Guerre 1914-1918. - Collections privées numérisées

Tout afficher 291 medias répartis dans 5 lots

Déplier tous les niveaux

Cote/Cotes extrêmes

32NUM/1-59

Date

1914-1930

Organisme responsable de l'accès intellectuel

Archives départementales de l'Essonne

Description physique

Ensembles de documents prêtes par des particuliers, numérisés et conservés sous forme de fichiers numériques.

Particularité du document

Les documents ont été numérisés en 200, 300, 400 ou 600 dpi selon leur taille et les fichiers numériques sont enregistrés aux formats jpg (qualité 7) et en Tif.

Origine

DIRECTION DES ARCHIVES ET DU PATRIMOINE MOBILIER DE L'ESSONNE (service producteur)

DIRECTION DES ARCHIVES ET DU PATRIMOINE MOBILIER DE L'ESSONNE (service versant)

Modalités d'entrées

Prêt

Présentation du contenu

Dans le cadre  de la Grande Collecte lancée en 2013 autour du centenaire de la Première Guerre mondiale, des personnes ont prêté aux Archives départementales de l'Essonne des documents uniques, intimes et précieux de leur ancêtre mobilisé, afin de partager et d'enrichir la mémoire collective.

Plaques de verre stéréoscopiques, photographies, cartes postales, carnets de dessins, carnets intimes de poilus, carnets de captivité, carnets de chansons, journaux, documents administratifs, livrets militaire, citations, médailles et objets de tranchées ainsi que des correspondances composent les documents prêtés. Tous ont été numérisés par Yves Morelle et Lisbeth Porcher, photographes aux Archives). La sous-série 32NUM est classée par prêteurs.

Accroissements

Série ouverte

Mode de classement

Classement par prêteurs.

Plan de classement :

32NUM1 : Fonds CHAMBLAIN (75 documents)
32NUM2 : Fonds CHARDON
32NUM3 : Fonds JACQUET (53 documents)
32NUM4 : Fonds NANTY
32NUM5 : Fonds LE PAUMIER
32NUM6 : Fonds ROZE-PORCHER
32NUM7 : Fonds POUPINEL
32NUM8 : Fonds GRAIS
32NUM9 : Fonds CARON
32NUM10 : Fonds BERTRAND
32NUM11 : Fonds PREVOT
32NUM12 : Fonds LEDEY
32NUM13 : Fonds GUIRAUD
32NUM14 : Fonds STOUVENEL
32NUM15 : Fonds SIVET (165 documents)
32NUM16 : Fonds GUCCIA-LEVET
32NUM17 : Fonds de M. CATHERIN
32NUM18 : Fonds NION
32NUM19 : Fonds BETRANCOURT (157 documents)
32NUM21 : Fonds RAYE
32NUM22 : Fonds VIRGOLINO
32NUM23 : Fonds LEFORT
32NUM24 : Fonds PERTHUIS
32NUM25 : Fonds CHARMILLON et GUILLEMINOT
32NUM26 : Fonds DELEPINE
32NUM28 : Fonds CANTELOUBE
32NUM29 : Fonds MICHAUD
32NUM36 : Fonds GACHOT
32NUM37 : Fonds TESSIER
32NUM38 : Fonds GORVEL
32NUM40 : Fonds AUBERGE_DE_LA_GARENNE
32NUM41 : Fonds MORCHOISNE
32NUM42 : Fonds  PEYRONNET
32NUM43 : Fonds  PERROT
32NUM44 : Fonds BRIAND (soldat concerné Marcel ROGER) (97 documents)
32NUM45 : Fonds LEVET
32NUM46 : Fonds  PANNETIER
32NUM47 : Fonds LETELLIER
32NUM48 : Fonds  MARCON
32NUM49 : Fonds  CHARTON
32NUM50 : Fonds  LABANSAT
32NUM51 : Fonds JAMBON
32NUM53 : Fonds GUILLEMIN
32NUM54 : Fonds BOURGERON
32NUM55 : Fonds PEZOT
32NUM56 : Fonds RAMEAU
32NUM57 : Fonds FLAMANT

 

Conditions d'accès

Communicable

Conditions d'utilisation

Tous les prêteurs ont rédigé un contrat de cession à titre gracieux des droits d'auteur.

Pour les Archives de l'Essonne : - droit de reproduire les images et documents afin d'illustrer les expositions, les publications et les dossiers pédagogiques.- droit de diffuser une sélection d'images sur le site internet www.centenaire1914-1917.essonne.fr et de mettre gratuitement à disposition du public la consultation d'images. 

Pour les particuliers désireux d'obtenir des reproductions : l'autorisation des prêteurs est obligatoire.

Langue des unités documentaires

Français

Informations sur le traitement

Documents numérisés depuis 2013, par Yves Morelle et Lisbeth Porcher, photographes aux Archives départementales de l'Essonne. Analyse et saisie par Lisbeth Porcher.

