DOURDAN I - Etude de Maître CHANSON - 1er versement.

Déplier tous les niveaux

Cote/Cotes extrêmes

2E1/1-357

Date

1579-1901

Organisme responsable de l'accès intellectuel

Archives départementales de l'Essonne

Description physique

355 articles

Origine

DOURDAN I (service versant)

Modalités d'entrées

Versement

Présentation du contenu

2 E1/1-9 : Répertoire des actes 2E1/1 : minutes Janvry (1579). 2E1/2 : Répertoire Boucher Denis (1595-1628) ; 2E1/3 Répertoire Boucher Jean (1629 - 1663) ; 2E1/4 Répertoire Rousseau Isaac (1729), Lequeux Jean (1730 - 1773), 2E1/5 Répertoire Lequeux Jean (1 janvier 1770 - 20 juin 1799) 2E1/6 Répertoires Lequeux Jean-Pierre (Messidor an 7 - an 9), Ganzer Jean Nicolas (29 Floréal an 9 - 25 juin 1810), 2E1/7 répertoire de Delaborde Jacques (février 1825 - novembre 1832), Blot Marie-Charles (21 novembre 1832 - 19 juillet 1834) 2E1/8 répertoire Michaut Etienne (7 avril 1887 - 15 novembre 1891) 2E1/9 Répertoire Michaut Etienne (1891-1901) 2E1/12-357 minutes 2E11 : Répertoire (1891-1901). 2E1/12 : Minutes de Maître FRELET Pierre (1585-1595). 2E1/13-43 : Minutes de Maître BOUCHER Denis (1595-1628). 2E1/44-79 : Minutes de Maître BOUCHER Jean (1629-1666). 2E1/80-85 : Minutes de Maître BOUCHER Richard (1666-1676). 2E1/86-106 : Minutes de Maître ROUSSEAU Isaac (1679-1728). 2E1/107-139 : Minutes et terriers de Maître LEQUEUX Jean (1729-1769). 2E1/140-171 : Minutes de Maître LEQUEUX Jean-Michel (1770-An IX). 2E1/171-180 : Minutes de Maître GANZERE (An IX - 1810). 2E1/180-195 : Minutes de Maître ROUDIER (1810-Décembre 1824). 2E1/196 : Minutes de Maître DEMONFERRAND (11 février - 21 février 1825). 2E1/196-207 : Minutes de Maître DELABORDE (22 février 1825 -Septembre 1832). 2E1/208-224 : Minutes de Maître BLOT (Octobre 1832 - Décembre 1839). 2E1/225-264 : Minutes de Maître CUROT A. (Janvier 1840 - Décembre 1854). 2E1/265-357 : Minutes de Maître CUROT Jules (Janvier 1855 - Décembre 1875)."

Langue des unités documentaires

Français

Autre instrument de recherche

Répertoire numérique

Mots clés lieux

DOURDAN I. - Jean-Michel Lequeux : minutes (1790-1791).

Cote/Cotes extrêmes

2E1/160

Date

1790-1791

Caractéristiques physiques

Papier

Origine

LEQUEUX Jean Baptiste Michel (service producteur)

DOURDAN I (service versant)

