PIECES ISOLEES ET PETITS FONDS ENTRES PAR VOIE EXTRAORDINAIRE (ACHAT, DON, LEGS, DEPOT).

Déplier tous les niveaux

Cote/Cotes extrêmes

1J/1-1112

Date

1207-2021

Organisme responsable de l'accès intellectuel

Archives départementales de l'Essonne

Description physique

1112 articles

Présentation du contenu

Les Archives départementales ont pour vocation principale de recevoir les papiers versés par les administrations publiques. Cependant, ce n'est pas, loin de là, leur unique source d'enrichissement. Les archives privées, provenant de personnes physiques ou morales, viennent en effet accroître sensiblement les collections : entrés par don, legs, achat ou encore confiés en dépôt, tous ces documents sont classés dans la série J des Archives départementales, créée par une circulaire du 15 avril 1944 pour recueillir les seuls documents entrés par voie extraordinaire. Le volume des documents qui entre dans cette série est très variable, selon qu'il s'agit, par exemple, de lettres isolées ou d'un fonds de seigneurie. Aussi, depuis 1965 (circulaire AD 65-29 de la Direction des Archives de France), a-t-on subdivisé la série J en sous-série.

La sous-série 1J est destinée à ne regrouper que les documents isolés ou les petits fonds n'excédant pas un carton d'archives. Conçue pour recueillir, quelle que soit leur date, des documents de toute nature et de toute provenance, la sous-série 1J est évidemment très hétéroclite : des terriers y voisinent avec des livrets d'ouvriers, un prospectus de vente avec des images de communion solennelle. Bien que qualifiée d"extraordinaire", la procédure d'entrée des fonds privés est heureusement beaucoup plus fréquente que ce qualificatif pourrait le laisser supposer. Nombreux sont les particuliers, associations, entreprises ... qui confient chaque année leurs papiers aux Archives, dans le souci d'assurer les meilleures conservation et diffusion possibles à ce qui constitue le patrimoine de tous. 

Les documents sont généralement accessibles immédiatement, sauf conditions particulières d'accès mentionnées (délai de respect de la vie privée, notamment).

Langue des unités documentaires

Français

CORBEIL. - Sous-préfecture : construction, projet, plans, réclamations, correspondance (1860-1864) ; annales (1738-1741) par un auteur anonyme [publiées par A. DUFOUR dans BSHACEH, 1898] ; notes par l'abbé GUIOT : copie par A. DUFOUR d'après les manuscrits de la Bibliothèque de Rouen [vers 1900] ; église Saint-Spire : reliques de saint Exupère : chartes conservées dans le reliquaire [photographies, analyses, transcriptions et traductions], notes, bibliographie, sources par P. CAVAILLER (1968) ; église Saint-Spire : marché des travaux de menuiserie pour les orgues passé entre Jacques NOIRAULT, charpentier à CORBEIL et le chapitre (12 mai 1657) ; famille d'ANSSE de VILLOISON, preuves de la noblesse de Jean-Baptiste d'ANSSE, né à Corbeil le 4 août 1701, petit fils de Michel de Ansse, né à Tudéla (Navarre) [papiers d'Hozier] (1718) ; démographie : fiches de dépouillement des registres paroissiaux par Nicole MONCOURIER (1592-1671), reconstitution des familles (1969-1970) ; famille JEULIN : lettre de Berthe GOHARD, épouse JEULIN à son père lui racontant la vie à PARIS pendant la commune (13 mai 1871) ; étude CAILLOIS (succ. CROS) : trois minutes concernant des bénéfices ecclésiastiques : la chapelle Sainte-Croix en l'église Saint-Spire (11 juin 1778), curé de MENNECY (5 mai 1779), curé d'ORANGIS (17 janvier 1780) ; famille LEPAIRE : actes d'état civil, correspondance, armoiries, etc... [deux originaux, dix photocopies] (1616-1918) ; district : affiche annonçant la vente de domaines nationaux situés à CORBEIL, ATHIS-MONS, BONDOUFLE, EPINAY-SUR-ORGE, LINAS, MONTLHERY, MORSANG-SUR-ORGE, LE PLESSIS-PATE, SAINT-MICHEL-SUR-ORGE, SAVIGNY-SUR-ORGE (17 août 1791, 31 août 1791) ; Assemblée départementale 1787 : notes de M. JANRIOT [s. d.] ; famille HAURANT : livret d'ouvrier de Léon HAURANT, mécanicien né à CORBEIL en 1838 (1857-1880) ; prévôté : procès-verbal de signification à Claude LE BERGIER , prévôt de CORBEIL, Jean ROGER, procureur du roi en la prévôté et Jean TOURTOIN, d'une assignation devant le Parlement de PARIS à la requête de l'évêque de Paris (15 mars 1553) ; famille CLAVIER : journal mémorial de Louis-Jules CLAVIER, maître de pension à CORBEIL, rue des Marines (1871-1888).

Cote/Cotes extrêmes

1J/8

Date

1553-1970

Caractéristiques physiques

Papier

Présentation du contenu

Archives textuelles

Conditions d'accès

sans délais

Langue des unités documentaires

Français

Informations sur le traitement

28/12/2001

Mots clés personnes