FONDS AUDIOVISUEL DE L'AGENCE CULTURELLE ET TECHNIQUE DE L'ESSONNE (ACTE 91)

Déplier tous les niveaux

Cote/Cotes extrêmes

1422W/1-147

Date

1984-1998

Organisme responsable de l'accès intellectuel

Archives départementales de l'Essonne

Description physique

146 articles

Origine

AGENCE CULTURELLE ET TECHNIQUE DE L ESSONNE (service producteur)

AGENCE CULTURELLE ET TECHNIQUE DE L ESSONNE (service versant)

Modalités d'entrées

versement

Présentation du contenu

Ce fonds a été collecté en décembre 1999 au moment où l'Agence Culturelle et Technique de l'Essonne a déménagé. Il est composé de 107 cassettes audio et de 40 cassettes vidéo VHS et permet de se rendre compte des activités de l'Agence Culturelle et Technique de l'Essonne. 1) 1422W1-107 : Cassettes audio - 1422W1-42 : Collection Naissance d'un département : entretiens oraux réalisés pour monter l'exposition ""Naissance d'un département"" sur les trente ans du département de l'Essonne. - 1422W43-65 : Collection Histoire des Lieux/ Lieux d'histoire à Draveil : enregistrements de conférences. - 1422W73-75 : Collection Journées Petite Enfance à la Médiathèque de Corbeil - 1422W76-78 : Collection Rencontre : la lecture et ses acteurs - 1422W79-80 : L'Orme à Martin - 1422W81-88 : Collection Journées Sciences Sociales et Ethnologie à Chamarande - 1422W89-94 : Collection l'Essonne au temps de la Seconde République à Crosne - 1422W95-97 : Colloque REPT 2) 1422W108-147 : cassettes vidéo VHS - Bibliographie: - ""30 ans d'Essonne, 30 ans de ville nouvelle : la naissance d'une ville nouvelle"", Mémoire de la Ville Nouvelle, Document mémoire n°1, décembre 1998."

Langue des unités documentaires

Français

NAISSANCE D'UN DEPARTEMENT JEAN-PIERRE VERVANT – LISSES.

Cote/Cotes extrêmes

1422W/23

Autres Cotes

27 - Num - 25 - Copie de sécurité 1422W23 - 2006 - 2006 - 27Num/25 (Cote de substitution)

Date

1995

Importance matérielle

00/56/46

Caractéristiques physiques

produit fini, Cassette audio, Interview

Origine

AGENCE CULTURELLE ET TECHNIQUE DE L ESSONNE (service producteur)

AGENCE CULTURELLE ET TECHNIQUE DE L ESSONNE (service versant)

Biographie ou Histoire

Naissance d'un département, interview réalisée pour monter une exposition sur les trente ans du département de l'Essonne.

Présentation du contenu

JEAN-PIERRE VERVANT - LISSES Collection: Naissance d'un département Forme: Interview réalisé pour monter une exposition sur les trente ans du département de l'Essonne Interviewer : Muriel Genthon.

Jean-Pierre Vervant, maire de Lisses entre 1965 et 1995 nous raconte ses souvenirs sur la création de la ville nouvelle d'Evry.

