FONDS NANTY : Cartes postales des communes du département de l'Essonne.

Déplier tous les niveaux

Cote/Cotes extrêmes

57FI/2-212

Date

20e siècle

Organisme responsable de l'accès intellectuel

Archives départementales de l'Essonne

Description physique

4457 articles Cartes postales noir et blanc, coloriée, sépia et couleur, 9 x 14 cm et 10,4 x 14,9 cm

Origine

NANTY Bernard (service producteur)

NANTY Bernard (service versant)

Modalités d'entrées

Achat

Présentation du contenu

Ensemble de 4457 cartes postales sur l'Essonne, de 1900 à nos jours, collectionnées depuis plusieurs dizaines d'années par M. Bernard NANTY, habitant de Leuville-sur-Orge et vendu aux Archives départementales de l'Essonne en 2011.

Ce sont des cartes anciennes pour la plupart (1ère moitié du 20e siècle) qui entrent dans la catégorie des cartes vue et qui représentent diverses curiosités patrimoniales et architecturales, les moyens de locomotion, la vie quotidienne avec le travail et  les loisirs, ainsi que les paysages.

Les cartes sont noir et blanc, sépia ou coloriées pour les plus anciennes, de dimensions 9 x 14 cm et couleur à partir de 1960 et de dimensions 10,3 x 14,7cm.

Ce fonds, coté à la pièce est classé par :
- communes (57Fi2/ à 57Fi196/) soit 4333 pièces.
- thèmes ( art, aviation, bases de loisirs, cantons et communautés de communes, Essonne, forêt de Sénart, hygiène, Ile-de-france, mériers, poésies, portaits, publicité, Seine-et-Oise, site géologique, sport automobile, transport ferroviaire) (57FI197 à 57FI212) soit 127 pièces.

   

Mode de classement

Classement par communes

Conditions d'accès

Communicable

Conditions d'utilisation

Sans condition

Langue des unités documentaires

Français

Autre instrument de recherche

2FI/1-197 cartes postales des communes de l'Essonne et 58FI (Fonds Stelly, sur Palaiseau uniquement).

Notes

Toutes les communes ne sont pas représentées : Abbéville-la-Rivière, Arrancourt, Athon-la-Plaine, Auvernaux, Auvers-Saint-Georges, Baulne, Blandy, Bois-Herpin, Boissy-le-Cutté, Boissy-le-Sec, Boullay-les-Troux, Boutervilliers, Bouville, Brouy, Congerville-Thionville, D'huison-Longueville, Estouches, Fontaine-la-Rivière, Forêt-le-Roi (la), Forêt-Sainte-Croix (la), Gometz-la-Ville, Guibeville, Marolles-en-Beauce, Mauchamp, Mérobert, Mespuits, Molières (les), Orveau, Pecqueuse, Plessis-Saint-Benoît (le), Richarville, Roinvilliers, Saclay, Saint-Aubin, Saint-Escobille, Saint-Hilaire, Saint-Maurice-Montcouronne, Valpuiseaux, Videlle, Villejust.

Les vues représentées sont plus ou moins variées, si la commune possède un ou plusieurs monuments, des entreprises, mais dans l'ensemble, il y a une même logique de rangement telle que :

- vue générale du bourg,

- bâtiments religieux (église, chapelle, prieuré, temple),

- bâtiments publics et militaires (aérodrome, caserne, collège, école, gare, halle, hôpital, mairie, maison de retraite, musée, poste, prison, salle des fêtes, sanatorium, sous-préfecture, stade, théâtre, tribunal),

- monuments (château, fortification, monument aux morts ou commémoratif, tour),

- places, routes, rues),

- équipements (abreuvoir, château d'eau, chemin de fer, lavoir, pont, puits),

- habitations (chalet, ferme, immeuble, maison bourgeoise),

- agriculture, artisanat, commerces et industries (champs, café, hôtel, restaurant, bonneterie, distillerie, fabrique, filature, imprimerie, meunerie, papeterie, sucrerie, tannerie, tuilerie etc),

- sites (bois, carrière, parc, prairie, rivière, rocher, sablière),

- événements et folklore (fête de villages, fête des fleurs, festival, foire, grèves de 1908, inondation de 1910, jour de marché, passage de dirigeable, pèlerinage).

