HDEPOT4 HOPITAL D'ARPAJON (1607-1955)

Déplier tous les niveaux

Cote/Cotes extrêmes

HDEPOT4 A/1-V/1

Date

1607-1955

Organisme responsable de l'accès intellectuel

Archives départementales de l'Essonne

Description physique

22 articles

Origine

CENTRE HOSPITALIER GENERAL D ARPAJON (service producteur)

CENTRE HOSPITALIER GENERAL D ARPAJON (service versant)

Biographie ou Histoire

Les origines de l'hôpital sont peu connues quant leur chronologie précise, mais le déroulement de l'histoire suit le schéma classique de la réunion progressive des petits établissements de charité aux maladreries rurales, au cours du XVIIème siècle, pour fonder de véritables hôpitaux généraux. A partir d'une fondation au Moyen-Age (une note trouvée dans le dossier de versement des archives parle d'un chirurgien et de son fils inhumés dans la chapelle en 1339 et 1340), l'Hôtel-Dieu se constitue (la même note cite un bail des terres de l'Hôtel-Dieu par Denis Bonnelle, procureur, le 13 avril 1479). La maladrerie Saint-Blaise, toute proche, semble avoir été ruinée au moment de la Fronde et est réunie progressivement à l'Hôtel-Dieu entre 1697, 1701 et 1721. Jusqu'au XIXème siècle, celui d'Arpajon resta très modeste, puisque seules cinq soeurs, maintenues en poste sous la Révolution, s'occupaient à la fois des malades nécessiteux et de l'instruction des jeunes filles pauvres. Le premier économe n'y fut nommé qu'en 1840. Aux XIXème et XXème siècles, l'hôpital se développe, suivant en cela la démographie du futur département de l'Essonne.

Histoire de la conservation

Les archives de l'Hôtel-Dieu d'Arpajon ont été déposées au mois de juillet 2000 et couvrent, avec de nombreuses lacunes, la période qui s'étend du XVIIème siècle aux années 1960.

Modalités d'entrées

Dépôt

Langue des unités documentaires

Français

Autre instrument de recherche

Répertoire numérique détaillé

Autres données descriptives

Répertoire numérique établi par Sylvie LE CLECH, 2000.

Informations sur le traitement

2000

Mots clés lieux

Testaments et donations des bienfaiteurs de l'hospice, depuis l'installation de la soeur BOURDON (1708, 1720, 1721, 1729, 1730, 1763, 1766, 1768-1770, 1784, 1788) [9 dossiers] ; arpentages des terres reçues en héritage et appartenant à l'hospice (1720-1762) [12 dossiers liés] ; ventes de terres à ARPAJON, OLLAINVILLE, LA ROCHE, LA NORVILLE et EGLY par la veuve de la ROQUE au profit des soeurs BOURDON et SANDRIN ([1640], 1703, 14 pièces, 1703-1722) ; vente d'une maison rue des Juifs attenante à l'Hôtel-Dieu, aux Soeurs BOURDON ET SANDRIN et remboursement de rentes (1667-1720) [6 pièces liées] ; vente de terres à OLLAINVILLE et LA ROCHE (1697-1714) [2 pièces liées] ; idem, transaction des Soeurs BOURDON et SANDRIN avec des marchands (1728-1731) [6 pièces] ; idem, prairie à OLLAINVILLE (8 février 1737) [1 pièce] ; échange avec Nicolas CHALIGNE, vigneron de SAINT-GERMAIN-LES-ARPAJON (23 novembre 1772) [1 pièce] ; main-levée des dames de la Miséricorde sur une vente faite par Jean-Baptiste GUINCHARD, entreposeur de tabac à ARPAJON (20 juillet 1782) [1 pièce] ; baux et ventes (1729, 1763) [2 pièces] ; rappel de procédures et pièces justificatives (1607-1626) [1 chemise et 3 pièces].

Cote/Cotes extrêmes

HDEPOT4 B/1

Date

1607-1788

Caractéristiques physiques

Papier

Origine

HOPITAL SAINT-EUTROPE D ARPAJON (service producteur)

HOPITAL SAINT-EUTROPE D ARPAJON (service versant)

Présentation du contenu

Archives textuelles

Conditions d'accès

sans délais

Langue des unités documentaires

Français

Informations sur le traitement

07/01/2002