DOCUMENTATION SUR LE DEPARTEMENT DE L'ESSONNE : Photographies (1860-1983).

Déplier tous les niveaux

Cote/Cotes extrêmes

26FI/1-109

Date

1860-1985

Organisme responsable de l'accès intellectuel

Archives départementales de l'Essonne

Description physique

109 articles 6395 documents rangés dans 109 albums, soit 7 m. l.

Origine

DIRECTION DES ARCHIVES DEPARTEMENTALES (service producteur)

DIRECTION DES ARCHIVES DEPARTEMENTALES (service versant)

Biographie ou Histoire

Thématiquement, l'intérêt de ce fonds réside dans la grande variété des sujets traités. Par l'image, le 26 Fi raconte l'histoire, la géographie, le patrimoine bâti de chaque commune de l'Essonne et de ses habitants. Il couvre une très large période qui va de la préhistoire (nombreuses photos de fouilles archéologiques) à la France du début des années 1980 et reflète les grandes mutations du pays au niveau essonnien. D'une commune à l'autre, un certain nombre de thèmes revient de façon assez récurrente, dont l'énumération suivante n'est pas forcément exhaustive :
- le patrimoine architectural, bâti et mobilier, des communes essonniennes : églises, autres édifices religieux, objets d'art sacrés et profanes, les châteaux (châteaux forts de Dourdan et Farcheville), manoirs et gentilhommières, des maisons anciennes rurales ou urbaines, quelques édifices remarquables comme les halles à marché d'ARPAJON, MEREVILLE et MILLY-LA-FORET, les tours d'ETAMPES et de MONTLHERY.
- le monde rural et agricole, illustré à de nombreuses reprises par des clichés de fermes (dont beaucoup ont disparu aujourd'hui), maisons fortes, de scènes de la vie des agriculteurs, l'activité des cressonnières dans le sud du département (MEREVILLE).
- les communications avec le développement du chemin de fer (gares et trains), des routes et du transport fluvial
- l'urbanisation de nombreuses communes, avec à ce titre, des photos anciennes et récentes des mêmes lieux, la création et l'extension des grands ensembles (EVRY, GRIGNY, LES ULIS)
- l'activité économique et industrielle dans le département, avec notamment la papeterie Darblay, les usines Decauville à CORBEIL, l'exploitation des carrières comme à BOUTIGNY-SUR-ESSONNE, D'HUISON-LONGUEVILLE et MAISSE.
- la richesse du patrimoine naturel illustrée par la variété des paysages : plateaux et vallées, cours d'eau et berges, forêts, ensembles géologiques (platières gréseuses des forêts de CHAMPCUEIL et de MILLY).
- l'illustration des paysages de la ville et de la campagne, de scènes de la vie quotidienne, faites par des peintres comme Capaul et Hutteau, des graveurs comme Champin, des dessinateurs comme Dunoyer de Ségonzac.
- les sites fossilifères, objets, peintures rupestres, outils, restes humains découverts à la suite de fouilles archéologiques, de la préhistoire à l'époque médiévale. - les arts et techniques, les métiers, l'essor de l'automobile et de l'aviation (Port-Aviation à VIRY-CHATILLON).
- les grandes dates et événements, les personnalités ayant émaillé l'histoire de l'Essonne : le passage des troupes alliées lors de la libération en 1944, les visites de Charles de Gaulle à LA FORET-LE-ROI en 1965 ou de Georges Pompidou à EVRY en 1971."

Histoire de la conservation

La sous-série 26 Fi a été constituée à l'origine par un fonds de photographies ayant appartenu à Mme Paulette Cavailler, ancienne directrice des Archives départementales de l'Essonne. Elle s'est enrichie au fil du temps, de dizaines d'autres photographies, dont beaucoup proviennent d'autres collections, comme celles des Archives nationales, du Musée de l'Air, de photographes de renom comme Paul Allorge ou Jacques Tricot.

Modalités d'entrées

Don

Accroissements

Fonds clos

Mode de classement

Classement alphabétique des communes

Langue des unités documentaires

Français

Autres données descriptives

Fonds clos depuis 1985. Répertoire numérique dressé par Emmanuel De France, archiviste.

Informations sur le traitement

Le 26 Fi est constitué de 6395 pièces rangées dans 109 albums (soit 7 m.l.).
La cotation des articles est faite au niveau de l'album mais le niveau d'analyse est fait au niveau de chaque photographie. La division méthodique de ce fonds suit l'ordre alphabétique des noms des 196 communes du département.
Le fonds comporte des photographies en noir et blanc et en couleur, aux dimensions variables, dont les plus anciennes datent de 1860 et les plus récentes de 1985. Néanmoins, deux périodes sont très représentées : les années 1900-1920 et 1960-1980. S'il comprend beaucoup d'originaux, le 26 Fi présente aussi un large éventail de reproductions de photographies ou de documents anciens tels que des cartes postales, dessins, gravures, des oeuvres picturales fixées sous la forme de toiles, tableaux ou fresques. On y trouve également un grand nombre de clichés reproduisant toutes sortes de plans : plans cadastraux, de commune ou d'agglomération, plans de construction d'immeubles, ainsi que des cartes (IGN, cartes des chasses). Enfin, un certain nombre de ces pièces ne sont pas des photographies à proprement parler, mais des documents uniques (dessins, pastels) ou multi-reprographiés selon des techniques d'imprimerie (cartons d'invitation, cartes de voeux, illustrations publicitaires), ainsi que quelques coupures de presse.
La quantité de photos disponibles par commune n'est pas liée à l'importance démographique, administrative ou économique de celle-ci.

Mots clés typologiques

Cote/Cotes extrêmes

26FI/22/1-26FI/22/119

Date

1905-1980

Importance matérielle

119 pièces

Langue des unités documentaires

Français

Informations sur le traitement

Notice établie conformément à la norme ISAD(G), norme générale et internationale de description archivistique (2000), et à la DTD-EAD (Encoded Archival Description), informatisation de la description.

Mots clés lieux

Mots clés matières

Sous-préfecture, côté jardin

Cote/Cotes extrêmes

26FI/22/48

Autres Cotes

26FI/22 (Ancienne cote)

Date

1978

Caractéristiques physiques

couleur

Dimensions

13,5 cm x 9 cm

Langue des unités documentaires

Français

Informations sur le traitement

Notice établie conformément à la norme ISAD(G), norme générale et internationale de description archivistique (2000), et à la DTD-EAD (Encoded Archival Description), informatisation de la description.

Mots clés lieux

Mots clés matières