- transports (aéroplane, dirigeable, barque, bicyclette, péniche, train, tramway, véhicules automobile et hippomobile),

- vues aériennes.

 

Il existe également une série de cartes postales thématiques (57Fi197 à 57FI212).

On y trouve des vues d'Ile-de-France, de Seine-et-Oise, de l'Essonne, de communautés de communes, de sites géologiques, de bases de loisirs, de la forêt de Sénart, d'artistes et d'œuvres d'art, d'élèves, de métiers, de poésies, de costumes d'Ile-de-France, de sports et sportifs, et de trains.

 

Quelques exemples :

A Linas, de très belles vues de courses automobiles à l'autodrome ;

A Montlhéry , de nombreuses écoles (Barbe, Graillot, primaire, Prou, Resve et Gros, Rouillaud) représentant des élèves en cours ; des portraits de Paul Allorge, Paul Fort, et Brassens ; des fêtes (des Sociétés mutualistes, des vétérans, de la tomate, de la préparation militaire, historique, kermesse) ;

A Viry-Chatillon, Port Aviation, le premier aérodrome de France est bien représenté avec des vues d'avions, de pilotes, et du public assistant aux premiers grands événements aéronautique.

Autres données descriptives

Répertoire numérique fait par Lisbeth Porcher.

Mots clés typologiques

Description physique

4333 pièces.

Cote/Cotes extrêmes

57FI119/1-57FI119/457

Date

1901-1987

Importance matérielle

457 pièces

Langue des unités documentaires

Français

Informations sur le traitement

Notice établie conformément à la norme ISAD(G), norme générale et internationale de description archivistique (2000), et à la DTD-EAD (Encoded Archival Description), informatisation de la description.

Mots clés typologiques

Montlhéry.- Le Réveil Auvergnat.

Cote/Cotes extrêmes

57FI119/434

Importance matérielle

1 pièce

Caractéristiques physiques

papier, carte postale couleur

Dimensions

10,5 x 15

Origine

NANTY Bernard (service versant)

Biographie ou Histoire

Photo Besson

Modalités d'entrées

Achat

Présentation du contenu

Vue du groupe folklorique 'Le Réveil auvergnat' au pieds de la tour.

Conditions d'accès

Immédiate

Langue des unités documentaires

Français

Notes

Renseignements pris sur le site de l'association lereveilauvergnat.fr. En 1979, un poète cordonnier, René DESTRUEL, et son épouse Marie-Rose décidèrent de constituer une association des originaires du Massif Central pour le canton de MONTLHERY. Après quelques recherches, le nom choisi fut: LE REVEIL AUVERGNAT. Dés le départ quelques bénévoles acceptèrent de jouer des instruments traditionnels tels que l'accordéon, la cabrette, la vielle à roue, tandis-que d'autres s'adonnaient à la danse ; cet ensemble devint le groupe folklorique. Depuis 30 ans, l'association a été dirigée par deux présidents et son esprit de fraternité et de convivialité insufflé dés le début n'a jamais fait défaut, et en fait un atout ! De nombreux jeunes, doués en musique ou en danse assurent la pérennité du groupe folklorique, donc de l'association. Le périmètre de l'association déborde largement le canton de Montlhéry et s'étend sur toute la banlieue sud de Paris. Localement, Le Réveil Auvergnat est très connu par ses manifestations festives dont les principales sont la journée "aligot" et "le bal de la Pastourelle". Le groupe folklorique se produit régulièrement à l'extérieur, pour animer des fêtes, des banquets, des maisons de retraite, etc..

Informations sur le traitement

Répertoire numérique dressé par Mme Lisbeth Porcher.

Notice établie conformément à la norme ISAD(G), norme générale et internationale de description archivistique (2000), et à la DTD-EAD (Encoded Archival Description), informatisation de la description.

Mots clés lieux

Mots clés typologiques