FEODALITE, FAMILLES, COMMUNES, NOTARIAT

Déplier tous les niveaux

Cote/Cotes extrêmes

E/3-7379

Date

1203-1839

Organisme responsable de l'accès intellectuel

Archives départementales de l'Essonne

Description physique

2932 articles

Origine

ARCHIVES DEPARTEMENTALES DES YVELINES (service versant)

Modalités d'entrées

Versement

Présentation du contenu

La cotation discontinue est celle de l'ancienne Seine-et-Oise. Les analyses ne sont pas exhaustives, du fait de la pratique des archivistes du 19e siècle, qui avaient l'habitude de détailler quelques pièces et de ne pas décrire le reste. Le lecteur ne s'étonnera donc pas de trouver un contenu plus riche que celui indiqué dans l'analyse.

Mode de classement

Répertoire sommaire analytique

Langue des unités documentaires

Latin/Français

Autre instrument de recherche

Inventaire sommaire

Informations sur le traitement

1873

Mots clés lieux

Titres féodaux et de familles. - Chapelle Saint-Louis du château de MONTLHERY

Cote/Cotes extrêmes

E/2733

Date

1542-1606

Caractéristiques physiques

Papier - Parchemin

Origine

ARCHIVES DEPARTEMENTALES DES YVELINES (service versant)

Présentation du contenu

- acte de notoriété constatant l'emplacement de la chapelle Saint-Louis du château de MONTLHERY, située dans l'enclos et murailles de celui-ci, mais de présent en ruines dont il ne reste que les murs, et, établissant que le service de cette chapelle se faisait depuis 1556 dans l'église SAINT-PIERRE du dit château et dans les églises Saint-Merry de LINAS et de la Trinité de MONTLHERY, sur les témoignanges de Nicolle PILLEROY / PILLERNY, Pierre ESMEULT, Claude DUBOC / DUBOY, Guillaume RAME, Jehan FORMONT, tous les 5 prêtres-chanoines de l'église Saint-Merry de LINAS, d'Ollyvier MASSON, potier d'étain et Symon PELTAYT, barbier, tous deux demeurant à MONTLHERY, et de Guillaume BOUSCHON, laboureur demeurant à LONGPONT-SUR-ORGE (qui a travaillé au logis du prieuré du château de MONTLHERY), les dits témoins entendus par Jacques LEGRAND, notaire royal et par Anthoine GUILLOT / GUILLET, prêtre-chapelain ordinaire de la Sainte-Chapelle au Palais à PARIS, et chapelain de la chapelle Saint-Louis du château de MONTLHERY (3 septembre 1558) ;                                                                                                                                                                                        

- Provisions de chapelain de la chapelle SAINT-LOUIS du château de MONTLHERY, accordées à Claude ROSSIGNOL, clerc de la SAINTE-CHAPELLE, par Philippe BABON, évêque d'ANGOULEME, trésorier de la SAINTE-CHAPELLE ;

- attestation donnée par les chanoines de la SAINTE-CHAPELLE de PARIS, que la messe dont le chapelain de SAINT-LOUIS de MONTLHERY est chargé, a été dite exactement chaque semaine dans l'église de la SAINTE-CHAPELLE ;

- quittance donnée par maître Claude ROSSIGNOL, chevecier de la SAINTE-CHAPELLE, à François OLIVIER, chancelier de France, seigneur de MONTLHERY, pour mille jours, somme due au chapelain de SAINT-LOUIS du château de MONTLHERY, qui est chargé de dire, chaque semaine, une messe basse dans l'église de SAINTE-CHAPELLE ;

- quittance données par François GAULTIER, chapelain de la chapelle SAINT-LOUIS, fondée au château de MONTLHERY, pour une année de rente qui lui est due ;

- quittance d'Antoine GUILLOT, chapelain de SAINT-LOUIS de MONTLHERY ;

- état des titres concernant les réparations de l'église du prieuré de SAINT-PIERRE de MONTLHERY ;

- sentence du prévôt de MONTLHERY, obtenue par les habitants de ce lieu, afin de faire saisir le revenu temporel du prieuré du château, et pour forcer le fermier dudit prieuré à faire les réparations nécessaires à l'église SAINT-PIERRE.

Conditions d'accès

sans délais

Langue des unités documentaires

Français

Informations sur le traitement

14/01/2003