SEIGNEURIE D'ATHIS.

Déplier tous les niveaux

Cote/Cotes extrêmes

26J/1-211

Date

0001-1933

Organisme responsable de l'accès intellectuel

Archives départementales de l'Essonne

Description physique

211 articles

Origine

POIGNANT Famille (service producteur)

COURCEL (DE) Famille (service producteur)

LYCEE SAINT-CHARLES (service versant)

Présentation du contenu

Les archives de la seigneurie d'Athis ont fait l'objet de deux dépôts successifs aux Archives départementales de l'Essonne, le premier en 1987, le second en 1993. Auparavant ce fonds était la propriété de l'école Saint-Charles, établissement d'enseignement secondaire privé, propriétaire du château depuis 1946. Précédemment située à Juvisy, cette école a été totalement détruite par les bombardements de 1944 et fut relogée au château par l'Association foncière de l'Ile-de-France. L'ensemble des documents avait fait l'objet d'un classement sommaire à la fin du XIXème siècle qui fut utilisé par Monsieur Moriceau lors de ses recherches sur la démographie à Athis-Mons. La première partie est composée de 150 articles couvrant une période allant de 1397 à 1856. La seconde concerne presque exclusivement la famille de Courcel et comporte 61 articles, le document le plus récent datant de 1936. Le choix d'un classement chronologique par famille permet de diviser le fonds en deux grandes parties : - 1 Les archives antérieures à la Révolution - 2 Les archives postérieures à la Révolution A l'intérieur de ces deux groupes on répartit les papiers de famille dans l'ordre de succession des propriétaires selon le plan suivant : - Titres de famille : généalogie, testaments, foi et hommage, contrats de mariage... - Acquisition de la seigneurie : actes de ventes et d'achats, inventaires des terres, censier, arpentage... - Acquisitions, échanges, ventes, baux, rentes, transactions entre particuliers regroupés, si possible, par familles, sinon en respectant la chronologie. - Pièces de procédures classées soit par parties ou thèmes, soit chronologiquement. - Aménagement, travaux. - Enfin, les titres des autre fiefs ou seigneuries dépendants de la terre et du seigneur d'Athis Un index des noms propres et des noms matières renvoie directement aux cotes. Aperçu historique : Si l'on excepte les familles Poignant et Viole on constate que la transmission de la seigneurie ne se fait généralement pas par voie de succession, mais sous forme d'acquisition, les propriétaires ayant rarement des liens familiaux connus. L'actuelle école Saint-Charles est le siège de la seigneurie depuis le XIIème siècle, les bâtiments sont l'oeuvre de la famille de la Brousse. Au XVIIIème siècle Mademoiselle de Charolais a réuni à son domaine les fiefs de Brétigny et d'Avaucourt (certainement fief du Piedefer). La famille de Courcel a acquis le château en 1881. En feuilletant les notes du Révérend père Leroux, il apparaît que le premier titre de seigneur d'Athis daterait de l'époque de Philippe le Bel et aurait été attribué à Guillaume de Marcilly en 1306. A la fin du règne de Charles VI il cite un certain de Montenay, puis Guillaume de Folletemps pour arriver finalement à la famille Poignant point de départ de cet inventaire. Si la succession des propriétaires est assez claire en ce qui concerne la seigneurie proprement dite, il est plus délicat de suivre exactement l'évolution des fiefs environnants. L'exemple du fief du Piedefer que l'on a essayé de reconstituer à partir des différentes pièces le concernant montre bien sa complexité. En conclusion et à titre de renseignements complémentaires on peut signaler l'existence d'un fonds 79J, intitulé ""Fonds de Courcel"" qui présente un grand intérêt pour l'étude de la seigneurie d'Athis et dont un inventaire est mis à disposition de nos lecteurs. D'autre part nous avons retiré du fonds déposé environ 200 minutes originales provenant du notariat de Juvisy et réintégrées comme telles, ainsi qu'un plumitif original qui a retrouvé sa place en série B. Communication sans condition. Sommaire : Archives antérieures à la Révolution - 26 J 1-6 : famille Poignant et familles antérieures (1397-1510)"

Langue des unités documentaires

Français

Famille de LA BROUSSE, 1628-1743. - Thibault Estienne et Suzanne-Andrée, fils et fille de Thibault de LA BROUSSE et de Catherine TUFFET : titres généraux : - 'Franche aumône' par les héritiers de Thibault de LA BROUSSE, 1708-1709 ; - arrêté de la Cour des Comptes attestant l'obligation de foi et hommage, 17 septembre 1714 ; - aveu et dénombrement de la châtellenie et seigneurie d'ATHIS par Thibault-Estienne de LA BROUSSE [2 pièces identiques], 22 octobre 1727 ; - sentence de vérification de la prévôté royale de MONTLHERY à la requête de Thibault Estienne de LA BROUSSE, 23 novembre 1728 ; appel de la sentence, 4 juin 1729 ; sentence du Domaine qui accorde un délai à Thibault-Estienne pour faire appel, 22 juin 1729 ; arrêt de la Chambre des Comptes qui reconnaît à Thibault-Estienne la pleine jouissance de ses terres, 13 et 23 décembre 1729 ; - foi et hommage de Jeanne-Angélique ROQUE DE VARENGEVILLE, veuve du duc de VILLARS, maréchal de FRANCE à Suzanne-Andrée de LA BROUSSE, 4 septembre 1738 ; - aveu et dénombrement de la terre d'ATHIS par Suzanne-Andrée de LA BROUSSE, 27 novembre 1739 ; foi et hommage au roi, 2 décembre 1739 ; - arrêt de mainlevée de la saisie féodale du fief de BOUDRAGUE faisant partie de la châtellenie d'ATHIS, 22 décembre 1739 et sentence de mainlevée, 29 décembre 1742. [10 pièces parch., 57 p.- 17 pièces papier, 58 p.].

Cote/Cotes extrêmes

26J/49

Date

1708-1742

Caractéristiques physiques

Papier - Parchemin

Origine

POIGNANT Famille (service producteur)

COURCEL (DE) Famille (service producteur)

LYCEE SAINT-CHARLES (service versant)

Présentation du contenu

Archives textuelles

Conditions d'accès

sans délais

Langue des unités documentaires

Français

Informations sur le traitement

17/04/2002