Le Val-Saint-Germain, château du Marais

Déplier tous les niveaux

Présentation du contenu

L'actuel château du Marais, dont la construction se situe à 1778, est le quatrième a avoir été bâti sur cet emplacement. Il est considéré comme l'un des plus beaux châteaux français de l'époque Louis XVI. De l'édifice datant du Moyen-Age, il ne subsiste que le donjon et les communs.

Mots clés lieux

Mots clés matières

Présentation du contenu

En 1785, la comtesse Adélaïde DE LA BRICHE (1755-1844) est propriétaire du domaine, et commanditaire de mobilier aux ébénistes Claude SÉNÉ et Georges JACOB. Durant près de soixante années, la comtesse y tiendra Salon, où la meilleure société du moment assiste à des représentations théatrales et des lectures publique, tels que Chateaubriand et Madame de Staël. En 2002, le mobilier estampillé a été classé au titre des monuments historiques.

Mots clés lieux

Mots clés matières

fauteuils à la d'Artois

Cote/Cotes extrêmes

T2000/0011/1-10

Date

XVIIIe Siècle

Importance matérielle

10

Caractéristiques physiques

soierie brochée (fond bleu et fleurs) ; bois tourné cannelé

Dimensions

dimensions non prises

Particularité du document

G (losange) IACOB

Biographie ou Histoire

JACOB Georges (1739-1814)

Histoire de la conservation

Violette DE PALEWSKI ; Hélie DE TALLEYRAND-PÉRIGORD ; famille LE MAÎTRE DE LA MARTINIÈRE

Modalités d'entrées

commande

Présentation du contenu

siège à fond circulaire avec un dossier plat et ovale ; rembourré de tissu de soie brochée à fond bleu et fleurs ; accotoirs avec guirlandes ; tête de l'accotoir en feuilles ; pieds tournés en fuseau cannelé avec fleurs sur les dés

Conditions d'accès

Statut Privé, objet classé au titre des monuments historiques - Date arrêté : 16/04/2002

Bibliographie

aucune fiche de pré-inventaire ; PM91000632 ; Commission départementale des objets mobiliers du 21 juin 2000 ; 16Fi175/18, 21-24

Autres données descriptives

le fauteuil à la d'Artois tient son nom des commandes célèbres de Charles-Philippe de France (1730-1787), comte d'Artois et futur roi Charles X, à Blanchard le Jeune (Jean-Nicolas Blanchard dit, 1757-1836), menuisier en siège et fournisseur du château de Versailles. Georges JACOB (1739-1814) est issu d'une famile paysanne de Bourgogne. A la mort de son père, préférant le travail du bois, il est placé par sa tante paternelle chez un menuisier à Paris, rue de Charenton dans le XIIe arrondissement. Sa maîtrise acquise en 1765, il est établi dans "la rue des artisans du siège" au XVIIIe siècle : la rue de Cléry dans le IIe arrondissement à Paris. En 1775, il transporte ses ateliers dans le IIIe arrondissement rue Meslay. Sa clientèle est brillante. Ayant la faveur de la reine Marie-Antoinette, il reçoit le titre de "fournisseur des Menus-Plaisirs", celui de "menuisier ordinaire de Monsieur" par le comte de Provence, frère du roi Louis XVI, puis désigné par le comte d'Artois futur Charles X, comme "menuisier et fournisseur des meubles du Roy".

Informations sur le traitement

Date dernier récolement : 25/05/2018