FEODALITE, FAMILLES, COMMUNES, NOTARIAT

Déplier tous les niveaux

Cote/Cotes extrêmes

E/3-7379

Date

1203-1839

Organisme responsable de l'accès intellectuel

Archives départementales de l'Essonne

Description physique

2932 articles

Origine

ARCHIVES DEPARTEMENTALES DES YVELINES (service versant)

Modalités d'entrées

Versement

Présentation du contenu

La cotation discontinue est celle de l'ancienne Seine-et-Oise. Les analyses ne sont pas exhaustives, du fait de la pratique des archivistes du 19e siècle, qui avaient l'habitude de détailler quelques pièces et de ne pas décrire le reste. Le lecteur ne s'étonnera donc pas de trouver un contenu plus riche que celui indiqué dans l'analyse.

Mode de classement

Répertoire sommaire analytique

Langue des unités documentaires

Latin/Français

Autre instrument de recherche

Inventaire sommaire

Informations sur le traitement

1873

Mots clés lieux

Notariat de CORBEIL. - Minutes notariales passées devant maître Charles AUBRY (1670-1672) : Bail par Alexandre Dufour, sergent royal, trompette de la prévôté et châtellenie de Corbeil, demeurant au faubourg Saint-Léonard, à Jean Masché, de tous les droicts appartenant au bailleur à cause de son dict office et à lever dans le marché dudict Corbeil de ceulx qui y amènent des marchandises tous les jours, comme aussy le cry des vins et sonneriedans la ville dudict Corbeil, 1er mars 1670. Inventaire fait à la requête de Jacques Moisson dit La Fontaine, présentement au service de Eustache Bouette de Blémur, religieux de Saint-Victor, prieur de Saint-Guénault, de tous les meubles, habits, linges, etc, apportés par ledit J. Moisson dans le lprieuré, 8 juin 1670. Marché aux termes duquel l'évêque duc de Langres, seigneur de Petit-Bourg et d'Évry-sur-Seine, reconnaît avoir vendu Robert Brisseville et Artus ou Arthur Michy, marchands fruitiers à Saint-Brice près Montmorency, la dépouille de tous les arbres fruitiers étant dans les jardin et parc de Petit-Bourg ; lprix convenu : 250 livres, 6 août 1670. Devis des travaux à exécuter à la maison de l'Enfer, sise au faubourg Saint-Jacques de Corbeil ; marché à cet effet, 19 juillet 1670. Bail du droict de pescherie de trois arches du pont de Corbeil, à prendre du costé du vieil chasteau, dont l'une d'icelle, qui est la prochaine arche de la grande arche qui est appellée l'arche Esgue, fait par Mre Eustache Thibeuf, seigneur DE Saint6Germain-le-Vieil-Corbeil, 8 décembre 1670. Élection de syndic en la paroisse d'Essonnes : est nommé par les manans et habitans susnommez..... d'une commune voix, Thomas Minart, jardinier, 11 janvier 1671. Marché conclu par la fabrique de l'église d'Essonnes avec Nicola Chappelle, maître fondeur demeurant à Paris, rue du Bout-du-Monde, paroisse Sainct-Eustache, lequel s'engage à refondre la troisiesme cloche de ladite église bien et duement, de sorte qu'elle sonne et s'accorde avec les deux aultres cloches de ladicte église ; prix fixé : 150 livres. 18 avril 1671. Marché passé avec CharlesBellius, marchand bourgeois de Paris, par Louis Le Paire, voiturier par eau, demeurant à Corbeil, au faubourg Saint-Léonard, lequel s'engage à remonter et faire remonter de la ville de Paris sur la rivière de Seine jusques au port du corbilas de corbeil, du costé de la porte de Paris, tous et chacuns les batteaux chalands que ledict Sr Bellius voudra faire remonter, 26 avril 1671. Bail par le receveur du chapitre de Saint-Spire à Maistre Guillaume du Castel, prestre, curé de l'église de Fontenay-le-Vicomte, des dîmes appartenant au chapitre sur le territoire de ladite