CLERGE SECULIER.

Déplier tous les niveaux

Cote/Cotes extrêmes

G/234-1131

Date

1071-1830

Organisme responsable de l'accès intellectuel

Archives départementales de l'Essonne

Description physique

230 articles

Origine

ARCHIVES DEPARTEMENTALES DES YVELINES (service versant)

Modalités d'entrées

Versement

Présentation du contenu

Inventaire sommaire des archives ecclésiastiques antérieures à 1790. Archives ecclésiastiques de l'ancienne SEINE-ET-OISE concernant le département de l'ESSONNE. En 1991, les archives départementales de L'ESSONNE recevaient en dévolution la partie essonnienne de la prestigieuse série G (clergé séculier d'ancien régime) issue des séquestres de la révolution française. Le parti adopté pour toutes les archives antérieures à 1800 fut le suivant : respecter le système de cotation d'origine, contenu dans les inventaires sommaires réalisés au XIXe siècle. Cette décision a conduit à l'élaboration de cet extrait, composé directement à partir de l'inventaire publié, pour la SEINE-ET-OISE, en 1895. Désormais, le lecteur pourra se reporter directement à cet extrait, en consultant le sommaire par groupes de cotes que nous y avons aménagé, puis l'inventaire. Sommaire des groupes de cotes concernant le département de l'ESSONNE. - COLLEGIALES : 1 - fonds de la collégiale SAINT-SPIRE de CORBEIL et dépendances : documents généraux, G 234-243 ; dépendances, G 244-261 (se reporter à l'index en fin de volume) ; 2 - fonds de la collégiale SAINTE-CROIX d'ETAMPES, G 262 ; 3 - fonds de la collégiale SAINT-MERRY de LINAS : inventaire des titres, cartulaire et documents généraux, G 263-266 ; acquisitions et droits, G 267-269 ; fiefs, G 270-273 ; autres actes de gestion, G 274-284 ; cueilloir du chapitre de LINAS, G 285-286. EGLISES PAROISSIALES : 99 églises paroissiales sont concernées et contenues dans l'index de l'inventaire sommaire de la série G de SEINE-ET-OISE, rédigé en 1895 et représentées par les groupes de cotes suivants : G 431-1068 ; G 1076 ; G 1077 ; G 1111-1131 mais aussi par les documents cotés en fin de volume, en G supplément. Pour la recherche d'une paroisse précise, on se reportera à l'index établi par Olivier GORSE en fin de volume. JURIDICTIONS ECCLESIASTIQUES : 1 - Officialité de DOURDAN, G 1079-1081 ; 2 - Juridiction de la collégiale SAINT-SPIRE et de NOTRE-DAME de CORBEIL, G 1085-1100 ; 3 - Juridiction de la collégiale SAINTE-CROIX d'ETAMPES, G 1101 ; 4 - Juridiction de la collégiale SAINT-MERRY de LINAS, G 1102."

Langue des unités documentaires

Latin/Français

Autre instrument de recherche

Inventaire sommaire

Informations sur le traitement

1895

Mots clés lieux

Cote/Cotes extrêmes

G/234-261

Caractéristiques physiques

Papier - Parchemin

Origine

COLLEGIALE SAINT-SPIRE DE CORBEIL (service producteur)

ARCHIVES DEPARTEMENTALES DES YVELINES (service versant)

Conditions d'accès

sans délais

Langue des unités documentaires

Français

Informations sur le traitement

21/11/2002

Mots clés lieux

Mots clés matières

Cote/Cotes extrêmes

G/244-261

Date

1259-1613

Caractéristiques physiques

Papier - Parchemin

Origine

COLLEGIALE SAINT-SPIRE DE CORBEIL (service producteur)

ARCHIVES DEPARTEMENTALES DES YVELINES (service versant)

Conditions d'accès

sans délais

Langue des unités documentaires

Français

Informations sur le traitement

21/11/2002

Cote/Cotes extrêmes

G/246-252

Date

1293-1620

Caractéristiques physiques

Papier - Parchemin

Origine

COLLEGIALE SAINT-SPIRE DE CORBEIL (service producteur)

