26H CAMALDULES DITS DE GROSBOIS A YERRES (1506-1777)

Déplier tous les niveaux

Cote/Cotes extrêmes

26H/1-4

Date

1506-1777

Organisme responsable de l'accès intellectuel

Archives départementales de l'Essonne

Description physique

4 articles

Origine

CAMALDULES DITS DE GROBOIS (ORDRE DES CAMALDULES) (service producteur)

ARCHIVES DEPARTEMENTALES DES YVELINES (service versant)

Modalités d'entrées

Versement

Présentation du contenu

Extrait concernant le département de l'Essonne élaboré à partir de l'inventaire sommaire de H. Lemoine, archiviste en chef du département de Seine-et-Oise en 1944. INTRODUCTION Le département de l'Essonne a, en 1991, repris en dévolution des archives départementales des Yvelines, les documents de la série H (archives ecclésiastiques des ordres réguliers antérieurs à 1790) qui concernaient son territoire. Comme les autres grandes séries anciennes, la série H se trouvait déjà pourvue d'un inventaire ancien, publié en l'occurrence en 1944 par H. Lemoine. On s'est contenté ici d'en donner un extrait, qui récapitule par groupes de cotes et cotes, les fonds qui peuvent concerner l'Essonne.

Langue des unités documentaires

Français

Autre instrument de recherche

Inventaire sommaire

Informations sur le traitement

1941

Mots clés lieux

Abbayes et prieurés d'hommes, Camaldules dits de GROSBOIS en réalité à BOURRON, près de YERRES. - Documents généraux, bulles et édits concernant les CAMALDULES. Fondation, par Charles de VALOIS, duc d'ANGOULEME, à BOURRON près d'YERRES, d'un couvent de CAMALDULES, précédemment établi à MONTELY, près LESIGNY-EN-BRIE (SEINE-ET-MARNE), (1642). Donation par le président de HARLAY de 400 livres de rente, (1702). Approbation et confirmation par le roi et les archevêques de PARIS, (1642-1721). Concession de deux minots de sel, (1716). Note du curé de VILLECRESNES, certifiant que l'église de GROSBOIS a été démolie en 1676, et les fonts baptismaux transférés dans son église, (1687). Commission de l'archevêque de PARIS au curé DE BOISSY-SAINT-LEGER, pour la pose de la première pierre de l'église des CAMALDULES, (1643). Visite et règlements par Monseigneur HARDOUIN DE PEREFIXE, (1664). Première fondation des CAMALDULES à MONTELY, par le duc d'ANGOULEME, (1631-1644). Etablissement de deux CAMALDULES chez les Ermites du Mont Valérien, (1659-1671). Lettres écrites par les Supérieures des Congrégations de CAMALDOLI et de TURIN à ceux de FRANCE, (de 1636 à 1678). Procédure avec les créanciers de la succession du duc d'ANGOULEME au sujet des rentes faites par lui aux Religieux, (1617-1702). Transaction de 1675.