Présentation du contenu

  • Dont : Concession de banc dans l'église Saint-Germain de DOURDAN, attenant au mur du côté du prieuré, faite par Pierre-Eutrope PESCHARD, conseiller du roi, lieutenant de l'Election de DOURDAN et contrôleur au Grenier à sel de ladite ville, marguillier d'honneur de la fabrique paroissiale Saint-Germain dudit DOURDAN, Pierre-Louis-Augustin LAMBERT, changeur pour le roi, négociant et marguillier-comptable, et Claude VALLEE, jardinier et 3e marguillier de ladite fabrique, à, Pierre-Nicolas JULIEN, marchand-cordier demeurant à DOURDAN, suite au décès de Pierre-Alexandre JULIEN (24 janvier 1790) ;
  • Concession de banc dans l'église Saint-Germain de DOURDAN, attenant au mur du côté du prieuré, faite par Pierre-Eutrope PESCHARD, conseiller du roi, lieutenant de l'Election de DOURDAN et contrôleur au Grenier à sel de ladite ville, marguillier d'honneur de la fabrique paroissiale Saint-Germain dudit DOURDAN, Pierre-Louis-Augustin LAMBERT, changeur pour le roi, négociant et marguillier-comptable, et Claude VALLEE, jardinier et 3e marguillier de ladite fabrique, aux sieur et dame SAMSON / SANSON; demeurant à DOURDAN, suite au déménagement de Louis-Mathieu POTET (24 janvier 1790) ;
  • Main-levée au bureau des Hypothèques de DOURDAN, faite par Pierre-Eutrope PESCHARD, conseiller du roi, lieutenant de l'Election de DOURDAN et contrôleur au Grenier à sel de ladite ville, maire de celle-ci et marguillier d'honneur de la fabrique paroissiale Saint-Germain dudit DOURDAN, Pierre-Louis-Augustin LAMBERT, changeur pour le roi, négociant et marguillier-comptable, et Claude VALLEE, jardinier et 3e marguillier de ladite fabrique, sur Louis-Mathieu POTET, ancien marchand (1er juin 1790) ;
  • Bail de 6 arpents 124 perches de terre labourable à CORBREUSE, chantiers de la Galette, des Bouleaux, de la Croix Chauvin, du Noyer Husson, de Vaucelas et du Beau Martre, et à SAINT-MARTIN-DE-BRETHENCOURT (Yvelines), fait par Louise-Françoise JULLIOT, femme non commune en biens de Charles CARREY, conseiller du roi, ancien président honoraire au ci-devant siège royal du Grenier à sel de DOURDAN, y demeurant paroisse Saint-Germain, à, Pierre PERY le Jeune, laboureur demeurant audit CORBREUSE (13 juin 1790) ;
  • Bail de jardin à DOURDAN, rue des Vergers, fait par Louise-Françoise JULLIOT, épouse non commune en biens de Charles CARREY, conseiller du roi, ancien président honoraire au ci-devant siège royal du Grenier à sel de DOURDAN, y demeurant, et veuve en premières noces de François LEFORT DE LA TOUR, négociant à DOURDAN (8 octobre 1790) ;
  • Consentement au mariage donné par Charles CARREY, conseiller du roi, ancien président honoraire au ci-devant siège royal du Grenier à sel de DOURDAN, y demeurant paroisse Saint-Germain, veuf de Margueritte-Anne-Gabrielle LAMBERT, à, sa fille Anne-Françoise CARREY, avec Robert de VILCOURT, employé dans la Régie générale des Aides, demeurant à DOURDAN (28 octobre 1790) ;
  • Quittance faite par François-Henry ROGER, conseiller du roi, président au bailliage royal de DOURDAN, y demeurant, reconnaissant avoir reçu de Jean-Baptiste LE FORT, conseiller du roi et procureur au siège royal du Grenier à sel dudit DOURDAN, y demeurant, la somme de 53 livres 14 sols 4 deniers de rente foncière pesant sur un jardin à DOURDAN, faubourg Saint-Laurent, lieu-dit la Tête aux Maures dit la Chiennerie (8 novembre 1790) ;
  • Concession de banc dans l'église Saint-Germain de DOURDAN, dans la nef Sainte-Anne, faite par Pierre-Eutrope PESCHARD, conseiller du roi, lieutenant de l'Election de DOURDAN et contrôleur au Grenier à sel de ladite ville, marguillier d'honneur de la fabrique paroissiale Saint-Germain dudit DOURDAN, Pierre-Louis-Augustin LAMBERT, changeur pour le roi, négociant et marguillier-comptable, et Claude VALLEE, jardinier et 3e marguillier de ladite fabrique, à, Denis LAURANSON hôtelier demeurant à DOURDAN, suite au décès de la demoiselle SIMONNEAU (28 novembre 1790) ;
  • Concession de banc dans l'église Saint-Germain de DOURDAN, dans la nef Saint-Etienne, faite par Pierre-Eutrope PESCHARD, conseiller du roi, lieutenant de l'Election de DOURDAN et contrôleur au Grenier à sel de ladite ville, marguillier d'honneur de la fabrique paroissiale Saint-Germain dudit DOURDAN, Pierre-Louis-Augustin LAMBERT, changeur pour le roi, négociant et marguillier-comptable, et Claude VALLEE, jardinier et 3e marguillier de ladite fabrique, à, Jean ANCEST, bourgeois demeurant à DOURDAN, suite à l'abandonnement dudit banc par Marin BRUNET et sa femme (28 novembre 1790) ;
  • Révocation de testament par Charles CARREY, conseiller du roi, ancien président honoraire au ci-devant siège royal du Grenier à sel de DOURDAN, y demeurant rue de Chartres, paroisse Saint-Germain, afin que ses enfants se partagent à part égale la succession de Margueritte-Anne-Gabrielle LAMBERT, sa défunte femme, leur mère (21 mars 1791) ;
  • Procuration faite par Charles CARREY, conseiller du roi, ancien président honoraire au ci-devant siège royal du Grenier à sel de DOURDAN, y demeurant, à, sa femme Louise-Françoise JULLIOT, afin de percevoir le fruit d'une rente et pension viagère (28 mars 1791) ;
  • Quittance faite par Pierre-Eutrope PESCHARD, maire de DOURDAN, Louis-André BERTRAND, Pierre-Henry ROBINEAU, Jean-Baptiste LE FORT, tous officiers municipaux de ladite ville, Louis-Thomas GEOFFROY, curé de la paroisse Saint-Germain de DOURDAN et procureur de ladite commune, Jean-Etienne DEGHEUD, marchand-épicier, 1er administrateur et dernier receveur-économe de l'hôtel-Dieu de DOURDAN, reconnaissant avoir reçu la somme de 80 livres en assignats pour le rachat d'une rente foncière de 4 livres, de Louise-Françoise JULLIOT, femme non commune en biens de Charles CARREY, conseiller du roi, ancien président honoraire au ci-devant siège royal du Grenier à sel de DOURDAN, y demeurant, elle-même veuve de François LE FORT DE LA TOUR, négociant à DOURDAN (1er juillet 1791) ;
  • Quittance faite par Jean-Baptiste-Raphaël CARREY, receveur des droits de l'Enregistrement du bureau de DOURDAN, y demeurant, et Charles CARREY, son père, ci-devant président honoraire au siège royal du Grenier à sel de DOURDAN, y demeurant, reconnaissant avoir reçu des commissaires du roi et administrateurs desdits droits de l'Enregistrement, la somme de 2.500 livres que lesdits CARREY avaient fourni pour un cautionnement d'emprunt (22 juillet 1791).

Conditions d'accès

au bout de 75 ans à partir de 1791

Langue des unités documentaires

Français

Informations sur le traitement

06/08/2001

Mots clés lieux

Mots clés typologiques