Description de l'Essonne en 1965 avec la volonté de l'Etat de rapprocher les élus des habitants. Facilité d'aller débattre ses dossiers à Evry plutôt qu'à Versailles. Essonne est un département avec des petits bourgs. Choix d'Evry comme chef lieu était un petit village. - Description de Lisses, petite commune avec des grosses fermes et des ouvriers agricoles. En 1965, Corbeil-Essonnes était le gros foyer industriel où se trouvaient la majorité des ouvriers de l'industrie. Lisses est en périphérie de Corbeil où se concentre le travail. La part de l'agriculture commence à baisser et à Lisses, il y a beaucoup de retraités ouvriers agricoles. - Description de la vie locale à Lisses avec ses fêtes traditionnelles (carnaval, fêtes de village). - Décision de l'Etat de créer la ville nouvelle : Evry choisie, périmètre établi, Lisses était concerné. Réactions violentes des Lissois contre la ville nouvelle en 1972. Arrivée soudaine de l'urbanisation, l'Etablissement public décidait. Volonté que Lisses garde une vie agréable. - Description des batailles en 1972 pour ne pas appartenir à la ville nouvelle. Difficulté du maire de Lisses de donner son avis. Gestion de zones différentes de la commune. Création du S.C.A. (syndicat communautaire d'aménagement de la ville d'Evry) qui gérait une autre zone de la commune. La ville avait deux fiscalités différentes. Peur de perte des recettes de la ville. Baisse des pouvoirs locaux par rapport à l'établissement public. Accrochages avec l'établissement public. - Relations avec l'EPEVRY, Messieurs Lalande et Mottez. Missions d'urbaniser des secteurs de la ville d'Evry. Descriptions des affrontements. - Arrivée de la population nouvelle à Lisses. Difficulté de comprendre qui avait le pouvoir à Lisses, baisse des pouvoirs du Conseil municipal. S'intègre comme vice-président du SCA pour représenter les Lissois. Complexité au début de l'intercommunalité. - Les équipements avaient été prévus dès le début pour les nouvelles populations (écoles). Les nouveaux arrivants étaient appelés les envahisseurs. La vie associative a permis le mélange de la population. - Construction du collège de Lisses a permis d'unifier la ville et de mélanger les enfants. Avant, les jeunes allaient au collège de Corbeil ou à Courcouronnes et étaient dispersés selon leur quartier à Lisses. Notion de quartier a disparu. - Description du mécontentement des habitants non liés à la création de la ville nouvelle. Plainte des administrés en mairie. Finalement, la population s'est habituée, le bilan de la ville nouvelle est positif. Facilités quotidienne plus grandes (transports en commun, proximité des pharmacies). - Actions de la mairie : limiter les grosses constructions en béton. 1977 : construction des premiers logements HLM individuels, volonté de mélanger les locataires et les propriétaires dans les mêmes logements pour bien mixer la population. - Évolutions prévues : aménagement de la zone d'activité avec l'installation des entreprises. Bonnes recettes de taxe professionnelle. - Problèmes de délinquance actuelle dans les logements à cause de la proximité d'Evry et de Corbeil, proximité des Tarterêts. Peu de problèmes d'intégration dans Lisses car la population d'origine étrangère a été dispersée dans la ville alors qu'à Evry, les populations ont été concentrées dans les mêmes quartiers, ainsi qu'à Courcouronnes, dans le quartier Le Canal. - Jean-Pierre Vervant a été conseiller général et parle de la Préfecture comme une station service au milieu des champs. Impressions sur l'agglomération d'Evry, proximité des élus. - Difficulté d'aménagement des voies de circulation entre les voies routières et les voies piétonnes, accès aux bus difficile. - Bilan positif de Lisses tout de même. Au début, Jean-Pierre Vervant était contre la ville nouvelle mais il parle des choses positives qui ont été réalisées : création d'une zone industrielle, de lotissements. Conscience du développement inéluctable de Lisses et de la région parisienne. - Lisses en 1965 ne pouvait que se développer. C'est une ville proche d'Evry et de Corbeil, proche de l'autoroute. Les projets ont été prévus en grand dès le départ mais cela a été un grand choc pour une commune habituée à faire des choses petit à petit. Les difficultés rencontrées ont surtout été celles des pouvoirs de décisions limitées de la commune. L'administration communale a eu du mal à s'adapter aux bouleversements rapides.

Conditions d'accès

NC Numérisé [substitution:27NUM/25/]

sans délais

Langue des unités documentaires

Français

Informations sur le traitement

Notice établie conformément à la norme ISAD(G), norme générale et internationale de description archivistique (2000), et à la DTD-EAD (Encoded Archival Description), informatisation de la description.