Mots clés matières

Mots clés typologiques

Cote/Cotes extrêmes

32NUM45

Date

1914-1919

Description physique

13 documents originaux prêtés (cartes photographiques, cahiers manuscrits et journaux), support papier. 301 fichiers numériques issus par scan en 300 dpi et enregistrés au format jpg (qualité 7).

Origine

Pierre LEVET (service versant)

DIRECTION DES ARCHIVES ET DU PATRIMOINE MOBILIER DE L'ESSONNE (service producteur)

Modalités d'entrées

Prêt

Présentation du contenu

Monsieur Pierre LEVET apporte aux Archives départementales de l'Essonne en mars 2015 en vue d'une numérisation et d'une communication au public cinq petits carnets manuscrits qui retracent les souvenirs de campagne, et  de captivité de son grand père Eugène LEVET, de 1914 au 11 janvier 1919. Cinq cartes postales photographiques où figurent Eugène ainsi que d'autres soldats, tous prisonniers au camp de Lauban* en Pologne, enrichissent et complètent les carnets et les unes de deux journaux tels que La Gazette des Ardennes du 2 avril 1915 et Le Populaire de Paris du 30 octobre 1915.

Mode de classement

Eugène LEVET
Classement thématique :
- Photographies (32NUM45/1-5),
- Documents (32NUM45/6-301) :
     Livret de famille (32NUM45/006),
     Carnets manuscrits (32NUM45/7-297),
     Journaux (32NUM45/298-301).

Conditions d'accès

Sans condition

Communicable

Conditions d'utilisation

Contrat de cession et de droit d'auteur n° 45 du 2 mars 2015.La reproduction des images ainsi que la diffusion par des particuliers est interdite sauf sur autorisation écrite du propriétaire du fonds prêté.
 

Langue des unités documentaires

Français

Informations sur le traitement

Numérisation, résumé : Lisbeth Porcher, mars 2016. Saisie en juillet 2018.

Mots clés matières

Mots clés typologiques

Cote/Cotes extrêmes

32NUM45/1-32NUM45/301

Date

1914-1919

Description physique

13 documents originaux prêtés (cartes photographiques, cahiers manuscrits et journaux), support papier. 301 fichiers numériques issus par scan en 300 dpi et enregistrés au format jpg (qualité 7).

Origine

Pierre LEVET (service versant)

DIRECTION DES ARCHIVES ET DU PATRIMOINE MOBILIER DE L'ESSONNE (service producteur)

Biographie ou Histoire

Eugène LEVET
Historique du soldat
Etat civil :
Né le 4 février 1880 à Paris (3e arrondissement), fils de Félix, Léon Levet et d'Eugénie, Augustine Maseres.
Marié le 5 août 1905 à Hélène Philomène Eslander, modiste, née à Ypres.
2 enfants, Gaston (29 mars 1905) et André (20 avril 1908).
Adresse en 1905 : 62 rue Charlot, Paris.
Adresse en 1914 : La Varenne-Saint-Hilaire (94)
Profession : comptable.
Service :
Classe 1900, se trouve dans la réserve de l'armée d'active en 1914.
Mobilisé le 4 août 1914 avec 1 mois d'instruction à Sens. Affecté à la 31e compagnie.
Fait prisonnier à Crouy (Aisne) le 12 janvier 1915 et envoyé en Pologne à Lauban* jusqu'en janvier 1919.
Retour à La Varenne le 11 janvier 1919.

Modalités d'entrées

Prêt

Présentation du contenu

Monsieur Pierre LEVET apporte aux Archives départementales de l'Essonne en mars 2015 en vue d'une numérisation et d'une communication au public cinq petits carnets manuscrits qui retracent les souvenirs de campagne, et  de captivité de son grand père Eugène LEVET, de 1914 au 11 janvier 1919. Cinq cartes postales photographiques où figurent Eugène ainsi que d'autres soldats, tous prisonniers au camp de Lauban* en Pologne, enrichissent et complètent les carnets et les unes de deux journaux tels que La Gazette des Ardennes du 2 avril 1915 et Le Populaire de Paris du 30 octobre 1915.

Conditions d'accès

Sans condition

Communicable

Conditions d'utilisation

Contrat de cession et de droit d'auteur n° 45 du 2 mars 2015.La reproduction des images ainsi que la diffusion par des particuliers est interdite sauf sur autorisation écrite du propriétaire du fonds prêté.
 

Langue des unités documentaires

Français

Informations sur le traitement

Numérisation, résumé : Lisbeth Porcher, mars 2016. Saisie en juillet 2018.

Mots clés matières

Cote/Cotes extrêmes

32NUM45/6-32NUM45/301

Date

1914-1919

Description physique

Fichiers numériques issus par scan en 300 dpi et enregistrés au format jpg (qualité 7).

