LE PLESSIS-PATE. ARCHIVES COMMUNALESDEPOSEES.

Déplier tous les niveaux

Cote/Cotes extrêmes

EDEPOT81 1B/1-1S/2

Date

1811-1992

Organisme responsable de l'accès intellectuel

Archives départementales de l'Essonne

Description physique

Ce fonds comporte 122 articles et mesure 1, 65 mètre linéaire.

Origine

PLESSIS-PATE (LE) (service producteur)

PLESSIS-PATE (LE) (service versant)

Biographie ou Histoire

LE PLESSIS-PATE est situé à l'entrée du plateau du Hurepoix quand on vient de la région d'EVRY ou de SAINTE-GENEVIEVE-DES-BOIS. La commune est voisine de BRETIGNY-SUR-ORGE qui est son chef-lieu de canton et dépend de l'arrondissement de PALAISEAU. L'histoire du PLESSIS-PATE est fortement marquée par l'arrivée au XIIIe siècle d'une famille de seigneurs locaux, les Pasté, qui lui ont conféré la 2e partie de son nom. La 1ère partie, quant à elle, vient de l'ancien Plessiez ou Plessieo, tel qu'il est mentionné pour la 1ère fois dans les chroniques au XIIe siècle. La famille Pasté connaît quelques membres célèbres tels que Jean Pasté, fils d'un maréchal de France, archevêque d'ARRAS puis de CHARTRES. En 1317, il obtient du roi Philippe le Long les droits de haute justice sur ses terres ainsi que sur les hameaux de Charcois, Liers et Bressonvilliers. Les Pasté règnent sur le village du XIIIe au XVe siècle. La seigneurie passe ensuite à la famille Blosset, proche de Louis XI, dont certains membres sont inhumés dans le caveau de l'église Saint-Pierre de Brétigny au XVIe siècle. En 1619, Geoffroy de Laigue devient seigneur du lieu : sous sa coupe, LE PLESSIS-PATE devient une baronnie et, en 1657, une paroisse démembrée de la paroisse de St-Pierre de Brétigny. Il fait reconstruire le château seigneurial et le parc à la française selon des plans de Le Nôtre. En 1709, la seigneurie échoit à Charles-Louis Kadot de Sebbeville, qui exige que le nom du village soit modifié en Plessis-Sebbeville, usage qui ne se perpétuera pas sous ses descendants. Le château est détruit sous la Révolution. Au XIXe et XXe siècles, LE PLESSIS-PATE demeure un bourg rural à forte dominante agricole. A partir de 1940, les Allemands occupent le terrain d'aviation situé à la fois sur les communes de BRETIGNY, LEUDEVILLE et du PLESSIS-PATE. Le village souffre alors des bombardements alliés. Après la Seconde Guerre Mondiale, à la suite de la division de l'ancienne ferme seigneuriale, un lotissement pavillonnaire est créé, ce qui augment la population. La croissance de cette petite ville ne faiblit pas avec l'extension de la znne d'activités de la commune voisine de SAINTE-GENEVIEVE-DES-BOIS et la multiplication des lotissements d'habitations. Dans la traversée du village, on peut découvrir quelques édifices remarquables tels que l'église Notre-Dame des Victoires qui présente quelques particularités, comme le fait de ne pas posséder de transept ou d'ornement architectural sur son pignon. Son porche, ouvert sur trois faces, est totalement dépouillé. La ferme des Capettes, édifiée au XVIIe siècle, dresse sa silhouette imposante à l'entrée de la commune sur la droite quand on vient de STE-GENEVIEVE-DES-BOIS ou d'EVRY. Elle a connu une activité importante dans le passé et possédait un domaine de 650 hectares au début du XXe siècle. La sous-série 2H [cote 2H 13] comprend un dossier d'expropriation concernant les riverains de l'aérodrome militaire de BRETIGNY-SUR-ORGE, dont une partie des emprises est située sur le territoire du PLESSIS-PATE. En 1937, en effet, débuta la construction de cette infrastructure militaire mieux connue sous l'appelation du Centre d'essais en vols. On trouve aussi des informations liées au CEV sous la cote 2O 4 [électrification de l'infrastructure]. La sous-série 4H, quant à elle, comporte un document suffisamment rare pour être signalé : la lettre d'un prisonnier de guerre détenu en Allemagne à son épouse [4H 8].