ARCHIVES DEPARTEMENTALES DES YVELINES (service versant)

Conditions d'accès

sans délais

Langue des unités documentaires

Français

Informations sur le traitement

22/11/2002

Mots clés lieux

Gestion domaniale (1646-1674)

Cote/Cotes extrêmes

G/248

Date

1646-1674

Caractéristiques physiques

Papier - Parchemin

Origine

COLLEGIALE SAINT-SPIRE DE CORBEIL (service producteur)

ARCHIVES DEPARTEMENTALES DES YVELINES (service versant)

Présentation du contenu

- vente par Angélique LE CAMUS, veuve de Jean GALAND, et par Jacques GALLAND, conseiller du Roi, frère du défunt, à Louis de LA RIVIERE, conseiller ordinaire du Roi, de la terre et seigneurie d'EVRY-SUR-SEINE, des fief, terre et seigneurie de SENEMONT, de la ferme de ROUILLON (5 janvier 1646).

- Foi et hommage au Chapitre de Saint-Spire par Maître Michel BONNEFONT, au nom de l'abbé de LA RIVIERE, seigneur d'EVRY-SUR-SEINE et de SEINEMONT (21 janvier 1646).

- Déclaration passée devant Jacques BARRE, notaire royal en la prévôté de CORBEIL, commis pour la confection des terriers et censiers des terres et seigneuries d'EVRY-SUR-SEINE et de SEINEMONT [anciennement PETIT-BOURG], aux termes de laquelle Louis de LA RIVIERE, ministre d'Etat, chancelier, surintendant et commandeur des ordres du Roi, reconnaît qu'à lui appartiennent : la ferme de SAINT-MAUR ; les haute, moyenne et basse justice dans l'étendue de la seigneurie d'EVRY-SUR-SEINE ; la collation, nomination et présentation de la chapelle de Notre-Dame et de Saint-André, fondée en l'église paroissiale de Saint-Pierre d'EVRY-SUR-SEINE ; des dîmes ; la maison seigneuriale du château de SEINEMONT ; la ferme de ROUILLON ; des censives ; des terres labourables (24 avril 1652).

- Transaction conclue entre Louis de LA RIVIERE, évêque et duc de LANGRES, pair de France, ministre d'Etat, commandeur des ordres du Roi, Grand-Aumônier de la Reine, et MAUPEOU, chevalier, seigneur de MOUCEAU, conseiller du Roi, aux termes de laquelle, pour prévenir et terminer toute contestation, ce dernier cède au seigneur de SENNEMONT tout et tel droit de haute, moyenne et basse justice qui pouvait lui appartenir sur le château de SENNEMONT, dit le PETIT-BOUT, et reçoit de lui en contre-échange toute la haute, moyenne et basse justice faisant partie de celle d'EVRY appartenant audit seigneur évêque et duc de LANGRES, dans l'étendue du château de MONCEAU, sa ferme, ses cours, jardins, parcs et autres lieux (1666).

- Foi et hommage par Pierre BARBIER DE LA RIVIERE, prieur et seigneur de PALLEAU, des terres et seigneurie d'EVRY et de SEYNEMONT, demeurant à PARIS, frère et héritier de Louis BARBIER DE LA RIVIERE, à l'abbé de Saint-Spire, Jean DELAUNAY, et au Chapitre (2 août 1672).

- Composition faite avec le Chapitre pour le droit de relief de la mutation du fief de SENNEMONT arrivée par le décès du seigneur évêque de LANGRES (1674).

- Transaction entre Pierre BARBIER DE LA RIVIERE et Jeanne CLEMENT, femme de Louis ADEE, écuyer, seigneur de GRAND-CHAMP et du PETIT-VAL, et veuve en premières noces de François BRISSON, écuyer, seigneur du GRAND et PETIT-BOU, tant en son nom qu'au nom de son fils François BRISSON, pour terminer toutes contestations entre les parties au sujet d'un ancien chemin appelé la rue Guinand, que le sieur de LA RIVIERE avait enclos dans son parc (11 juillet 1674).

Conditions d'accès

sans délais

Langue des unités documentaires

Français

Informations sur le traitement

22/11/2002