FEODALITE, FAMILLES, COMMUNES, NOTARIAT

Déplier tous les niveaux

Cote/Cotes extrêmes

E/3-7379

Date

1203-1839

Organisme responsable de l'accès intellectuel

Archives départementales de l'Essonne

Description physique

2932 articles

Origine

ARCHIVES DEPARTEMENTALES DES YVELINES (service versant)

Modalités d'entrées

Versement

Présentation du contenu

La cotation discontinue est celle de l'ancienne Seine-et-Oise. Les analyses ne sont pas exhaustives, du fait de la pratique des archivistes du 19e siècle, qui avaient l'habitude de détailler quelques pièces et de ne pas décrire le reste. Le lecteur ne s'étonnera donc pas de trouver un contenu plus riche que celui indiqué dans l'analyse.

Mode de classement

Répertoire sommaire analytique

Langue des unités documentaires

Latin/Français

Autre instrument de recherche

Inventaire sommaire

Informations sur le traitement

1873

Mots clés lieux

Minutes notariales passées devant maître François PILLAS à AVRAINVILLE (16 février - 30 décembre 1655). - Quittance de 104 livres 2 sous 6 deniers, rachat de rente, délivrée aux enfants et héritiers de feu Louis Bedeau, vivant, laboureur ""à la Norville "", par Jean Hersant, laboureur à Avrainville, étant aux droits de Thomas Boutet, conseiller à Etampes. - Vente d'une pièce de terre à Avrainville, champtier "" de la Mare aux poids "" faite à noble homme Hélie Buchèrre, commissaire ordinaire de l'artillerie, par Mathieu Legendre, marchand tourneur à Châtres.- Bail d'une maison près de l'église d'Avrainville fait à Louis Milochon, berger, par Jacques Hariveau, laboureur à Avrainville.- Contrats de mariage entre Barnabé David, fils de feu Pierre David et Claudine N ..., vivant, demeurant à Gillevoisin, paroisse de Saint-Georges, d'une part, et Marie Hariveau, veuve en dernières noces de Gratien Gaillard, d'autre part ; Jacques Breuneau, fils de Jean Breuneau et de Marguerite Gen, d'une part, et Jeanne "" Vallez, fille de Jean Vallé "" et de Françoise Maubre, d'autre part ; Aubry Beschepoix, marchand à Châtres, fils de feu Aubry Beschepoix et de Claude Conart, d'une part, et bonne Grégoire, fille de Denis Grégoire, receveur de la terre et seigneurie d'Avrainville, et de feu Bonne Chevalier, d'autre part ; Jean Marchand "" au Saulsay, paroisse de Ballancourt "", fils de N..... Marchand et de Marie Corsay, d'une part, et Elisabeth Grégoire, fille des feu Mathurin Grégoire et Berrette Chantellier, d'autre part. - Quittance de 85 livres tournois délivré à Jacques Hariveau, par Guillaume Roussel, prêtre, curé d'Avrainville, légataire universel de feu Berthe Soulas. - Ventes diverses faites par Sébatien Leconte, jardinier à Avrainville, au nom et comme fondé de procuration d'Anne Delarue, veuve de Jean Lièvre, vivant, marchand bourgeois de Paris, héritière, pour un tiers, de feu Antoine Delarue, son père. - Bail d'une ferme de 230 arpents à Avrainville fait ou continué à Mathurin Roust, laboureur, et Gillette Douart, sa femme, par Jean Duchastellet, bourgeois de Paris, tant en son nom que comme se portant fort de son frère Charles Duchastellet, comme tuteur d'Antoine, Marie, Charles et Marguerite Bourdon, enfants mineurs des feu Jacques Bourdon, vivant, procureur du Roi aux sièges royaux d'Etampes, et de Marie Delarue, sa seconde femme ; tous héritiers, chacun pour un sixième, de ladite Delarue ; acte fait en présence et du consentement de noble homme Louis Bourdon, contrôleur de la maison de feu le prince de Condé, oncle et curateur desdits mineurs. - Vente d'immeubles, terroir d'Avrainville, faite à noble homme Philippe Marin par Alexandre Chardon, marchand à Boissy. - Vente au même par Jean Ballu, marchand à Saint-Yon, et Marie Passevin, sa femme. - Contrats de mariage entre : Claude Bouillon, vigneron à Avrainville, fils de Louis Boullion et Avoye Lucas, d'une part, et Jeanne Lansellin, fille de J. Lansellin et de feu Barbe Gouffier, d'Avrainville, d'autre part ; Jean Buron, vigneron à Avrainville, fils de feu M. Buron et de Simone Besnier, d'une part, et Anne Cousturier, fille de Jacques Cousturier, vigneron à Avrainville, et de feu Denise Mulot, d'autre part.