Histoire de la conservation

Les archives de la commune ont été déposées en janvier 2010 aux Archives départementales. Ce fonds comporte de nombreuses et importantes lacunes, notamment dans les séries et sous-séries GG [registres paroissiaux], 1D [registres des délibérations du conseil municipal], 2E [registres d'état-civil], 1G [contributions ; à l'exception de l'atlas parcellaire [1G 1] ] ou L [documents budgétaires et comptables]. De nombreux documents sont dégradés et nécessitent une campagne de désinfection et de restauration.

Modalités d'entrées

Dépôt

Langue des unités documentaires

Français

Autre instrument de recherche

Répertoire numérique détaillé

Autres données descriptives

Les articles suivants sont à porter en désinfection : 6F 5, 1G 2, 1G 4, 2H 5, 1K 1, 1O 1, 3O 1, 1R 1, 2 et 3.

Informations sur le traitement

- série B [actes de l'administration départementale] : 1B1 (1962) - série D [administration de la commune] : 3D1-4 (1938 - 1988) ; 4D1 (1851 - 1940) - série E [état-civil] : 1E1 (1896) ; 2E1 (1896 - 1910) ; 4E1 (1865 - 1939) - série F [population, statistiques, agriculture, commerce et industrie] : 1F1 (1886) ; 2F1 (1886 - 1937) ; 3F1-8 (1851 - 1941) ; 6F1-10 (1914 - 1945) ; 7F1 (1936 - 1959) - série G [contributions] : 1G1-5 (1811 - 1967) ; 3G1 (1935 - 1939) - série H [affaires militaires] : 1H1-2 (1839 - 1938) ; 2H1-12 (1874 - 1942) ; 3H1 (1870 - 1941), 4H1-12 (1871 - 1942) - série I [police, hygiène publique et justice] : 1I1-2 (1865 - 1942) ; 2I1-2 (1889 - 1992) ; 3I1 (1870 - 1941), 5I1-3 (1827 - 1975) - série K [élections et personnel] : 1K1-2 (1868 - 1941) ; 2K1 (1866 - 1955) ; 3K1 (1965) - série L [finances de la commune] : 1L1 (1864 - 1938) ; 2L1 (1939) - série M [édifices communaux] : 1M1-3 (1889 - 1975) ; 2M1-2 (1881 - 1988) ; 4M1-3 (1874 - 1975) - série N [biens communaux] : 4N1 (1925) - série O [travaux publics, voirie, transports et régime des eaux] : 1O1-11 (1880 - 1975) ; 2O1-4 (1908 - 1975) ; 3O1-2 (1868 - 1938) - série P [cultes] : 1P1 (1907 - 1910) ; 6P1 (1906) - série Q [assistance et prévoyance] : 1Q1 (1888 - 1941) ; 3Q1 (1916 - 1941) ; 5Q1-6 (1865 - 1992) - série R [instruction publique, sciences, arts et lettres] : 1R1-5 (1852 - 1986) - série S [documents n'entrant pas dans les autres séries] : 1S1-2 (1939 - 1976)."

Mots clés lieux

LE PLESSIS-PATE - Documents n'entrant pas dans les autres séries. - District de la région parisienne : budgets et correspondance (1971 - 1976).

Cote/Cotes extrêmes

EDEPOT81 1S/2

Date

1971-1976

Caractéristiques physiques

Papier

Origine

PLESSIS-PATE (LE) (service producteur)

PLESSIS-PATE (LE) (service versant)

Présentation du contenu

Archives textuelles

Conditions d'accès

sans délais

Langue des unités documentaires

Français

Informations sur le traitement

02/06/2010

Mots clés lieux

Mots clés typologiques