SEIGNEURIES DU COUDRAY, DE TILLY-MAISON-ROUGE ET ANNEXES (SAINT FARGEAU, VILLIERS, LES SALLES...).

Déplier tous les niveaux

Cote/Cotes extrêmes

47J/1-40

Date

1383-1819

Organisme responsable de l'accès intellectuel

Archives départementales de l'Essonne

Description physique

40 articles

Origine

SEIGNEURIE DU COUDRAY (service producteur)

ARCHIVES NATIONALES DE FRANCE (service versant)

Modalités d'entrées

Don

Donné en 1995

Présentation du contenu

Le fonds 47 J comprend des documents allant du XIVe siècle au début du XIXe, relatifs à la Seigneurie du Coudray (Essonne) et à la Seigneurie regroupant Tilly et Maison-Rouge (Seine-et-Marne), ainsi qu'aux activités de Law de Lauriston, neveu du banquier Law, en Inde. La Seigneurie du Coudray appartient, aux XVe et XVIe siècles, à la famille Du Tronson appartenant à la bourgeoisie parisienne. Quant à la Seigneurie de Tilly et Maison-Rouge, elle fut, au XIVe siècle, la propriété des Chartreux de Notre-Dame de Vauvert. Elle passe ensuite à différentes familles de parlementaires parisiens, enrichis au cours de l'époque moderne et particulièrement lors de la grande redistribution des terres au début du XVIe siècle. En 1632, cette seigneurie fut érigée en baronnie en faveur de François Le Jay, l'un d'entre eux. Les deux seigneuries du Coudray et Tilly-Maison-Rouge se jouxtent et se trouvent réunies, en 1770, entre les mains de Charles-Antoine de Guerin, Marquis de Lugeac. Sous la révolution, le Prince de Chalais en est le propriétaire. Le fonds présente un intérêt historique certain dans la mesure où il permet l'étude de la constitution des fortunes familiales de particuliers de la fin de la guerre de cent ans à la Révolution. Il est constitué d'actes, de titres aussi nombreux que divers tels que : actes de ventes, baux, terriers, censiers, cueillerets, mais aussi déclarations de foi et hommage, aveux et dénombrements, pièces de procédure. Tous ces documents témoignent essentiellement de l'évolution des deux seigneuries précitées et apportent des indications sur les divers droits institués au profit des seigneurs du lieu. Pour faciliter les recherches, le lecteur trouvera ci-joint la liste des propriétaires successifs de la Seigneurie du Coudray et de la Seigneurie de Tilly et de Maison-Rouge, auxquelles sont venues s'adjoindre des terres annexes telles que Saint-Fargeau, Villiers, Les Salles... Le lecteur remarquera que la distribution est faite entre la Seigneurie du Coudray et celle de Tilly et de Maison-Rouge et que le plan de classement suivant à été adopté, pour chaque seigneurie, lorsque les catégories des documents existaient : - Titres de propriétés généraux touchant l'ensemble de la seigneurie (acquisition, transmission de la seigneurie) ; - Titres de propriétés touchant des parties de la seigneurie (ventes, acquisitions de parcelles) ; - Déclarations de foi et hommage, aveux et dénombrements ; - Terriers ; - Droits seigneuriaux ; - Baux ; - Documents comptables : états de cens et rentes, ceuillerets ; - Pièces de procédure. Le lecteur trouvera annexés à ce fonds domanial quelques registres où se trouvent consignés les mémoires de Law de Lauriston (neveu du ministre Law) élaborés lors de son séjour en Inde. Leur présence dans ce fonds est énigmatique. Law de Lauriston, agent de la compagnie des Indes, devient colonel en 1765, et en 1766 major général et commandant des troupes des roi en Inde. Il était aussi propriétaire du Coudray. C'est sans doute ce qui explique la présence des registres à côté des papiers du Coudray. Toutefois, une autre hypothèse pourrait être retenue : le procureur de Law, un certain Bourgault, dit ""du Coudray"" aurait pu faire fonction de secrétaire de Law de Lauriston et se serait vu confier la garde des registres qui seraient restés sur place, au Coudray. Parmi ceux-ci, il faut signaler la présence imprimée d'un registre de procès-verbaux des séances ayant trait à la liquidation de l'entreprise Mayer-Marx qui ravitailla en fourrage les armées de Napoléon 1er. On le voit, l'adjonction de ces registres ""exotiques"" est difficile à expliquer. Il est à noter que le lecteur désireux d'étudier le rôle de la France dans l'Ile-de-France et l'Ile Bourbon pendant les trois dernières guerres de 1744, 1758 et 1778, pourra consulter utilement, à la Bibliothèque nationale, le manuscrit intitulé : ""Mémoire sur l'Inde dans lequel on examine les rapports politiques de la France avec l'Angleterre"" (Manuscrits, fonds français 12094 et 12095). Liste des propriétaires successifs : A Terre et château du Coudray - Audry de Merebeuf et Guillaume puis Pierre Carrelier de Saint-Jehan son fils vers 1488 - Jehan Tronson 1543 - Pierre Rouillé 1661 - Jean Silvain Frémin - Charles-Antoine de Guerin, Marquis de Lugeac 1770 B Seigneurie de Tilly et Maison-Rouge érigée en Baronnie en 1632 en faveur de François Le Jay - Les Chartreux de Notre-Dame de Vauvert 15e et 16e siècle - André Sanguin 1587 - Gabrielle Lhuillier 1600 - Pierre Le Jay 1601 - François de Rivière 1750 - Honoré-Joseph Barjac de Renneville 1761 - Charles-Antoine de Guerin de Lugeac 1771 - Elie-Charles de Talleyrand-Périgord, Prince de Chalais 1784 - Etienne Bouret, fermier général, réalise diverses acquisitions jusqu'en 1789 Chartrier du Coudray, de Tilly-Maison-Rouge et annexes (Saint-Fargeau, Villiers, Les Salles...) Plan de classement - 47J-1 : titres touchant les deux seigneuries. - 47J-2 à 16 : papiers de la Seigneurie du Coudray et des terres en dépendant (Plessis-Chênet et le Coudray-Montceaux), dont documents de gestion de la régie du domaine du Coudray (47J-9 à 12). - 47J-17 à 33 : papiers de la Seigneurie de Tilly-Maison-Rouge et des terres en dépendant (Saint-Fargeau, Villiers, Les Salles...), dont documents comptables relatifs à Tilly et Maison-Rouge (47J-28 à 30). - 47J-34 à 40 : papiers Law de Lauriston. Communication sans condition."