localité, 9 juin 1671. Contrat en vue de futur mariage entre Marin Cholièire, notaire royal à Corbeil, fils de Marin Cholière, sieur du Corbeau, et de Marie Le Riche, natif de la parroisse de Coudrecieulx-en-Vendosmois, d'une part, et Jeanne Tarteret, fille de Nicolas Tarteret, procureur au siège royal de Corbeil, et de Mathurine Tortouyn, d'autre part, 28 juin 1671. Vente de pièces de vigne par Mre Jean Rousseau, bourgeois de Paris, ci-devant contrôleur des finances en Berry, et par dame Anne Pinart, sa femme, à Messire Eustache Thibeuf, seigneur de Saint-Gerpmain-le-Vieil-Corbeil, 10 octobre 1671. Transaction conclue entre Jacques Guigou, conseiller du Roi, trésorier payeur des gages et droictz des officiers du Parlement, agissant en qualité de procureur du duc de Villeroy, d'une part, et Jacques Leblanc, meunier, demeurant à Corbeil, au moullin appelé le Moulin-Martin, d'autre part, 20 novembre 1671. Apprentissage : Marguerite Blanchard, veuve de Toussaint Leroy, met en apprentissage pour 3 ans son fils Jean Leroy, chez Dominique Garbay, maître chirurgien à Corbeil, demeurant à Essonnes, lequel s'engage à lui monstrer et enseigner l'art de la chirurgieau mieux qu'il le poura concevoir et comprendre ; prix convenu : 110 livres, 30 mai 1672. Vente par Mre Augustin Binet, chevalier, seigneur de Beaurepaire, paroisse de Lisses, présentement en son château de Beaurepaire, à François Lorne, bourgeois de Paris, de la qualité de 16 muids de grain, mesure de Corbeil, soit 13 muids de blé méteil et 3 muids d'avoine, 27 décembre 1672. Pièces annexées à la présente liasse, et dont la numérotation ne correspond pas à l'ordre chronologique : Foi et hommage. Mre Charles Fieffé, avocat au Parlement, agissant comme procureur de Messire Pierre Barbier de La Rivière, prieur et seigneur de Palluau, des terres et seigneuryes d'Esvry et de Seynemont,...... seul héritier et par bénéfice d'inventaire de deffunct illustrissime et révérendissime Mre Louis Barbier de La Rivière, son frère, vivant évesque duc de Langres, se présente devant l'abbé et les chanoines de Saint-Spire et déclare venir porter les foy et hommage que déclare est tenu leur faire et porter pour raison et à cause de la terre et seigneurye de Seinemont vulgairement dict Petit-Bourg, appartenant audict seigneur de Palluau par ledit déceds et comme seul héritier, 2 août 1672. Apprentissage :Jacques Poisson, tisserand, demeurant au faubourg Saint-Léonard, et Françoise Poisson, sa fille, couturière, reconnaissent avoir pris par forme d'apprentissage, pour deux ans, commençans ce jour d'huy dix-neufiesmes du présent mois d'avril, finis et accomplis, de Louis Collette, meusnier, demeurant audictCorbeil, présent, Margueritte Collette, sa fille,...... pendant lequel temps de deux ans ladicte Françoise Poisson a promis et s'est obligé de monstrer et enseigner le mestier de cousturière à ladicte Margueritte Colette, 19 avril 1672. Bail de terre sise à Morsang-sur-Seine, fait à un vigneron de cette localité par Mre Nicolas Régnault, conseiller du Roi et esleu contgrolleur en l'Eslection de Paris, 19 avril 1672. [liasse, 428 pièces, papier].

Cote/Cotes extrêmes

E/6903

Date

1670-1672

Caractéristiques physiques

Papier

Origine

CORBEIL I (service producteur)

CORBEIL III (service producteur)

AUBRY Charles (service producteur)

ARCHIVES DEPARTEMENTALES DES YVELINES (service versant)

Présentation du contenu

Archives textuelles

Conditions d'accès

au bout de 75 ans à partir de 1672

Langue des unités documentaires

Français

Informations sur le traitement

25/06/2003