FONDS AUDIOVISUEL DE L'ASSOCIATION MEMOIRE ET PATRIMOINE VIVANT DE CORBEIL-ESSONNES

Déplier tous les niveaux

Cote/Cotes extrêmes

6AV/1-113

Date

1997-2012

Organisme responsable de l'accès intellectuel

Archives départementales de l'Essonne

Description physique

140 articles

Origine

MEMOIRE ET PATRIMOINE VIVANT (service producteur)

MEMOIRE ET PATRIMOINE VIVANT (service versant)

Modalités d'entrées

Don

Présentation du contenu

Au mois de juin 1995, l'association Mémoire et Patrimoine vivant, dont le siège est à Corbeil-Essonnes, au 10, rue de la Commanderie, prenait spontanément contact avec les Archives Départementales de l'Essonne pour présenter son activité d'enquête orale auprès des témoins essonniens ayant vécu les principales transformations de l'ancienne Seine-et-Oise puis de l'Essonne depuis le début de notre siècle. Très vite, l'idée d'une collaboration entre l'association et les Archives départementales naquit et, se précisant, aboutit à une convention de dépôt des entretiens filmés entre Mémoire et Patrimoine vivant et le Département de l'Essonne, approuvée par délibération du 22 avril 1996. Cette convention a un objectif très précis : la sauvegarde, dans une institution publique pérenne, d'une mémoire collectée par des acteurs passionnés du mouvement associatif, auprès de particuliers représentatifs du monde industriel, commercial, scientifique de l'Essonne. La spécificité de l'association est son choix de l'image animée, novateur actuellement en France dans le domaine des enquêtes orales. Mémoire et Patrimoine vivant part d'un constat simple, qui fixe les apports de chacun des partenaires : à l'association, la collecte, les démarches visant à obtenir des témoins l'accord pour une diffusion et une communication immédiate ou après délai de l'enquête ; aux Archives, l'analyse normalisée des reportages sous la forme de bordereaux appelés aussi à l'Institut national de l'audiovisuel ou dans les chaînes régionales de télévision -conducteurs-, la conservation matérielle et, si l'accord du témoin est obtenu, la communication au public dans la salle d'audiovisuel prévue à cet effet. Des réunions régulières entre les bénévoles de l'association et les collaborateurs des Archives de l'Essonne permettront aux bordereaux d'évoluer et de s'harmoniser. Une quarantaine d'entretiens a été réalisée depuis deux ans et les analyses se poursuivent aux Archives départementales qui développent ainsi un nouveau secteur d'activité prenant en compte tous les supports de la mémoire d'aujourd'hui.

Langue des unités documentaires

Français

MEMOIRE DU PERE PAUL GUERIN 1ERE PARTIE

Cote/Cotes extrêmes

6AV/9

Date

2000

Importance matérielle

02/04/00

Caractéristiques physiques

produit fini, Cassette VHS, Secam, Interview

Origine

MEMOIRE ET PATRIMOINE VIVANT (service producteur)

MEMOIRE ET PATRIMOINE VIVANT (service versant)

Modalités d'entrées

Don

Présentation du contenu

MEMOIRE DU PERE PAUL GUERIN

11/2/00

Le Père Paul GUERIN

e Père Paul GUERIN, ancien vicaire de la paroisse Saint-Spire évoque ses souvenirs de la vie à Corbeil dans les années 1950-1965.

