2E27 étude notariale de LA FERTE-ALAIS I (1550-1945)

Déplier tous les niveaux

Cote/Cotes extrêmes

2E27/1-1487

Autres Cotes

Anciennes cotes : 2E26, 2E28, 2E29, 2E30, 2E31, 2E32, 2E33, 2E89, 2E90 (Ancienne cote)

Date

1550-1945

Organisme responsable de l'accès intellectuel

Archives départementales de l'Essonne

Description physique

1487 articles

Origine

FERTE-ALAIS II (LA) (service versant)

Histoire de la conservation

Une partie des minutes, notamment en 1938 et 1944 ont subi un dégât des eaux suite à une inondation.

Modalités d'entrées

Versement

Présentation du contenu

Minutes et répertoires des études notariales de la Ferté-Alais I et II. Minutes des études rattachées d'Auvers-Saint-Georges, Bouray-sur-Juine, Cerny, Courances, D'Huison-Longueville, Maisse et Vayres-sur-Essonne.

Langue des unités documentaires

Français

Autre instrument de recherche

Répertoire numérique

Mots clés lieux

Cote/Cotes extrêmes

2E27/788

Date

Entre octobre 1783 et décembre 1783

Description physique

48 pièces papier

Origine

FERTE-ALAIS I (LA) (service producteur)

FERTE-ALAIS I (LA) (service versant)

Présentation du contenu

Contient notamment :

