CLERGE SECULIER.

Déplier tous les niveaux

Cote/Cotes extrêmes

G/234-1131

Date

1071-1830

Organisme responsable de l'accès intellectuel

Archives départementales de l'Essonne

Description physique

230 articles

Origine

ARCHIVES DEPARTEMENTALES DES YVELINES (service versant)

Modalités d'entrées

Versement

Présentation du contenu

Inventaire sommaire des archives ecclésiastiques antérieures à 1790. Archives ecclésiastiques de l'ancienne SEINE-ET-OISE concernant le département de l'ESSONNE. En 1991, les archives départementales de L'ESSONNE recevaient en dévolution la partie essonnienne de la prestigieuse série G (clergé séculier d'ancien régime) issue des séquestres de la révolution française. Le parti adopté pour toutes les archives antérieures à 1800 fut le suivant : respecter le système de cotation d'origine, contenu dans les inventaires sommaires réalisés au XIXe siècle. Cette décision a conduit à l'élaboration de cet extrait, composé directement à partir de l'inventaire publié, pour la SEINE-ET-OISE, en 1895. Désormais, le lecteur pourra se reporter directement à cet extrait, en consultant le sommaire par groupes de cotes que nous y avons aménagé, puis l'inventaire. Sommaire des groupes de cotes concernant le département de l'ESSONNE. - COLLEGIALES : 1 - fonds de la collégiale SAINT-SPIRE de CORBEIL et dépendances : documents généraux, G 234-243 ; dépendances, G 244-261 (se reporter à l'index en fin de volume) ; 2 - fonds de la collégiale SAINTE-CROIX d'ETAMPES, G 262 ; 3 - fonds de la collégiale SAINT-MERRY de LINAS : inventaire des titres, cartulaire et documents généraux, G 263-266 ; acquisitions et droits, G 267-269 ; fiefs, G 270-273 ; autres actes de gestion, G 274-284 ; cueilloir du chapitre de LINAS, G 285-286. EGLISES PAROISSIALES : 99 églises paroissiales sont concernées et contenues dans l'index de l'inventaire sommaire de la série G de SEINE-ET-OISE, rédigé en 1895 et représentées par les groupes de cotes suivants : G 431-1068 ; G 1076 ; G 1077 ; G 1111-1131 mais aussi par les documents cotés en fin de volume, en G supplément. Pour la recherche d'une paroisse précise, on se reportera à l'index établi par Olivier GORSE en fin de volume. JURIDICTIONS ECCLESIASTIQUES : 1 - Officialité de DOURDAN, G 1079-1081 ; 2 - Juridiction de la collégiale SAINT-SPIRE et de NOTRE-DAME de CORBEIL, G 1085-1100 ; 3 - Juridiction de la collégiale SAINTE-CROIX d'ETAMPES, G 1101 ; 4 - Juridiction de la collégiale SAINT-MERRY de LINAS, G 1102."

Langue des unités documentaires

Latin/Français

Autre instrument de recherche

Inventaire sommaire

Informations sur le traitement

1895

Mots clés lieux

Cote/Cotes extrêmes

G/234-261

Caractéristiques physiques

Papier - Parchemin

Origine

COLLEGIALE SAINT-SPIRE DE CORBEIL (service producteur)

ARCHIVES DEPARTEMENTALES DES YVELINES (service versant)

Conditions d'accès

sans délais

Langue des unités documentaires

Français

Informations sur le traitement

21/11/2002

Mots clés lieux

Mots clés matières

Cote/Cotes extrêmes

G/234-243

Date

1071-1260

Caractéristiques physiques

Papier - Parchemin

Origine

COLLEGIALE SAINT-SPIRE DE CORBEIL (service producteur)

ARCHIVES DEPARTEMENTALES DES YVELINES (service versant)

Conditions d'accès

sans délais

Langue des unités documentaires

Français

Informations sur le traitement

21/11/2002

Cote/Cotes extrêmes

G/234-237

Date

1071-1260

Caractéristiques physiques

Papier - Parchemin

Origine

COLLEGIALE SAINT-SPIRE DE CORBEIL (service producteur)

ARCHIVES DEPARTEMENTALES DES YVELINES (service versant)

Conditions d'accès

sans délais

Langue des unités documentaires

Français

Informations sur le traitement

21/11/2002

Titres généraux

Cote/Cotes extrêmes

G/234

Date

1071-1260

Caractéristiques physiques

Papier - Parchemin

Origine

COLLEGIALE SAINT-SPIRE DE CORBEIL (service producteur)

ARCHIVES DEPARTEMENTALES DES YVELINES (service versant)

Présentation du contenu

  • Copie du XVIIe siècle, non authentique, d'un extrait du cartulaire de l'église SAINT-SPIRE de CORBEIL, folio V, donnant le texte d'une charte de BOUCHARD II, comte de CORBEIL, dite Privilegium claustri , ayant pour objet de souscrire à toute domination étrangère l'église, et, à cet effet, assignant aux chanoines un territoire déterminé pour y fixer leur demeure (1071) ;
  • Confirmation de ladite charte de 1071 par le roi PHILIPPE Ier (acte disparu ?) ;
  • Charte de l'abbé de SAINT-SPIRE, Hugues-Clément, lequel, après avoir constaté que la fabrique ne disposait pas de ressources suffisantes, décide que, pour remédier à cette situation, la prébende qui jusqu'alors avait appartenu au chanoine Guillaume, décédé, appartiendrait désormais à l'église, pour que ses revenus fussent affectés à l'acquisition de livres, vêtements, ornements d'autel [1 pièce sur parchemin] (1196) ; 
  • Chartes de la reine ADELE, à qui le château de CORBEIL avait été donné en douaire, approuvant l'acte ci-dessus et donnant au chapitre l'investiture de la prébende dont il s'agit, au service de laquelle un vicaire sera affecté [2 pièces sur parchemin] (1196) ;
  • Nomination par Hugues-Clément, abbé de SAINT-SPIRE, et par Guillaume, préchantre, d'un accord destiné à terminer une contestation pendante entre le chapelain et les prêtres de SAINT-SPIRE, au sujet du contuarium (1198) ;
  • Sentence de l'évêque de PARIS, PIERRE II de NEMOURS, mettant fin à une contestation de même nature entre le chapelain Geoffroy et les chanoines [2 pièces sur parchemin] (1209) ; 
  • Charte de l'officialité de PARIS, aux termes de laquelle Thibault de CHAMPROSAY devra restituer aux chanoines de SAINT-SPIRE la redevance sur le mesurage des grains qu'il avait indûment perçue pendant la foire de la Saint-Gilles, et payer, de plus, une amende de 60 sols et 100 sols parisis pour les dépens (1227) ;
  • Copie d'un extrait non authentique d'une charte donnant le texte de l'acte aux termes duquel RENAUD III de CORBEIL édicte un règlement destiné à combattre le relâchement dont il avait constaté l'existence au cours de ses visites pastorales (août 1260) ; [9 pièces sur papier et parchemin] (1071-1260).

Conditions d'accès

sans délais

Langue des unités documentaires

Français

Informations sur le traitement

21/11/2002