Saint-Germain-lès-Arpajon, église Saint-Corbinien

Déplier tous les niveaux

Présentation du contenu

l'église a été fondée sur l'emplacement d'une ancienne cathédrale dédiée à Saint-Germain (évêque d'Auxerre). Sa construction primitive remonte du XIIe siècle au XVIe siècle. Les parties les plus anciennes sont le portail (XIIe siècle), le clocher, le choeur (XIIIe siècle) et la nef (XVIe siècle). La dédicace de l'église (Saint-Corbinien) eu lieu en 1503 à la demande de l'archvêque de Paris. Au VIIe siècle, Corbinien natif de Châtres (Arpajon) fonde dans l'église de Saint-lès-Châtres (Saint-Germain-lès-Arpajon) une petite communauté religieuse. Devenu évêque, il partira en mission évangéliser la Bavière, en fixant son siège à Freising.

Mots clés lieux

Mots clés matières

châsse : saint Corbinien

Cote/Cotes extrêmes

SG153/0006/1

Date

1712

Importance matérielle

1

Caractéristiques physiques

chêne taillé doré ; décor dans la masse

Dimensions

H.97 ; L.79 cm

Particularité du document

Corbinien/ Evesque de Fressing ; l'an 1777, cette pièce a étter : restaurée et redorée sous les ordres/ de Messire Pierre Charmatte, prieur et curé de cette paroisse , et de/ Jacques Pellier , et [illisible] Gastine marguilliers en charge de la dite paroisse/ par Jacques Toupet peintre et doreur à Paris

Origine

Collectivité territoriale - commune Saint-Germain-lès-Arpajon, 2 rue René Décle

Biographie ou Histoire

TOUPET Jacques (peintre doreur)

Présentation du contenu

châsse reliquaire en bois doré à pied quadripode à pattes de lion, reposant sur un support ; sur le support de face, dans un cartel en bas-relief, appellation de la châsse ; lors de la restauration de 1988, une inscription (à l'intérieur de la châsse) nous apprend la date de la première restauration au XVIIIe siècle, l'identitié du commanditaire et de l'artiste

Conditions d'accès

Statut Public, objet classé au titre des monuments historiques - Date arrêté : 19/09/2008

Bibliographie

fiche de pré-inventaire n°6 ; Commission départementale des objets mobiliers le 28/10/1981 (objet inscrit au titre des monuments historiques le 03/02/1982) ; PM91000753 ; IM91001210 ; 2W/91

Autres données descriptives

châsse offerte à la paroisse en 1712 par l'abbé Jacques Lesguillon, curé de Saint-Germain qui avait demandé des reliques du saint à l'évêque du chapitre de Fresing qui en possédait le corps. Saint Corbinien est né à Saint-Germain-les-Arpagon, anciennement Saint-Germain-de-Châtres.

Informations sur le traitement

Date dernier récolement : 12/02/2013

Mots clés lieux

Mots clés matières