E FEODALITE, FAMILLES, COMMUNES, NOTARIAT (1203-1839)

Déplier tous les niveaux

Cote/Cotes extrêmes

E/3-7379

Date

1203-1839

Organisme responsable de l'accès intellectuel

Archives départementales de l'Essonne

Description physique

2932 articles

Origine

ARCHIVES DEPARTEMENTALES DES YVELINES (service versant)

Modalités d'entrées

Versement

Présentation du contenu

La cotation discontinue est celle de l'ancienne Seine-et-Oise. Les analyses ne sont pas exhaustives, du fait de la pratique des archivistes du 19e siècle, qui avaient l'habitude de détailler quelques pièces et de ne pas décrire le reste. Le lecteur ne s'étonnera donc pas de trouver un contenu plus riche que celui indiqué dans l'analyse.

Mode de classement

Répertoire sommaire analytique

Langue des unités documentaires

Latin/Français

Autre instrument de recherche

Inventaire sommaire

Informations sur le traitement

1873

Mots clés lieux

Notariat de CORBEIL. - Minutes notariales passées devant maître Nicolas GREGOIRE (1626-1628) : Quittance donnée par Mre Jean Regnault, receveur des consignations de la ville, prévôté et châtellenie de Corbei, lequel reconnait avoir reçu de Mre Estienne Doublet, greffier en chef, la somme de 380 livres tournois, 22 janvier 1626. Devis de l'ouvrage du bassin de la fontaine du parterre du château de Sainct-Germain et de six encorbellemens pour soustenir les deux pavillons du costé de la rue ; marché pour l'exécution du travail conclu avec Jehan Collo et Michel Le Mesnager, compagnons tailleurs de pierre, par Monsieur de La Morinièire, seigneur dudict Sainct-Germain et du Viel-Corbeil, mooyennant le prix de 400 livres. Fait au château, le 3 mai 1626. Marché passé avec Nicolas Noirault, charpentier à Corbeil, par Jean Le Compte, religieux de l'abbaye de Saint-Génault de Corbeil, pour les ouvrages de charpenterie... à faire en la ferme de Saint Guénault-lez-Courcouronne, 17 juin 1626. Engagement prise par Claude Barbe, voiturier par eau, demeurant au faubourg de Corbeil, lequel promet à Didier Beaugrand, fruitier à Saint-Brice, de voiturer du port de Chastillon par Juvisy au port d'Espinay-sur-Seine près St-Denis en France des fruictzen grenier la charge d'un basteau portant quatre-vingtz muids de vin, à commencer lundy prochain, charger ledictz Beaugrand dans ledict basteau, et oultre à la charge que ledict Baugrand sera tenu acquitter ledict Barbe de tous les fraiz des ponts et autres fraiz : prix convenu : 50 livres tournois, 20 octobre 1626. Marché conclu par Mre Gallerand Gaillard, Sr de La Morière et de St Germain-le-Vieil-Corbeil, conseiller du Roi en ses Conseils d'État et privé, nagrères intendant général des maisons et finances de Mesdames soeurs du Roy, demeurant à Paris, rue neufve et paroisse St Médéric, estant de présent au chasteau de St Germain-le-Viel ; Corbeil, avec Benoît Brayer, fermier du corbilliart allant de Corbeil à Paris. Le Sr de La Morinière pourra pendant trois années faire mettre dans le dict corbilliart une huche, pour en icelle mettre ce que bon semblera...... et estre voicturé dans ledict corbilliard, tant en avallant que montant, moyennant le paiement d'une somme de 24 livres tournois par an ; et oultre, que sy pendant lesdictes trois années ledict sieur de La Morinière faict voicturier dans ledict corbilliart quelque meubles et aultres chosses qui ne seroient dans ladicte huche, de paier par ledict sieur de La Morinière audict Brayer la voicture d'iceulx raisonnablement eet séparément oultre le prix cy-dessus dict pour la dicte huche, à condition aussy que les domestiques du Sr de La Morinière allans et venans dans ledict corbilliat ne paieront aulcune choise pour leur battelage pendant ledict temps que ledict Brayer fera faire les voictures par eaue sur la rivière de Seine, de ceste ville Corbeil et faulxbourgs d'icelle à Paris, du vin, foing, bois et aultres danrées que ledict Sr de La Morinière vouldra faire mener et voicturer en ladicte ville de Paris...., 14 décembre 1626. Déclaration faite par Pierre Le Merle, vigneron, demeurant en la maison de Jacques Dauvergne, marchand hôtelier au faubourg St-Jacques de Corbeil, qui le mardi précédent, sur les quatre à cinq heures après midy, Monsr Mre Pierre Thibeuf, conseiller en la Court, s'est transporté en la maison dudict Dauvergne, son maistre, accompagné de deux lacquais et des nommés Mistère Gardebois et Sébastien Barbé, où estant ledict Sr conseiller, tenant ung baston en sa main, en présence de plusieurs personnes, demanda audict Dauvergne où estant ledict Le Merle. Auquel ayant esté respondu qu'il estoit absent, ledict Sr conseiller auroit dict qu'il estoit absent, ledict Sr conseiller auroit qu'il luy feroit couper bras et jambes, s'il le rencontroit, s'il ne se vouloit désister de la poursuitte qu'il faisoit contre luy. Et estant ledict Le Merle survenu, ledict Sr Thibeuf l'auroit menassé de le faire battre et de le faire mectre prisonnier s'il ne se transportoit avec luy chez ung notaire pour se désister de ladicte poursuitte. Et voyant qu'il en faisoit reffuz, l'auroit menassé de le bien faire battre et de le faire mectre prisonnier s'il ne se transportoit