E FEODALITE, FAMILLES, COMMUNES, NOTARIAT (1203-1839)

Déplier tous les niveaux

Cote/Cotes extrêmes

E/3-7379

Date

1203-1839

Organisme responsable de l'accès intellectuel

Archives départementales de l'Essonne

Description physique

2932 articles

Origine

ARCHIVES DEPARTEMENTALES DES YVELINES (service versant)

Modalités d'entrées

Versement

Présentation du contenu

La cotation discontinue est celle de l'ancienne Seine-et-Oise. Les analyses ne sont pas exhaustives, du fait de la pratique des archivistes du 19e siècle, qui avaient l'habitude de détailler quelques pièces et de ne pas décrire le reste. Le lecteur ne s'étonnera donc pas de trouver un contenu plus riche que celui indiqué dans l'analyse.

Mode de classement

Répertoire sommaire analytique

Langue des unités documentaires

Latin/Français

Autre instrument de recherche

Inventaire sommaire

Informations sur le traitement

1873

Mots clés lieux

Notariat de BOISSY-SOUS-SAINT-YON. - Minutes notariales passées devant maître Jean LAMBERT (3 février - 26 février 1602). - Contrat de mariage entre Jean Jardin, laboureur, demeurant à présent à LAMONDANT, paroisse de la BRICHE, fils des feu Louis Jardin et Claudine (sic), d'une part, et Perrine Lenon, fille de Gabrielle Lenon, marchand à MAUCHAMPS, et de Martine Ballu ou Ballie, d'autre part, François Puguant, maître des écoles de BOISSY, est un des signataires de cet acte. - Lots et partage de la succession de Marie Sanguin, entre Jean Dugué, l'aîné, vigneron à EGLY, et Jean Dugué, le jeune, sergent au bailliage de BOISSY, fils de ladite Sanguin et de feu Jacques Dugué, en leur vivant, demeurant à EGLY. - Jean Petit, sergent à BOISSY, baille pour 2 ans ½, à Jacques Langloys, marchand tavernier à PARIS, Laurent Petit, son fils, pour servir ledit Langloys à son estat tavernier, et autres affaires, en quoi iceluy Langloys le vouldra emploier. Langloys s'oblige à donner, pour ledit temps, la somme de 9 écus sol, sur laquelle il prendra, au préalable, ce qui sera nécessaire pour habiller ledit Laurent Petit ; mais ces avances seraient remboursées par le bailleurà Langloys, si, pendant le temps convenu, Laurent Petit s'en allait hors du logis de Langloys et contre son gré. - Vente d'un tiers de quartier de vigne, vignoble de BOISSY, champtier de la justice, faite à Pierre Billiot, vigneron à BOISSY, par Denis Gillet, sabotier à JOUY, paroisse de BREUX, tant en son nom que comme se portant fort de Perrine Piffret, sa femme. - Contrat de mariage entre Pierre Rondin, vigneron à BOISSY, fils de Jean Rondin, boucher au même lieu, et de Marie Delacroix, d'une part, et Martine Godillion, fille des feu Pierre Godillion, vivant, cordonnier à BOISSY, et Etiennette Leconte, d'autre part. - Vente de trois quartiers de terre, terroir de BONNES, champtier dit les Cours Champs, faite à Etienne Chiquard, laboureur à TORFOU, par Didier Baron, manouvrier à TORFOU, et Denise Chiquard, sa femme. - Accord et transaction sur procès entre Marin Piel, prêtre, curé de l'église d'AVRAINVILLE, d'une part, et Marin Cousturier, au nom de Noëlle Goussard, sa femme, d'autre part. - Accord entre Jean Gehier, marchand aux Tuileries, paroisse de BREUILLET, au nom et comme curateur créé par justice à Marie Gehier, sa nièce, veuve de Marin Vaillant, pour cause de démence, d'une part, et François Picot, vigneron à BOISSY, tuteur de Jacques, Simon, Martin et Marguerite les Vaillant, mineurs des susdits Marin et Marie Gehier, et Jacques Foucquin, oncle desdits mineurs, et ayant été leur curateur, d'autre part. - Bail de 8 arpents de terre, terroirs de BOISSY et de SAINT-YON, fait à Simon Besnier, laboureur à BOISSY, par Jacques Inbault, laboureur à LA NORVILLE, au nom et comme tuteur des enfants de feu Denis Clopiger, en son vivant, demeurant au même lieu.

Cote/Cotes extrêmes

E/4477

Date

1602

Caractéristiques physiques

Papier - Parchemin

Origine

BOISSY-SOUS-SAINT-YON (service producteur)

LAMBERT Jean (service producteur)

ARCHIVES DEPARTEMENTALES DES YVELINES (service versant)

Présentation du contenu

Archives textuelles

Conditions d'accès

au bout de 75 ans à partir de 1602

Langue des unités documentaires

Français

Informations sur le traitement

20/03/2003