Langue des unités documentaires

Français

Notes

Répertoire numérique établi par Patricia SWANTEK, sous la direction de Sylvie LE CLECH, 1996.

COUDRAY (LE), seigneurie. - Déclarations de foi et hommage, d'aveu et dénombrement : extrait des pièces pouvant servir au bornage des seigneuries du COUDRAY et des MOUCEAUX (1666), déclarations de foi et hommage, aveu et dénombrement au Duc de VILLEROY par monsieur FREMIN, seigneur du COUDRAY pour le fief d'ANGEST [une liasse de sept pièces] (1678-1778) [à signaler : cachet de cire jaune fleur-de-lysé, 1694-1696], déclarations de foi et hommage, par monsieur FREMIN [une liasse de 21 pièces], bornages, descriptions, plan [s. d.], plan de CHAMPTIER du REPENTIR [vignes et bois, description de 38 parcelles de terre avec mention de leur appartenance].

Cote/Cotes extrêmes

47J/6

Date

1666-1778

Caractéristiques physiques

Papier

Origine

SEIGNEURIE DU COUDRAY (service producteur)

ARCHIVES NATIONALES DE FRANCE (service versant)

Présentation du contenu

Archives textuelles

Conditions d'accès

sans délais

Langue des unités documentaires

Français

Informations sur le traitement

07/05/2002