Filtrer les résultats
Multimédias
  • 196
Période
  • 2
  • 2
  • 5
  • 25
  • 116
  • 72
  • 14
Nom de l'inventaire
  • 92
  • 15
  • 13
  • 12
  • 12
Afficher plus
Lieux
  • 99
  • 20
  • 9
  • 9
  • 9
Afficher plus
Typologies
  • 196
  • 91
  • 32
  • 15
  • 15
Afficher plus
Sujets
  • 103
  • 94
  • 77
  • 22
  • 16
Afficher plus
Auteurs
  • 2
  • 1
  • 1
  • 1
Personnes
Aucune valeur disponible

Résultats de la recherche

5

Commanderie de SAINT-JACQUES [ETAMPES]. - Terrier, précédé des lettres royaux de PARIS (6 mars 1767) et permettant aux révérends clercs réguliers de Saint-Paul, dits Barnabites, du collège d'ETAMPES et administrateurs du revenu temporel de l'Hôtel-Dieu dudit ETAMPES, de faire procéder à la confection d'un nouveau terrier. Mandement ordonnant de lire à l'audience du bailliage les lettres royaux ci-dessus indiquées (11 mars 1767). Mandement portant exécution de ces lettres de rénovation du terrier de SAINT-JACQUES de l'EPEE et dépendances (ETAMPES, 11 mars 1767). Procès-verbal de la lecture et de l'enregistrement des mêmes lettres à l'audience du bailliage d'ETAMPES (11 mars 1767). Procès-verbal par lequel François PAVYE fait savoir que, en vertu du mandement du bailli d'ETAMPES, il a mis et posé copie desdites lettres de terrier en plusieurs endroits de la ville (4 avril 1767). Procès-verbaux des publications faites par le même huissier, à l'issue de la grand'messe, les dimanches 5, 12 et 26 avril 1767, devant la porte de l'église Notre-Dame et devant celle de Saint-Basile d'ETAMPES. Déclarations faites devant Maître François VENARD, notaire royal à ETAMPES, et en présence d'Antoine LECAMUS, commis au terrier, et Jacques BRUERE, maître cordonnier, par les différents tenanciers [les folios 95 et suivants contiennent, d'autre part, quatre baux à cens conclus entre divers particuliers et dom Bernard GUYOT, supérieur de la maison des révérends clercs réguliers de Saint-Paul, dits Barnabites, propriétaires pour les trois-quarts du fief de SAINT-JACQUES de l'EPEE, et les administrateurs du revenu temporel de l'Hôtel-Dieu d'ETAMPES, propriétaire pour l'autre quart dudit fief].

Date

1767-1775

Cote

D/35

7

Milly-la-Forêt historique

Date

28 septembre 1955

Cote

GBR/129

8

Milly-la-Forêt historique

Date

28 septembre 1955

Cote

GBR/130

12

Draveil, panorama municipal février 1971

Date

février 1971

Cote

GBR/625

13

Bulletin des conseillers municipaux de Seine-et-Oise

Date

avril 1935 - juin 1935

Cote

GBR/661