Etude notariale de Limours

Déplier tous les niveaux

Cote/Cotes extrêmes

2E56/1-1258

Date

1517-1929

Organisme responsable de l'accès intellectuel

Archives départementales de l'Essonne

Description physique

1253 articles

Origine

BRIIS (service producteur)

LIMOURS (service producteur)

BRIIS (service versant)

LIMOURS (service versant)

Histoire de la conservation

En 2012, l'étude notariale de Limours fut la dernière de l'Essonne à verser ses archives antérieures à 1789. Auparavant, les Archives départementales de l'Essonne ne disposaient que des archives des études rattachées à celle-ci, à savoir Briis-sous-Forges (cotes 2E56 et 2E57), Fontenay-les-Briis et Soucy (2E57 et 2E78), Janvry (2E57), Vaugrigneuse et Launay-Courson (2E57 et 2E78), Forges-les-Bains (2E57 et 2E78), Pecqueuse (2E78), les Molières (2E78), Boullay-les-Troux (2E60) et quelques études de l'actuel département des Yvelines que sont Cernay-la-Ville (2E78), La Celle-les-Bordes (2E78) et Rochefort-en-Yvelines (2E78). La fusion des numéros de versement de notaires fut effectuée en application de la circulaire AD58-12 portant sur les archives notariales : "Les minutes notariales [...] sont groupées par études, chaque étude portant un numéro d'ordre individuel". Tous les fonds cités ci-dessus, cotés 2E56, 57, 60, 97 et en partie 78, ont été décotés et fusionnés en 2014-2015, pour ne recevoir qu'un seul numéro de versement : 2E56. La concordance des anciennes et des nouvelles cotes est indiquée dans les notices concernées.

Modalités d'entrées

Versement

Présentation du contenu

Le fonds du notaire de Limours et de ses études rattachées comprend, en 2015, 1253 cotes représentant 144,80 mètres linéaires. C'est un fonds classique de notaire constitué de répertoires et de minutes. Plusieurs actes concernent des moulins à vent. En revanche aucun ne semblent concerner Richelieu pourtant seigneur du lieu au XVIIe siècle à part un acte de marché de travaux au château de Limours signé par lui-même. A signaler un dossier d'expropriation pour le compte de la ligne du chemin de fer de Paris à Chartres qui passait par Limours et ses environs. Ce dossier complète les documents sur cette ligne présents dans la sous-série 5 S.

 

Plan de classement :

- Etude principale de Limours : répertoires (2E56/1, 34-35, 41-42, 49-53, 59-60) (1636-1925) et minutes (2E56/2-512) (1609-1929) 

- Etudes rattachées :

- Boullay-les-Troux (2E56/513) (1619-1788) 

- Briis-sous-Forges : répertoires (2E56/514-522) (1629-1912) et minutes (2E56/523-1114) (1517-1929)

- Bures-sur-Yvette (2E56/1115-1119) (1612-1678) 

- Cincehours et Launay-Courson (Courson-Monteloup) (2E56/1120-1121) (1584-1763) 

- Fontenay-les-Briis (2E56/1122-1132) (1606-1783) 

- Bligny (Fontenay-les-Briis) (2E56/1133) (1588-1620) 

- Soucy (Fontenay-les-Briis) : répertoires (2E56/1134) (1605-1783) et minutes (2E56/1135-1147) (1605-1752) 

- Gometz-le-Châtel et Saint-Clair (2E56/1148-1166) (1612-1747) 

- Gometz-la-Ville (2E56-1167-1170) (1612-1678) 

- Forges-les-Bains (2E56/1171-1198) (1545-1719) 

- Gif-sur-Yvette (2E56/1199) (1612-1633) 

- Janvry : répertoires (2E56/1200) (1601-1777) et minutes (2E56/1201-1220) (1601-1783) 

- Les Molières (2E56/1221-1239) (1586-1760) 

- Pecqueuse (2E56/1240-1242) (1547-1778) 

- Saint-Jean-de-Beauregard (2E56/1243) (1621-1678) 

- Vaugrigneuse (2E56/1244-1251) (1519-1716) 

- Etudes notariales des Yvelines :

- Cernay-la-Ville (2E56/1252) (1742-1756) 

- Boissay (2E56/1253) (1652-1669) 

- Bullion (2E56/1253) (1646-1656) 

- La Celle-les-Bordes (2E56/1253) (1658) 

- Châteaufort-en-Yvelines (2E56/1253) (1621) 

- Chevreuse (2E56/1253) (1643-1647) 

- Rochefort-en-Yvelines (2E56/1253) (1567-1616). 

 

 

- Répertoire numérique établi sous la direction de Pierre Quernez, par Dominique Bassière (août 2015, refondu en août 2018).

Mode de classement

Répertoire numérique

Langue des unités documentaires

Français

Mots clés matières

Cote/Cotes extrêmes

2E56/1243, 1254

Date

1621-1770

Caractéristiques physiques

Papier

Origine

LIMOURS (service versant)

Conditions d'accès

sans délais

Communicable au bout de 75 ans

Informations sur le traitement

21/11/2016

Mots clés lieux

Mots clés matières

Mots clés typologiques

SAINT-JEAN-DE-BEAUREGARD : grosse de l'inventaire après-décès du château de Beauregard et d'une maison à PARIS, rue Saint-Avoye.

Cote/Cotes extrêmes

2E56/1254

Date

1769-1770

Caractéristiques physiques

Papier

Origine

LIMOURS (service versant)

Présentation du contenu

Inventaire du mobilier fait à la requête de Catherine-Margueritte MORTIER veuve de Laurent CHARRON, écuyer, fermier général du roi, ancien receveur général des domaines et bois de la Généralité de PARIS, y demeurant rue Saint-Avoye, paroisse Saint-Nicolas-des-Champs, et de leurs enfants Catherine-Charles CHARRON femme de François de MONTHOLON, chevalier, conseiller du roi en tous ses Conseils, procureur général de la Chambre des comptes, de Françoise-Mélanie CHARRON, tous demeurant à PARIS, rue Saint-Avoye, de Claude-Geoffroy et Félix-Pierre-Geoffroy de MONTJAY, tous deux écuyers et enfants de Claude-Gilbert-Geoffroy de MONTJAY et de défunte Catherine-Margueritte CHARRON. A savoir : une maison à Paris et le château de Beauregard à SAINT-JEAN-DE-BEAUREGARD, sur trois étages comprenant une vingtaine de chambres à coucher, cabinets, cabinets de toilettes, antichambres et gardes robes, salle à manger, salons dont salon d'été et salon d'automne, cuisine, lavoir, office, grand escalier, chapelle, et dépendances dont colombier de 250 boulins, serre, orangerie, basse-cour, jardin et potager. Inventaire fait en présence d'Eugène MAGREVY, prêtre-curé de ladite paroisse SAINT-JEAN (16 octobre 1769-13 février 1770).

Conditions d'accès

sans délais

Communicable au bout de 75 ans

Existence et lieu de conservation des originaux

Archives Nationales de France, minutier des notaires de PARIS, Me Sibire.

Informations sur le traitement

21/11/2016

Mots clés lieux

Mots clés matières

Mots clés typologiques