PAPIERS DE FONCTION DES FAMILLES GIRARD (ECOLE VETERINAIRE DE MAISONS-ALFORT) ET BOURGEOIS (FERME NATIONALE DE RAMBOUILLET)

Déplier tous les niveaux

Cote/Cotes extrêmes

52J/1-55

Date

1779-1879

Organisme responsable de l'accès intellectuel

Archives départementales de l'Essonne

Description physique

55 articles

Origine

GIRARD (service producteur)

DARBLAY Famille (service versant)

Présentation du contenu

Provenance du fonds. Le fonds des papiers de fonction des familles Girard et Bourgeois est entré aux Archives départementales de l'Essonne en juin 2006 lors du dépôt des archives de la famille Darblay, provenant du château de Saint-Germain-les-Corbeil. Ce fonds bien loin des activités de la famille Darblay est parvenu au château par le mariage de Pauline Bourgeois avec Paul Darblay en 1848. Elle est la fille de Charles-Germain Bourgeois (1791-1879), directeur de la ferme de Rambouillet. Son père (1757-1811) était lui-même économe et régisseur de la bergerie de Rambouillet (Yvelines). A l'origine simple laboureur il s'enrichit par l'achat de biens nationaux pui obtient le poste de régisseur. Charles-Germain Bourgeois, fils, agrandit de manière considérable la fortune familiale en achetant de nombreuses fermes dans la région de Rambouillet. Il possède aussi une grande demeure au Perray-en-Yvelines dont il est nommé maire. Il est aussi conseiller général de la Seine-et-Oise. Le nom des Bourgeois est associé à la réputation du troupeau de moutons mérinos de Rambouillet. Monsieur Bourgeois père, issu d'uns famille de cultivateurs de la Beauce, fut choisi pour diriger l'établissement rural dès l'arrivée du troupeau de mérinos venant d'Espagne, à Rambouillet sous Louis XVI.Ce dernier ne voulait plus dépendre de l'importation de la fourniture de la laine. Lors de la Révolution, il sauva le troupeau en s'opposant à ceux qui voulaient l'emmener à la boucherie ou qui en demandaient la dispertion. Monsieur Bourgeois fils, succéda à son père en 1812. Il sauva le troupeau lorsque le général Blucher voulut le faire emmener en Allemagne. En 1820, il fait inoculer à ses frais le troupeau atteint de la maladie du claveau. En août 1821, il est destitué car l'administration lui reproche de gérer ses propres fermes en même temps que la ferme royale. Il est réintégré en 1824. Pauline Bourgeois avait un frère qui meurt jeune. Elle récupère donc les papiers de famille et les papiers de fonction de son père. Sa mère Françoise-Lucie Girard a épousé Charles-Germain Bourgeois, fils, en 1821. Elle est la fille de Jean Girard (1770-1852), vétérinaire, professeur d'anatomie à l'école d'Alfort, directeur adjoint puis directeur de l'école vétérinaire. Il est né à Aydat, dans le Puy-de-Dôme dont la famille est originaire. Son père François Girard a eu six enfants, un de ses frères Jean (1770-1852) est aussi vétérinaire. Jean Girard a un fils lui aussi vétérinaire qui meurt en 1825. Sa fille Françoise-Lucie récupère les papiers de fonction et de famille de son père puis les transmets à sa fille Pauline Bourgeois qui concentre donc les papiers de son père Charles-Germain Bourgeois et de son grand-père maternel. Les papiers de famille concernant les achats et la gestion des immeubles, et des fermes beaucoup plus important en volume ont été classé en 78 j avec les papiers de la famille Darblay. Les papiers de fonction de Jean Girard et de son gendre Charles-Germain Bourgeois n'étaient pas mélangés aux papiers de famille et constituaient une partie bien distincte. Cet ordre a donc été respecté. Intérêt du fonds. Les papiers de Jean Girard contiennent peu de documents sur le fonctionnement de l'école vétérinaire d'Alfort mais un très grand nombre de rapports, études, et notes sur les maladies des animaux domestiques qui permettent d'étudier les progrès réalisés sur les connaissances des maladies animales dans la première moitiés du 19ème siècle. Quant aux documents relatifs à la ferme du domaine de Rambouillet, il semble qu'il y a eu un mélange entre les documents d'archives publiques et les papiers de fonction personnels. En effet un certain nombre de registres de correspondance concernent des échanges entre l'administration de la ferme et des particuliers. Les nombreux dossiers sur la Société royale et centrale d'agriculture de France montrent la forte implication de Charles-Germain Bourgeois fils au sein de cette société. le fonds a été classé comme suit : 52 J 1-36 Papiers de fonction de Jean Girard, 52 J 37-55 Papiers de fonction de Charles-Germain Bourgeois, père et fils. DATES {ANNEE_DEB 1779" ANNEE_FIN "1879"

Langue des unités documentaires

Français

Jean GIRARD, directeur de l'Ecole vétérinaire d'Alfort, (1770-1852).- Ecole vétérinaire de Maisons-Alfort : correspondance reçue et envoyée par le directeur de l'école vétérinaire, le ministre de l'agriculture et un vétérinaire du Pas-de-Calais concernant la maladie puis la mort d'un taureau, l'épizootie contagieuse régnante sur les bêtes à cornes (1816).

Cote/Cotes extrêmes

52J/14

Date

1816

Caractéristiques physiques

Papier

Origine

GIRARD (service producteur)

DARBLAY Famille (service versant)

Présentation du contenu

Archives textuelles

Conditions d'accès

sans délais

Langue des unités documentaires

Français

Informations sur le traitement

29/11/2006