Analyse : 0 mn à 1 mn GENERIQUE de l'Association Mémoire et Patrimoine Vivant située à Corbeil-Essonnes. 1 mn à 5 mn Présentation du Père Paul GUERIN, né en 1928 à Paris. Description de sa famille et de l'ambiance familiale anticléricale du côté de son père et très pratiquante du côté de sa mère. Education religieuse, débuts de sa vocation de curé. Image du curé dans un village dans les années 1930-1940. 5 mn à 8 mn Evocation du Père Letourneur de Corbeil. Conditions des prêtres pendant les périodes d'affrontements entre les croyants et les anticléricaux. Comparaisons avec leurs conditions après la deuxième guerre mondiale. 8 mn à 12 mn Entre au Grand Séminaire en 1946. Souvenirs du Petit Séminaire dans les années 1940. Grande émulation du clergé, ouverture d'esprit des clercs après la deuxième guerre mondiale. 12 mn à 19 mn Est ordonné prêtre en 1952 à Versailles et est nommé à Corbeil comme vicaire à la paroisse Saint-Spire en 1953. Evocation des relations entre le clergé protestant et catholique de la ville. Anecdotes sur son accueil au cloître Saint-Spire. 19 mn à 28 mn Description des 4 prêtres de la paroisse Saint-Spire. Description des conditions de travail des prêtres et des conditions de vie au presbytère. Travail à l'hôpital, chez les Sœurs de la Quarantaine, au catéchisme et avec les scouts. 28 mn à 31 mn Impressions du Père GUERIN sur la vie à Corbeil dans au début des années 1950, une ville de banlieue industrielle. Description de la sortie des usines de la ville. 31 mn à 51 mn Evocation du Père Raquari, ancien curé de la paroisse Saint-Spire, de son caractère, de son passé, de ses responsabilités et de ses activités au sein de la paroisse Description du climat entre les conservateurs et les réactionnaires qu'il existait pendant la période d'entre deux guerre. 51 mn à 55 mn Description de la liturgies des sacrements de l'Eglise divisés en 5 classes correspondants aux différentes catégories sociales de la ville. Traditions religieuses des habitants. Règles traditionnelles de l'Eglise au quotidien à respecter. Différences de pensées entre le curé et les vicaires qui n'étaient pas de la même génération. 55 mn à 59 mn Restauration de l'Eglise Saint-Spire. Déroulement des messes dominicales. Anecdotes sur la quête du dimanche. 59 mn à 62 mn Activités des vicaires et conditions de vie et matérielles. Principales dépenses de l'Eglise : les écoles. 62 mn à 70 mn Evocation des grandes fêtes de l'Eglise : Fêtes de Pâques et la réforme liturgique de la veillée pascale, Fêtes de Noël et messe de minuit, la communion solennelle. 70 mn à 72 mn Déroulement du service des enterrements. Description de la conduite au cimetière des Tarterêts avec des chevaux. 72 mn à 76 mn Description du catéchisme et des évolutions des enseignements pendant les années 1950. Aide des laïcs pour le catéchisme. Importance de l'enseignement de la Morale Chrétienne. Description de la révolution pédagogique. 76 mn à 79 mn Activités pour les jeunes. Impressions du Père GUERIN sur la vie paroissiale de Corbeil dans les années 1950-1960. 79 mn à 83 mn Evocation de l'orphelinat de la Quarantaine. Description de la ville de Corbeil dans les années 1950. 83 mn à 87 mn Evocation du mouvement des jeunes catholiques ouvriers. Salle "La Familia". 87 mn à 94 mn Activités du père à l'hôpital de Corbeil : aumonier, visite des malades. Description des services de l'hôpital tenus par des religieuses et des laïcs dans les années 1950-1960. 94 mn à 101 mn 1959 : Le père Paul Guérin est aumonier au lycée de Corbeil dans la chapelle Ceilladorni aux Tarterêts. Description de ses activités. Anecdotes sur le chantier des logements aux Tarterêts à Corbeil et les travailleurs portugais. 101 mn à 113 mn Evocation du projet de construction de la chapelle de Montconseil à Corbeil entre la rive gauche et la rive droite. Souvenirs de la Seine gelée et des inondations des années 1950. Description des quartiers de Corbeil et des différentes catégories socio-économiques. Grande présence ouvrière dans Corbeil. Description des personnes fréquentant l'Eglise. Relations avec les paroissiens. Réactions des gens quand Corbeil est devenue communiste. Relations avec les communes environnantes. Tensions entre Corbeil et Essonnes. Evocation des grandes grèves à Corbeil. Changement d'attitudes des prêtres. 103 mn à 117 mn Evocation du couvent du Saulchoir d'Etiolles. Relations avec les Dominicains. 117 mn à 124 mn Evolution de la place de l'Eglise dans la société et boulversements de la vie religieuse. Debuts de l'Action Sociale et du Secours Catholique. Anecdotes sur l'ambiance à Corbeil pendant la Guerre d'Algérie et les relations avec les musulmans. FIN DE LA PREMIERE PARTIE

Conditions d'accès

sans délais

Langue des unités documentaires

Français

Informations sur le traitement

Notice établie conformément à la norme ISAD(G), norme générale et internationale de description archivistique (2000), et à la DTD-EAD (Encoded Archival Description), informatisation de la description.

Mots clés auteurs

Mots clés typologiques