  • Vente de la moitié d'une maison, four, foulerie, dépendances et jardin à Boigneville, rue de Crochet, conduisant à la petite rivière de Velette, avec deux boisseaux de courtils et un quartier quatre perches et demies de terres, ouches et courtils, même lieu, chantiers de Courbetau, de La Fretillonne, de La Barrière et des Fonceaux, faite par Antoine Charpagne, manouvrier et Marie Solet sa femme, à, Mathurin Vincent, marchand-sabotier, tous demeurant audit Boigneville. Témoins : Jean-Pierre Brégé, laboureur demeurant à Champmotteux et Jean-Baptiste Pillas, garde-chasse demeurant à Vignay, paroisse dudit Champmotteux (3 octobre 1783).
  • N° 1 - Vente de maison, boutique et jardin à La Ferté-Alais, rue du Haut-Pavé, proche la maison du Lion d'or, faite par Madelaine Delafollye [signe De La Folly, veuve Kolly], couturière en linge demeurant à Paris, au Louvre, paroisse Saint-Germain-l'Auxerrois, veuve de Jean Colly, domestique, à, Marie-Geneviève Plancheron, domestique au service du curé de La Ferté-Alais, y demeurant (4 octobre 1783).
  • N° 2 - Bail de maison et dépendances à Montmireau, paroisse de Cerny, fait par François Jamain, vigneron demeurant audit Montmireau, à, Nicolas Barroy, berger au service du fermier de la ferme de Tanqueux, paroisse dudit Cerny, demeurant à Baulne et Marie-Edmée Martin sa femme, moyennant la somme de 20 livres annuelle (4 octobre 1783).
  • N° 4 - Bail de maison et jardin clos à Linas, rue Fromagère avec un demi arpent de terre audit lieu, lieu-dit La Chartre, fait par Toussaint-Mathurin Rousseau, marchand-épicier demeurant à La Ferté-Alais et Marie-Elisabeth Gaudroir sa femme, à, François Tariau, vigneron demeurant audit Linas-sous-Montlhéry et Marie-Catherine Charolet sa femme, moyennant la somme de 160 livres annuelle (5 octobre 1783).
  • N° 6 - Bail d'un arpent de terre à Cerny, chantier de Rochefortière, fait par Roze-Augustine de La Tour du Pin, abbesse de l'abbaye royale Notre-Dame de La Joie-Villiers audit Cerny, de l'ordre de Cîteaux, diocèse de Sens (Yonne), Catherine-Marguerite Sanson de La Locherie, prieure et Marie-Catherine Bernard, dépositaire de ladite abbaye, à, Mathieu Maisle, terrassier demeurant audit Cerny et Catherine Rémond sa femme, moyennant la somme de 209 livres annuelle (6 octobre 1783).
  • N° 11 - Transport et cession de la somme de 680 livres fait par Antoine Chevrier, laboureur demeurant en la ferme de la chapelle Sainte-Apolline, paroisse de Chalou-la-Reine [Chalou-Moulineux], à, Joseph (Geouffre d'Aurussac), conseiller et clerc au Grand conseil, seigneur de Mézières, paroisse de Mondeville, de Chenebecard / Chêne-Bécart, paroisse de Videlles, prieur de ladite chapelle Saint-Apolline, demeurant à Paris rue Saint-Dominique d'Enfer, de présent en son château dudit Mézières (12 octobre 1783).
  • N° 12 - Bail fait par Etienne-Sébastien Delamain, laboureur demeurant à Aubin, paroisse d'Itteville et Germaine Vallet sa femme, à, François Le Coup, vigneron demeurant à Vert-le-Grand et Marie-Denise Brunet sa femme, à savoir : trois arpents de terre audit Vert-le-Grand, chantiers de La Montagne, du Bois de Vet, du Fossé de Chatres, de La Voierie, des Roches et de Berteaux (12 octobre 1783).
  • N° 13 - Bail de terre à Itteville, fait par Charles Vincent, maître des petites écoles de la paroisse de Ballancourt-sur-Essonne, y demeurant et Marie-Marguerite Hapeau sa femme, à, Etienne-Sébastien Delamain, laboureur demeurant à Aubin, paroisse dudit Itteville et Germaine Vallet sa femme (14 octobre 1783).
  • N° 18 - Contrat de mariage entre Sébastien Berger, demeurant à Longueville, paroisse de D'Huison [D'Huison-Longueville], fils de défunt Jean-Baptiste Berger, vigneron et de Margueritte Gibier, et, Edmée-Margueritte Le Clerc, demeurant audit D'Huison, fille de défunt Nicolas-Ambroise Le Clerc / Le Clère, vigneron et de Geneviève Legrain (26 octobre 1783).
  • N° 19 - Contrat de mariage entre Charles-Marie Noullin, garçon-tisserand, fils de défunt Charles Noullin, laboureur et d'Anne Verdier, et, Marie-Jeanne Berger, demeurant à Longueville, paroisse de D'Huison [D'Huison-Longueville], fille de défunt Jean-Baptiste Berger, vigneron et de Margueritte Gibier (26 octobre 1783).