Origine

Pierre LEVET (service versant)

DIRECTION DES ARCHIVES ET DU PATRIMOINE MOBILIER DE L'ESSONNE (service producteur)

Modalités d'entrées

Prêt

Présentation du contenu

Huit Documents : (32NUM45/6-301)
 - Livret de famille d'Eugène Levet (32NUM45/6).
 - Cinq carnets manuscrits écrits à la mine de plomb (32NUM45/7-297).
 - Deux journaux (32NUM45/298-301)

Mode de classement

Classement thématique

Conditions d'accès

Sans condition

Communicable

Conditions d'utilisation

Contrat de cession et de droit d'auteur n° 45 du 2 mars 2015.La reproduction des images ainsi que la diffusion par des particuliers est interdite sauf sur autorisation écrite du propriétaire du fonds prêté.
 

Langue des unités documentaires

Français

Informations sur le traitement

Numérisation, résumé : Lisbeth Porcher, mars 2016. Saisie en juillet 2018.

Cinq carnets manuscrits : Souvenirs de campagne, 1914-1915 et souvenirs de captivité, 1915-1919.

Cote/Cotes extrêmes

32NUM45/7-32NUM45/297

Description physique

Documents textuels. Cinq carnets manuscrits écrits à la mine de plomb, support papier (H. 15,1 cm x Larg. 8,7 cm) Fichiers numériques issus par scan en 300 dpi et enregistrés au format jpg (qualité 7).

Origine

Pierre LEVET (service versant)

DIRECTION DES ARCHIVES ET DU PATRIMOINE MOBILIER DE L'ESSONNE (service producteur)

Modalités d'entrées

Prêt

Présentation du contenu

- Tome 1, souvenirs de campagne, 1914 1915 (32NUM45/7-40).
- Tome 2, souvenirs de captivité, 1915-1916 (32NUM45/41-100),
- Tome 3, souvenirs de captivité, 1916-1917 (32NUM45/101-147),
- Tome 4, souvenirs de captivité, 1917-1918 (32NUM45/148-244),
- Tome 5, souvenirs de captivité, 24 août 1918 au 11 janvier 1919 (32NUM45/245-297).

Les carnets sont tous écrits au crayon noir où il y a peu d'espace entre les lignes et les mots. La première page de chaque carnet est calligraphiée style gothique, seule fantaisie que s'est permis l'auteur, avec nom, titres «Souvenirs de campagne» et «Souvenirs de captivité», dates et tome.

Eugène note ce qu'il fait depuis le début de la guerre, de façon méthodique. Chaque jour ou presque, on peut suivre son parcours, les heures de levées et de coucher, le temps qu'il fait, la description de ses repas, matin, midi et soir, s'il apprécie ou non, son moral du moment, les courriers qu'il reçoit de ses enfants et de sa femme Hélène. Elle lui envoie des colis qu'il numérote. Il en aura reçu 141 en quatre ans de captivité.

S'il a souvent le cafard, il ne dit rien de ses pensées secrètes, rien sur sa famille. Elle lui manque forcément. Que ressent-il vraiment ? Passé de comptable à ouvrier agricole, d'une vie rangée, saine et propre à un travail manuel, dehors sous tous les temps, en promiscuité avec les autres. Est-ce par pudeur qu'il ne se dévoile pas complètement ou tout simplement parce que cela ne se fait pas ? Tout compte fait, ne pas s'appesantir sur son sort est le meilleur remède pour continuer à vivre normalement. Les soldats au front souffrent bien davantage et il ne le sait que trop. 

Capturé à Crouy (Aisne) le 12 janvier 1915, Eugène passe toute sa captivité au camp principal de prisonniers de Lauban*. De là il part dans diverses fermes pour quelques jours, semaines ou mois. Il est en général logé et nourri sur place sauf les dimanches. Il travaille comme ouvrier agricole dans les champs ou ouvrier de ferme, selon les cas.  Dès la période de travail terminé, il revient au camp de Lauban* où les corvées y sont nombreuses mais indispensable au bon fonctionnement du camp.  Les prisonniers peuvent aller en ville avec autorisation et se promener, parler avec la population. C'est là aussi qu'il décide d'apprendre l'allemand. Cette langue va lui être très utile tout au long de sa captivité ((lire les journaux, parler avec les gardiens et les habitants, faire partie d'un comité de soutien des prisonniers pour assurer le ravitaillement ou pour avoir des passeports&). Le retour de captivité va prendre quelques semaines entre cohue et attente mais à partir du 19 décembre 1918, après avoir reçu son bulletin de santé et sa paie, puis vendu livres et chaussures, il peut enfin revenir chez lui à La Varenne près de sa famille.

 

Conditions d'accès

Sans condition

Communicable

Conditions d'utilisation

Contrat de cession et de droit d'auteur n° 45 du 2 mars 2015.La reproduction des images ainsi que la diffusion par des particuliers est interdite sauf sur autorisation écrite du propriétaire du fonds prêté.
 

Langue des unités documentaires

Français

Informations sur le traitement

Numérisation, résumé : Lisbeth Porcher, mars 2016. Saisie en juillet 2018.

Mots clés lieux

Mots clés typologiques