PIECES ISOLEES ET PETITS FONDS ENTRES PAR VOIE EXTRAORDINAIRE (ACHAT, DON, LEGS, DEPOT).

Déplier tous les niveaux

Cote/Cotes extrêmes

1J/1-1112

Date

1207-2021

Organisme responsable de l'accès intellectuel

Archives départementales de l'Essonne

Description physique

1112 articles

Présentation du contenu

Les Archives départementales ont pour vocation principale de recevoir les papiers versés par les administrations publiques. Cependant, ce n'est pas, loin de là, leur unique source d'enrichissement. Les archives privées, provenant de personnes physiques ou morales, viennent en effet accroître sensiblement les collections : entrés par don, legs, achat ou encore confiés en dépôt, tous ces documents sont classés dans la série J des Archives départementales, créée par une circulaire du 15 avril 1944 pour recueillir les seuls documents entrés par voie extraordinaire. Le volume des documents qui entre dans cette série est très variable, selon qu'il s'agit, par exemple, de lettres isolées ou d'un fonds de seigneurie. Aussi, depuis 1965 (circulaire AD 65-29 de la Direction des Archives de France), a-t-on subdivisé la série J en sous-série.

La sous-série 1J est destinée à ne regrouper que les documents isolés ou les petits fonds n'excédant pas un carton d'archives. Conçue pour recueillir, quelle que soit leur date, des documents de toute nature et de toute provenance, la sous-série 1J est évidemment très hétéroclite : des terriers y voisinent avec des livrets d'ouvriers, un prospectus de vente avec des images de communion solennelle. Bien que qualifiée d"extraordinaire", la procédure d'entrée des fonds privés est heureusement beaucoup plus fréquente que ce qualificatif pourrait le laisser supposer. Nombreux sont les particuliers, associations, entreprises ... qui confient chaque année leurs papiers aux Archives, dans le souci d'assurer les meilleures conservation et diffusion possibles à ce qui constitue le patrimoine de tous. 

Les documents sont généralement accessibles immédiatement, sauf conditions particulières d'accès mentionnées (délai de respect de la vie privée, notamment).

Langue des unités documentaires

Français

LINAS. - Photographies en couleur (4) : plan de la section 1 (Bellejame) 29 x 20 cm, plan du tableau d'assemblage 29 x 20 cm, Linas vue de la tour de Montlhéry 20 x 30 cm, Linas vue de la tour de Montlhéry, rue Fromagère 20 x 30 cm. LINAS, MARCOUSSIS, fouilles de sauvegarde parc de Bellejame . - Photographies en couleur : n°1 démolition des communs de l'ancien château 30 x 20 cm (2000), n°2 démolition du château 20 x 30 cm (2000), n°3 communs de l'ancien château 20 x 30 cm (2000), n°4 détail des anciens communs du château de Bellejame 20 x 30 cm (2000), n°5 mur du parc le long de la route 441, fromage mou symbole de séparation entre Linas et Marcoussis 20 x 30 cm (1998), n°6 mur du parc de Bellejame vu depuis le parc 20 x 30 cm (1998), n°7 entrée de cave et pigeonnier avant démolition 10 x 15 cm (1998). n°8 sondage de fouilles de sauvegarde dans les champs de la propriété de Bellejame 10 x 15 cm (2000), n° 9 champ fouille de sauvegarde 15 x 10 cm (2000), n°10 cour des communs du château 15 x 10 cm (2000), n°11 pigeonnier 10 x 15 cm (2001), n° 12 découverte de fondations cour des communs du château 15 x 10 cm (2000), n° 13 découverte d'un ancien dallage cour château et des communs 15 x 10 cm (2000), n°14 champ fouille de sauvegarde 10 x 15 cm, n°15 champ fouille de sauvegarde 10 x 15 cm, n°16 mise à jour d'un ancien dallage devant le pigeonnier 15 x 10 cm, n°17 fouilles de sauvegarde cour du chateau et des communs, entrée d'une cour à gauche 15 x 21 cm (2001) . LINAS et MARCOUSSIS, parc de Bellejame. - Photographies en couleur : n°1 vue avec la tour de Montlhéry 10 x 15 cm (1998) , n°2 château de Bellejame 10 x 15 cm (1998), n°3 château de Bellejame vu de loin 10x 15 cm (1998), n° 4 La Salmouille 10 x 15 cm (1998), n° 5 dérivé de la Salmouille pour le moulin de Guiberville (1998). MARCOUSSIS. - Photographies de plans : tableau d'assemblage 20 x 30 cm, plan 21 x 30 cm [s.d.]. LINAS, MARCOUSSIS. - Photographie aérienne en couleur du parc de Bellejame et de ses environs 20 x 30 cm [avant 1998]. MARCOUSSIS, Centre technique du rugby français. - Photographies en couleur : pose de la première pierre du centre technique national du rugby personnalités M. Jospin, M. Huchon, Mme Buffet, M. Berson et autres (2 photographies) 15 x 21 cm (avril 2001) , M. Skrela , 15 x 21 cm (2001), Mrs Laporte et Maso, 15 x 21 cm (2001), les joueurs internationaux, 15 x 21 cm (3 photographies) (2001), ballon en pierre, 15 x 21 cm (2 photographies), Mrs Carrere, Dauga 15 x 21 cm, entrée au futur site 15 x 21 cm, équipe de France de Rugby en1973 1974 , noir et blanc, 24 x 30 cm . MARCOUSSIS, centre technique du rugby français : enveloppe timbrée de l'inauguration, carte de voeux en forme de ballon de Rugby (2000), Ballon de rugby en plastique coup d'envoi, 4 avril 2001 17 x 8 cm. MARCOUSSIS : plan topographique et historique de la vallée de Marcoussis avant 1810 par V.A. Malte-Brun [s.d.], carte postale du 100ème anniversaire de la France illustrée par V.A.Malte Brun 1985, étiquette auto-collante à Marcoussis je roule à 50, photographie en couleur du château de Bellejame [s.d.], écrit de J. Carlier sur Bellejame [s.d.], photocopies de 2 textes du fonds 13 J AD de l'Essonne. MONTLHERY : enveloppe timbrée à l'effigie d'Hugues Capet