Guerre 1914-1918. - Collections privées numérisées

Déplier tous les niveaux

Cote/Cotes extrêmes

32NUM/1-48

Date

1914-1930

Organisme responsable de l'accès intellectuel

Archives départementales de l'Essonne

Description physique

54 fonds : Ensembles de documents prêtes par des particuliers, numérisés et conservés sous forme de fichiers numériques.

Particularité du document

Les documents ont été numérisés en 200, 300, 400 ou 600 dpi selon leur taille et les fichiers numériques sont enregistrés aux formats jpg (qualité 7) et en Tif.

Origine

DIRECTION DES ARCHIVES ET DU PATRIMOINE MOBILIER DE L'ESSONNE (service producteur)

DIRECTION DES ARCHIVES ET DU PATRIMOINE MOBILIER DE L'ESSONNE (service versant)

Modalités d'entrées

Prêt

Présentation du contenu

Dans le cadre  de la Grande Collecte lancée en 2013 autour du centenaire de la Première Guerre mondiale, des personnes ont prêté aux Archives départementales de l'Essonne des documents uniques, intimes et précieux de leur ancêtre mobilisé, afin de partager et d'enrichir la mémoire collective.

Plaques de verre stéréoscopiques, photographies, cartes postales, carnets de dessins, carnets intimes de poilus, carnets de captivité, carnets de chansons, journaux, documents administratifs, livrets militaire, citations, médailles et objets de tranchées ainsi que des correspondances composent les documents prêtés. Tous ont été numérisés par Yves Morelle et Lisbeth Porcher, photographes aux Archives). La sous-série 32NUM est classée par prêteurs.

Accroissements

Série ouverte

Mode de classement

Classement par prêteurs.

Plan de classement :

32NUM001 : Fonds CHAMBLAIN (75 documents)
32NUM002 : Fonds CHARDON
32NUM003 : Fonds JACQUET (53 documents)
32NUM004 : Fonds NANTY
32NUM005 : Fonds LE PAUMIER
32NUM006 : Fonds ROZE-PORCHER
32NUM007 : Fonds POUPINEL
32NUM008 : Fonds GRAIS
32NUM009 : Fonds CARON
32NUM010 : Fonds BERTRAND
32NUM011 : Fonds PREVOT
32NUM012 : Fonds LEDEY
32NUM013 : Fonds GUIRAUD
32NUM014 : Fonds STOUVENEL
32NUM015 : Fonds SIVET (165 documents)
32NUM016 : Fonds GUCCIA-LEVET
32NUM017 : Fonds de M. CATHERIN
32NUM018 : Fonds NION
32NUM019 : Fonds BETRANCOURT (157 documents)
32NUM021 : Fonds RAYE
32NUM022 : Fonds VIRGOLINO
32NUM023 : Fonds LEFORT
32NUM024 : Fonds PERTHUIS
32NUM025 : Fonds CHARMILLON et GUILLEMINOT
32NUM026 : Fonds DELEPINE
32NUM028 : Fonds CANTELOUBE
32NUM029 : Fonds MICHAUD
32NUM036 : Fonds GACHOT
32NUM037 : Fonds TESSIER
32NUM038 : Fonds GORVEL
32NUM040 : Fonds AUBERGE_DE_LA_GARENNE
32NUM041 : Fonds MORCHOISNE
32NUM042 : Fonds  PEYRONNET
32NUM043 : Fonds  PERROT
32NUM044 : Fonds BRIAND (soldat concerné Marcel ROGER) (97 documents)
32NUM045 : Fonds LEVET
32NUM046 : Fonds  PANNETIER
32NUM047 : Fonds LETELLIER
32NUM048 : Fonds  MARCON
32NUM049 : Fonds  CHARTON
32NUM050 : Fonds  LABANSAT
32NUM051 : Fonds JAMBON
32NUM053 : Fonds GUILLEMIN
32NUM054 : Fonds BOURGERON
32NUM055 : Fonds PEZOT
32NUM056 : Fonds RAMEAU
32NUM057 : Fonds FLAMANT

 

Conditions d'accès

Communicable

Conditions d'utilisation

Tous les prêteurs ont rédigé un contrat de cession à titre gracieux des droits d'auteur.

Pour les Archives de l'Essonne : - droit de reproduire les images et documents afin d'illustrer les expositions, les publications et les dossiers pédagogiques.- droit de diffuser une sélection d'images sur le site internet www.centenaire1914-1917.essonne.fr et de mettre gratuitement à disposition du public la consultation d'images. 

Pour les particuliers désireux d'obtenir des reproductions : l'autorisation des prêteurs est obligatoire.

Langue des unités documentaires

Français

Informations sur le traitement

Documents numérisés depuis 2013, par Yves Morelle et Lisbeth Porcher, photographes aux Archives départementales de l'Essonne. Analyse et saisie par Lisbeth Porcher.