avec luy chez ung notaire pour se désister de ladicte poursuite. Et voyant qu'il en faisoit reffuz, l'auroict de rechef menassé de le battre et le bien faire estriller. et le lendemain, ledict Sr Thibeuf auroit envoyé plusieurs et diverses fois ledict Mistère par-devers ledict Le Merle pour le menasser le recherf, s'il ne se désistoit de ladicte poursuitte, de luy faire rompre bras et jambes. Et encores les lacquais dudict Sr Thibeuf, garniz chacun d'ung gros baston, seroient venuz en la maison dudict Dauvergne menasser icelluy Le Merle de le battre et outrager s'il ne faisoit ledict désistement, ce qu'ilz eussent faict, n'eust esté que plusieurs personnes présens se mirent entre deux. Et à l'instant seroit encoes survenu ledict Mistère, qui auroit de rechef solicité ledict Le Merle d'aller faire ladicte déclaration. Et voyant qu'il n'y vouloit aller, luy auroit dict qu'il luy bailleroit une pièce d'argent pour faire ladicte déclaration ; et, de faict, l'ayant aproché, il l'auroit tiré et poussé par les épaulles, pour le faire sortir et le conduire chez ung notaire. 26 février 1627. Testament de Mre An toine Dardillière, chapelain habitué en l'église Notre-Dame de Corbeil, 19 juillet 1627. Testament de Mre Marc Genty, prêtre, diacre habitué en la même église, qui demande que son corps [soit] mis en ung sercueil ou bière de bois.... et enterré et ensépulturé dans le coeur de l'église Nostre-Dame de Corbeil, du costé gauche de l'aigle et visi-à-vis d'iceully, 1er août 1627. Acte constatant que le samedi 7 août 1627, en présence de Nicolas Grégoire, notaire, et de témoins, Loïs Métezeau, sieur de Brissard et de Germainville, demeurant à Paris, rue du Figuier, parroisse St-Paul, architecte des bastimens du Roy, seigneur en partie du fief de la Grange-Beauvais, sciz au Plessis-Chesnet, en la paroisse de Monceaux, s'est transporté au-devant de la principale entrée du lieu seigneurial du Plessis-chesnet, pour y faire acte de foy et hommage pour le fief de La Grange au sieur du Plessis-Chesnet et Montceaulx, Martin Choppin, escuier. Bail de pièce de terre fait à Pierre de Laborée, huissier sergent à cheval au Châtelet, par Frère Charles Seval prestre, religieux et sous-prieur du couvent St-Jehan, en l'Isle-lez-Corbeil, et Frère Pierre de Noyelle, prestre, religieux audict couvent, 15 novembre 1627. Testament de Perrette Le Compte, demeurant à Évry-sur-Seine, 21 mars 1628. Constitution de procureur par Nicolas Regnault, contrôleur des deniers communs et d'octroi entre les mains du Roy, nostre sire, Monseigneur le chancellier et Monsr d'Halincour, seigneur usuffuirctier du domaine dudict Corbeil, et tous aultres qu'il apartiendra son dicte stat et office de controlleur des deniers commungs et d'octroy de ville et faulxbourg, pour d'icelluy, soubz leur bon plaisir, en estre pourveu et admis en son lieu de la personne de M. Jehan Regnault, praticien à Corbeil, son frère, 17 juin 1628. Constitution de procureur par Mre Jacques Regnault, notaire royal à Corbeil, pour résigner son office de notaire au profit de Jean Regnault, son frère, 17 juin 1628. Acte constatant que Alexandre Becquet, escuier, seigneur de Montréal, s'est transporté au-devant de la principalle porte et entrée du chasteau de ceste ville de Corbeil, pour porter les foy et hommage que ledit sieur Becquet est tenu faire et porter au Roy, nostre sire, de ladicte seigneurie de Montréal, scituée au village d'Escharcon, en la chastellenie dudict Corbeil, tenue et mouvant en plain fief du Roy, nostre dit seigneur, à cause du conté de Corbeil, icelle seigneurie de Montréal audit sieur Becquet appartenant à cause de la succession, mort et trépas de deffunct Robeert Becquet, vivant escuier, sieur dudict Montréal, conseiller du Roy en sa court des Monnoies à Partis, et de damoiselle Valentine de Malville, son espouze, ses père et mère, 9 septembre 1628. Aveu et dénombrement du fief de Montréal, sciz au village d'Eschercon, ci-devant appartenant à la maison de l'Hostel-Dieu de Paris, ledit fief se consistant à présent en ung cors d'hostel couvert de thuile, dans lequel y a salle, cuisine, pusieurs chambres hautes et greniers, office, pressouer et foulerie, escurie à vaches et chèvre, cours et jardin, le tout clos de meurs, contenant ung arpent ou environ, tenant d'ung costé à la rue des Sablons, d'autre aux héritages dudict sieur, abboutissant d'un bout sur le pressouer et carrefour dudict village d'Eschercon, et d'autre sur la rue qui dessant dudict Eschercon à Villeroy, etc., 9 octobre 1628. Échange d'héritages conclu entre Mre Gallerand Gaillard, Sr de La Morinière et de St-Germain le Vieil-Corbeil, et Étienne Sultain, berger, 7 novembre 1628. [liasse, 250 pièces, papier].

Cote/Cotes extrêmes

E/6866

Date

1626-1628

Caractéristiques physiques

Papier

Origine

CORBEIL I (service producteur)

CORBEIL III (service producteur)

GREGOIRE Nicolas (service producteur)

ARCHIVES DEPARTEMENTALES DES YVELINES (service versant)

Présentation du contenu

Archives textuelles

Conditions d'accès

au bout de 75 ans à partir de 1628

Langue des unités documentaires

Français

Informations sur le traitement

25/06/2003