur les conditions du service public français dans les Antilles. Il nous raconte son expérience sur la création d'un service départemental d'archives. Anecdotes sur la réalisation d'une exposition sur l'histoire et l'art des Antilles. Description de la vie à Fort-de-France dans les années 1950 et des différentes catégories de personnes habitant la Martinique. 17 mn à 23 mn Description des conditions de versements des archives et de conservation des documents. Evolution du service. Difficultés rencontrées pour créer ce service. Amélioration actuelle du service des archives de la Martinique et des conditions de vie dans les îles. 23 mn à 30 mn Monsieur DENIEUL est rapatrié en métropole pour raisons de santé. Il décide de faire l'Ecole Nationale de l'Administration (ENA) en 1950. Il devient le directeur de l'architecture au Ministère de la Culture sous André Malraux de 1968 à 1971. Description de ses responsabilités dans ce service et des difficultés rencontrées. Description des moyens mis en œuvre par Georges Pompidou et A. Malraux pour le développement de la culture en France et pour la mise en valeur des quartiers historiques de Paris 30 mn à 32 mn Fin 1967, il est conseiller technique au Cabinet du ministre d'Etat chargé des relations avec le Parlement. Il a pour tâche de suivre le calendrier des travaux parlementaires à l'Assemblée Nationale. 32 mn à 41 mn En février 1968, il devient directeur du Service de liaison interministériel pour l'information. Il a pour charge de former les hommes politiques aux techniques de l'information pour leurs passages à la télévision, pour coordonner l'information des sources gouvernementales. Il raconte les signes précurseurs des évènements de Mai 1968. Attaques contre le service et suppression. 41 mn à 43 mn Nomination comme Préfet du Lot par G. Pompidou. Evocation de ses relations avec l'ancien Président de la République. Difficultés rencontrées avec la Direction Départementale de l'Equipement du Lot. 43 mn à 47 mn 1973 : élections législatives. Il est chargé de mettre en place les réformes administratives concernant les Régions et l'application de la " loi régionale ". Description de ses responsabilités. 47 mn à 49 mn Il est nommé directeur du Cabinet du Ministère de l'Education de 1974 à 1977. Evocation de ses relations avec le Ministre Abbi. Difficultés rencontrées dans cette direction. 49 mn à 50 mn Evocation de sa carrière de Préfet, puis organisateur des services de la Seine-et-Marne et Président des Autoroutes du Sud. 50 mn à 60 mn 1989 : on lui demande d'expertiser le domaine de Chamarande qui vient d'être acheté par le Département de l'Essonne à l'instigation de M. Da Cotta, Président du Conseil Général de l'Essonne et M. Cousseran, Préfet de l'Essonne afin de définir le devenir du domaine. Il en conclut que le domaine est en très mauvais état mais de grande qualité et qu'il vaut la peine d'être mis en valeur. Le Département lui demande alors de gérer le domaine en 1992 et il met en place l'équipe d'animation de Chamarande. 1993 : mise en place d'un budget annexe départemental consacré à Chamarande. Description des difficultés administratives rencontrées. 60 mn à 65 mn Evocation des relations avec les habitants de Chamarande et avec le Maire. Anecdotes sur la sauvegarde du bureau de poste de la commune. Ouverture du parc au public. Effort de recherche historique sur le domaine effectué et un manuel à l'attention du visiteur édité. 65 mn à 74 mn Description des relations avec le service des Monuments Historiques de la Direction Régionale des Affaires Culturelles (DRAC) située à Paris. Enumération des monuments classés et non classés présents dans le domaine de Chamarande. Restauration de l'Orangerie utilisée par le Monde de la Francophonie. Description du très mauvais état du château et du domaine. Description des relations avec les architectes des Monuments Historiques chargés de la restauration du château. 74 mn à 85 mn Problèmes financiers et relationnels rencontrés pour la restauration du château. On ne connaissait pas encore la destination du château et du domaine. Volonté de la part du Conseil Général que le domaine ait une vocation culturelle. Problèmes administratifs et juridiques rencontrés. Inauguration de l'Orangerie en juin 1994. 85 mn à 92 mn Description des relations difficiles avec les architectes des Monuments Historiques. Volonté forte de mettre en valeur le château. 92 mn à 106 mn La volonté de créer un nouveau dépôt d'archives départemental en Essonne se fait jour à cause de l'exiguïté et de la vétusté des locaux de Corbeil-Essonnes. Décision prise en 1995 d'installer les Archives Départementales de l'Essonne au château de Chamarande et d'enterrer les magasins d'archives sous la cour de la Commanderie. Anecdotes sur le concours d'architectes. Problèmes administratifs rencontrés entre la Direction des Archives de France et le Conservatoire des Monuments Historiques 106 mn à 110 mn Volonté de garder le bâtiment du Centre Mione à vocation pédagogique. Organisation de séjours d'enfants à Chamarande pour découvrir la nature et le patrimoine architectural. Réussite de ce centre. Grande fréquentation. Structuration progressive de la destination du domaine de Chamarande. 110 mn à 118 mn Suggestions de M. DENIEUL pour l'avenir du Domaine de Chamarande. Organisation de colloques. Nécessité d'ouvrir le parc au grand public et aux spécialistes. Nécessité d'avoir, selon lui, un conservateur spécifique au domaine pour développer des activités culturelles. Mise en place éventuelle d'un centre historique de l'Essonne. FIN ET GENERIQUE DE FIN

ancien Préfet a été chargé à partir de 1989 de la gestion du domaine départemental de Chamarande

Conditions d'accès

sans délais

Langue des unités documentaires

Français

Informations sur le traitement

Notice établie conformément à la norme ISAD(G), norme générale et internationale de description archivistique (2000), et à la DTD-EAD (Encoded Archival Description), informatisation de la description.

Mots clés lieux

Mots clés matières

Mots clés auteurs

Mots clés typologiques