Mots clés matières

Mots clés typologiques

Cote/Cotes extrêmes

32NUM011

Date

1914-1918

Description physique

Les fichiers numériques sont réalisés par scann en 300 et 400 dpi et enregistrés au format jpg (qualité7).

Origine

PREVOT Odette (service versant)

DIRECTION DES ARCHIVES ET DU PATRIMOINE MOBILIER DE L'ESSONNE (service producteur)

Biographie ou Histoire

Madame Odette PREVOT prête aux Archives départementales de l'Essonne des documents ayant appartenus à sa mère Eliette PERSAULT et sa grand-mère Camille VIROUX, le 14 novembre 2013.

 

Modalités d'entrées

Prêt

Présentation du contenu

Ce lot se compose de six correspondances, deux cartes photographiques, deux documents (un billet des armées, et une carte de circulation).

Mode de classement

Classement thématique :
- Correspondances (032NUM011_1-18),
- Photographies (032NUM011_19-20),
- Documents (032NUM011_21-22).

Conditions d'accès

Sans condition, sans délai

Communicable

Conditions d'utilisation

Contrat de cession de droits d'auteur à titre gracieux, n° 11 du 14 novembre 2013.

 

Langue des unités documentaires

Français

Existence et lieu de conservation des originaux

Les documents oroginaux sont conservés par Madame Odette PREVOT à Saint-Michel-sur-Orge (91700)

Informations sur le traitement

Numérisation faite en 2013 par Lisbeth PORCHER. L'analyse a été faite par Clara TIRAULT, janvier 2018 ; Saisie réalisée par Lisbeth PORCHER, juillet 2018.

Mots clés lieux

Mots clés matières

Mots clés typologiques

Cote/Cotes extrêmes

32NUM011/01-32NUM011/22

Date

1914-1918

Description physique

Les fichiers numériques sont réalisés par scann en 300 et 400 dpi et enregistrés au format jpg (qualité7).

Origine

PREVOT Odette (service versant)

DIRECTION DES ARCHIVES ET DU PATRIMOINE MOBILIER DE L'ESSONNE (service producteur)

Biographie ou Histoire

- Camille VIROUX, mère.
- Odette PERSAULT, fille de Camille VIROUX, née le 29 janvier 1901 à Reims.
- Eliette Violette PERSAULT, fille de Camille VIRROUX, née le 09 mars 1902 à Reims
(Eliette PERSAULT est la mère d'Odette PREVOT (personne prêtant les documents).

- Jacques José Vicenté TORRENT  est le second mari de Camille VIRROUX. Il possède une bijouterie, rue de la Juiverie à Epernay. Avec l'avancée allemande, il décide de retourner dans sa famille en Espagne à Costa-Brava avec Odette et Eliette, les enfants de Camille VIRROUX.

- Marcel, avant la mobilisation d'août 1914, est ouvrier horloger à la bijouterie de M. Torrent à Epernay. Mobilisé lors du conflit avec l'Allemagne, il a été fait prisonnier.
 

Modalités d'entrées

Prêt

Mode de classement

Classement thématique :
- Correspondances (032NUM011_1-18),
- Photographies (032NUM011_19-20),
- Documents (032NUM011_21-22).

Conditions d'accès

Sans condition, sans délai

Communicable

Conditions d'utilisation

Contrat de cession de droits d'auteur à titre gracieux, n° 11 du 14 novembre 2013.

 

Langue des unités documentaires

Français

Existence et lieu de conservation des originaux

Les documents oroginaux sont conservés par Madame Odette PREVOT à Saint-Michel-sur-Orge (91700)

Informations sur le traitement

Numérisation faite en 2013 par Lisbeth PORCHER. L'analyse a été faite par Clara TIRAULT, janvier 2018 ; Saisie réalisée par Lisbeth PORCHER, juillet 2018.

Mots clés lieux

Mots clés matières

Correspondances

Cote/Cotes extrêmes

32NUM011/01-32NUM011/18

Date

1914

Description physique

Six correspondances manuscrites, support papier. Les fichiers numériques sont réalisés par scann en 300 dpi et enregistrés au format jpg (qualité7).

Origine

PREVOT Odette (service versant)

DIRECTION DES ARCHIVES ET DU PATRIMOINE MOBILIER DE L'ESSONNE (service producteur)

Biographie ou Histoire

-

Modalités d'entrées

Prêt

Présentation du contenu

- 1 Lettre d'Odette et Eliette PERSAULT, adressée à leur mère, du 3 au 13 septembre 1914.

