FONDS AUDIOVISUEL DE L'AGENCE CULTURELLE ET TECHNIQUE DE L'ESSONNE (ACTE 91)

Déplier tous les niveaux

Cote/Cotes extrêmes

1422W/1-147

Date

1984-1998

Organisme responsable de l'accès intellectuel

Archives départementales de l'Essonne

Description physique

146 articles

Origine

AGENCE CULTURELLE ET TECHNIQUE DE L ESSONNE (service producteur)

AGENCE CULTURELLE ET TECHNIQUE DE L ESSONNE (service versant)

Modalités d'entrées

versement

Présentation du contenu

Ce fonds a été collecté en décembre 1999 au moment où l'Agence Culturelle et Technique de l'Essonne a déménagé. Il est composé de 107 cassettes audio et de 40 cassettes vidéo VHS et permet de se rendre compte des activités de l'Agence Culturelle et Technique de l'Essonne. 1) 1422W1-107 : Cassettes audio - 1422W1-42 : Collection Naissance d'un département : entretiens oraux réalisés pour monter l'exposition ""Naissance d'un département"" sur les trente ans du département de l'Essonne. - 1422W43-65 : Collection Histoire des Lieux/ Lieux d'histoire à Draveil : enregistrements de conférences. - 1422W73-75 : Collection Journées Petite Enfance à la Médiathèque de Corbeil - 1422W76-78 : Collection Rencontre : la lecture et ses acteurs - 1422W79-80 : L'Orme à Martin - 1422W81-88 : Collection Journées Sciences Sociales et Ethnologie à Chamarande - 1422W89-94 : Collection l'Essonne au temps de la Seconde République à Crosne - 1422W95-97 : Colloque REPT 2) 1422W108-147 : cassettes vidéo VHS - Bibliographie: - ""30 ans d'Essonne, 30 ans de ville nouvelle : la naissance d'une ville nouvelle"", Mémoire de la Ville Nouvelle, Document mémoire n°1, décembre 1998."

Langue des unités documentaires

Français

NAISSANCE D'UN DEPARTEMENT MONIQUE FERON – CEA.

Cote/Cotes extrêmes

1422W/38

Autres Cotes

27 - Num - 43 - Copie de sécurité 1422W38 - 2006 - 2006 - 27Num/43 (Cote de substitution)

Date

1996

Importance matérielle

00/53/56

Caractéristiques physiques

produit fini, Cassette audio, Interview

Origine

AGENCE CULTURELLE ET TECHNIQUE DE L ESSONNE (service producteur)

AGENCE CULTURELLE ET TECHNIQUE DE L ESSONNE (service versant)

Biographie ou Histoire

Naissance d'un département, interview réalisée pour monter une exposition sur les trente ans du département de l'Essonne.

Présentation du contenu

MONIQUE FERON - CEA Collection: Naissance d'un département Forme: Interview réalisé pour monter une exposition sur les trente ans du département de l'Essonne Interviewer : Muriel Genthon et François Faraut.

Monique Feron raconte son parcours professionnel et quelques moments de sa vie au C.E.A de Saclay.

Entre au CEA en novembre 1954, elle est la plus ancienne employée. - Habite à Bièvres toute son enfance, a connu le département de la Seine-et-Oise et donc la création du département de l'Essonne. - A fait des études de secrétariat et souhaite rester dans la région. Le CEA est en pleine expansion. Décrit le site à son arrivée. Elle a vu les 3/4 des bâtiments se construire. - Elle est d'abord secrétaire au service documentation, puis secrétaire du directeur, passe au bureau du personnel, (se marie en 1957), et devient documentaliste. Il y a énormément de recrutement entre les années 1954 et 1960. Les modifications n'apparaissent pas immédiatement. Les nouveaux bâtiments font fleurir les services. En tant que documentaliste, elle a vu plusieurs services autour d'elle (physique théorique, études de piles, service de calculs). - Les rapports avec les physiciens étaient difficiles au début. Elle n'a pas une formation scientifique. Elle est embauchée à 18 ans, avec l'aide d'une personne de sa famille qui est dans le milieu (nécessité pour débuter). L'entreprise représente pour elle la région et la stabilité. - Elle utilise le service de car gratuit. - L'image de la société fermée et secrète est véridique puisqu'elle a subi un interrogatoire policier, ainsi que son mari. - Les débuts de sa vie active sont difficiles et stricts. Elle n'avait pas le droit de quitter le site sans autorisation, donc vivait dans un lieu clos de 8h30 à 18h. Elle a eu plus de liberté après mai 1968. - Elle a pris le car (à Bièvres) qui déservait Paris et tous les villages alentours pendant 15 ans, et a passé le permis de conduire en 1970. Les cars ont diminué de moitié par la suite, lorsque les employés prenaient leurs voitures et/ou déménageaient. - Elle n'a pas pratiqué beaucoup d'activités car s'occupait de ses enfants, mais a apprécié les aides à l'installation proposées par le CEA, et aussi lorsqu'elle a perdu son mari. - Le développement de cette région agricole pose des problèmes de circulation notamment. - A l'époque de l'entretien, elle habite Gif-sur-Yvette. Elle approche de la retraite. - Evocation de l'Orme des Merisiers, centre construit pour l'accélérateur souterrain en 1969, où elle travaille, où l'entrée est plus libre, surtout pour les physiciens. - Le terme plateau de Saclay apparaît dans les années 1970, et c'est l'imagination collective qui voyait les centres comme un pôle d'ensemble. - Historique du site, anecdotes hors-contexte, puis sur les visites officielles du général De Gaulle avec des hommes politiques étrangers (le CEA était le fleuron de la recherche française). - Peu à peu le personnel diminue et des bâtiments ferment. - Monique Feron garde beaucoup de souvenirs de sa vie active et en a tiré une expérience enrichissante au contact des physiciens (difficile de s'intégrer mais intéressant par la suite).

Conditions d'accès

NC Numérisé [substitution:27NUM/43/]

sans délais

Langue des unités documentaires

Français

Informations sur le traitement

Notice établie conformément à la norme ISAD(G), norme générale et internationale de description archivistique (2000), et à la DTD-EAD (Encoded Archival Description), informatisation de la description.