- 4 lettres de Camille VIROUX adressées à ses enfants Odette et Eliette PERSAULT, septembre 1914 et à Jacques TORRENT, octobre 1914 :
     - Lettre de début septembre 1914  (lettre 1,6 pages) 
     - Lettre du 13 septembre 1914. (Lettre 2, 1 page) 
     - Lettre du 23 septembre 1914. (Lettre 3, 1 page) 
     - Lettre du 29 septembre 1914. (Lettre 4, 1 page) 

- 1 Lettre de Camille VIROUX adressée à Jacques TORRENT, octobre 1914 : - Lettre du 17 octobre 1914. (Lettre 5, 2 pages).

Conditions d'accès

Sans condition, sans délai

Communicable

Conditions d'utilisation

Contrat de cession de droits d'auteur à titre gracieux, n° 11 du 14 novembre 2013.

 

Langue des unités documentaires

Français

Existence et lieu de conservation des originaux

Les documents oroginaux sont conservés par Madame Odette PREVOT à Saint-Michel-sur-Orge (91700)

Autres données descriptives

Résumé de la correspondance d'Odette et Eliette PERSAULT à leur mère, le 13 septembre 1914 :

Odette et Eliette PERSAULT quittent Epernay, le 3 septembre 1914, alors ravagé par la guerre, avec Jacques Torrent pour se réfugier dans la famille de ce dernier, en Espagne à Palamós. Elles racontent leur périple pour traverser la France. Mais ni les rares trains, sales et bondés de soldats, ni le peu de nourriture, ni les nombreux blessés, ni les dix jours de voyage, n'entament leur bonne humeur. Arrivées en Espagne sur la Costa Brava, elles profitent des bons moments.

Détail de la lettre :
Le 3 Septembre 1914,  elles décrivent leur départ pour Romilly avec 15 personnes dans le compartiment du train. Le soir elles attendent avec Jacques Torrent, leur mère, qui ne vient pas.
Le lendemain, elles souhaitent aller à Troyes mais descendent dans une autre ville (Montereau) où les commerces sont fermés.
Elles décrivent par la suite leur dur trajet (avec  48 personnes entassées dans un fourgon remplit de fumier), puis en voiture et à pied. Les routes sont encombrées par des voitures d'évacués.  Elles vont s'arrêter dans plusieurs villes (Sens, Troyes, Dijon, Lyon, Narbonne, &) toutes détruites par la guerre. Le trajet est difficile, les gares sont remplies de monde. Les trains sont rares ou surpeuplés. Si elles sortent de la gare, elles ne peuvent plus y rentrer.
En gare de Troyes, elles sont renvoyées. Un barrage est mis en place par des soldats à l'extérieur de la gare pour que personne ne puisse y rentrer.  Elles décrivent Troyes comme Epernay, avec beaucoup de soldats et de blessés.
Elles sont aidées par des particuliers ou des soldats pour se nourrir et dormir.  
Elles finissent la lettre le 13 septembre 1914, en signalant qu'elles sont heureuses d'être arrivées en Espagne à Palomos. Là enfin, elles vivent et s'amusent.

Résumé des correspondances de  Camille VIRROUX à ses filles, de début septembre au 17 octobre 1914 :
Le 1er Septembre 1914, Camille Virroux, écrit à ses filles. Elle explique ce qui se passe à Epernay. Les Allemands ont pillée la ville, menacés le maire et pris en otage ses conseillers. La ville se vide des Français. Les canons tirent en continu et les obus pleuvent. La ville est prise par les Allemands (pour sortir il faut un passeport allemand). Ils investissent les lieux. Les blessés Prussiens viennent par centaines. Par la suite, les Allemands commencent à repartir mais font sauter les ponts. Les soldats Français sont à leur course, persuadés de les battre.

Le 13 Septembre 1914, Camille Viroux écrit de nouveau à ses enfants pour les rassurer. Les soldats Français sont certains de ramener les Allemands chez eux.   

Le 23 Septembre 1914, où elle n'est pas sure que la précédente lettre leur soit parvenue, elle signale  qu'après les bombardements de Reims, il y a beaucoup d'évacués sur Epernay.

Le 29 septembre 1914, Camille Viroux écrit à ses filles de prendre du bon temps. A Epernay, elle plure les pommes de terre pour faire des frites aux soldats du 46e régiment d'artillerie et au 88e  d'infanterie.
  
Le 17 octobre 1914, Camille Viroux informe ses enfants que l'école a recommencé, et qu'ils  devraient rentrer. Des batailles au Nord de Reims ont encore lieu, et des bombes sont encore jetées des aéroplanes allemands.

Informations sur le traitement

Numérisation faite en 2013 par Lisbeth PORCHER. L'analyse a été faite par Clara TIRAULT, janvier 2018 ; Saisie réalisée par Lisbeth PORCHER, juillet 2018.

Mots clés typologiques