  • N° 21 - Licitation au bénéfice de 3.400 livres, subdivision et partage de 6.800 livres faits par Pierre-Alexis Métivet, laboureur demeurant en la ferme de Presle, paroisse de Cerny, Pierre-Valentin Métivet, laboureur demeurant à Bonvilliers, paroisse de Saint-Germain-les-Etampes [Morigny-Champigny], Louis Métivet, meunier demeurant au moulin de Fourcon, paroisse de Saint-Germain-les-Arpajon, Jean-Pierre Métivet, laboureur demeurant en la ferme de (Tirepeine), paroisse de Champigny [Morigny-Champigny], Mathieu Métivet, laboureur demeurant en la ferme du prieuré Notre-Dame de La Ferté-Alais, Pierre Moreau, meunier demeurant au moulin de la Commanderie du Saussai / Saussaye, paroisse de Ballancourt-sur-Essonne et Julienne Métivet sa femme, tous héritiers de défunts Pierre-Antoine Métivet et de Geneviesve (...), leur père et mère (29 octobre 1783).
  • N° 22 - Contrat de mariage entre Pierre Avril, vigneron demeurant à Ballancourt-sur-Essonne, veuf de Marie-Reine Lesage, et, Marie-Jeanne Talos, demeurant audit Ballancourt, fille de Jean Talos, maçon et de Marie-Anne Rémond (30 octobre 1783).
  • N° 27 - Ratification du bail de la ferme du Puits Sauvage, paroisse de Baulne, faite par Louis Noquet, laboureur demeurant en ladite ferme et Hélène Guillaumet sa femme (2 novembre 1783).
  • N° 37 - Vente à titre de rente foncière annuelle d'une maison à Boigny, paroisse de Baulne, faite par Angélique Hébert, demeurant chez monsieur des Cochets, paroisse de Brétigny-sur-Orge, à, Pierre-Henry Lefebvre, vigneron demeurant audit Boigny (24 novembre 1783).
  • N° 39 - Bail de la ferme de la Motte, paroisse de Guigneville-sur-Essonne, vis à vis la maison seigneuriale dudit lieu, comprenant un colombier, les dépendances et des terres labourables, prés, vignes, friches et le Bois de la Garenne, fait par François Le Lièvre de Lalonde, seigneur de ladite Motte, y demeurant, à, Gabriel Girard, laboureur-fermier demeurant en la ferme du Chesne-Becard [le Chêne-Bécart], paroisse de Videlles, et Julienne Argant sa femme, moyennant la somme de 1.000 livres par an, seize sacs de blé-froment, un muid d'avoine, un sac d'orge, six chapons et six canards par an. Le locataire devra, notamment, mettre à disposition de son propriétaire une voiture attelée pour circuler dans un rayon de quatre lieues et chauffer sa maison seigneuriale. Témoin : Louis Aubert, régisseur de la terre et seigneurie dudit Guigneville, y demeurant (1er décembre 1783).
  • N° 40 - Bail d'un arpent de terre et de chènevière situées en l'île de D'Huison [D'Huison-Longueville], fait par Pierre-Avoye de Marillac, maréchal des camps et armées du roi, seigneur de Baulne, demeurant à Dôle (Jura), à, Alexandre Benoist, marchand de veaux demeurant à La Ferté-Alais et Marie-Madelaine Beauvais sa femme (2 décembre 1783).
  • N° 44 - Bail à rente de deux maisons à Etampes, anciennement appelées le Fleuve Jourdain, rue du Carrefour Doré, paroisse Saint-Basile, fait par François Le Lièvre de Lalonde, seigneur de La Motte, et Marie-Scholastique Martin, demeurant au château de La Motte, paroisse Saint-Firmin de Guigneville-sur-Essonne, à, Etienne Lubin, maître-charcutier demeurant rue dudit Carrefour Doré, et Marie-Louise Paty sa femme (15 décembre 1783).
  • N° 46 - Bail de deux arpents et demi de terre à Itteville, chantiers des Fontaines, de La Live, du Mesnil et des Gros d'Aubin, fait par Pierre Poncy de Flexinville, chevalier de l'ordre royal et militaire de saint Louis, ancien mousquetaire du roi, capitaine au régiment royal de Roussillon Cavalerie, demeurant à Paris, rue Royale, paroisse de La Madelaine, de présent en sa maison d'Aubin, paroisse dudit Itteville, à, Pierre-Léger Petit, laboureur demeurant audit Itteville et Marie-Madelaine Quentin sa femme (27 décembre 1783).
  • N° 48 - Titre nouvel fait par le sieur Giroux, marchand de bois demeurant à D'Huison [D'Huison-Longueville], Thomas Girault, vigneron demeurant à Longueville, ces deux lieux paroisse de D'Huison, François Rousseau, vigneron demeurant à Orveau-sous-Bouville et Marie Lemaire sa femme, héritière de Marguerite Girault sa mère, femme de Louis Lemaire, bedeau de la paroisse de Cerny, y demeurant, tous reconnaissant être propriétaires d'une maison et dépendances audit Longueville, avec 2,5 arpents 3,5 quartiers de terres, arbres fruitiers et chènevières en ladite paroisse, sur lesquels biens Margueritte Le Cordier du Tronc, abbesse et les religieuses de l'abbaye royale Notre-Dame de La Joye-Villiers-lez-la-Ferté à Cerny, de l'ordre de Cîteaux, diocèse de Sens (Yonne), perçoivent 27 livres 10 sols de rente foncière annuelle (27 décembre 1783).

Conditions d'accès

au bout de 75 ans à partir de 1783

Langue des unités documentaires

Français

Informations sur le traitement

26/01/2016

Mots clés lieux

Mots clés typologiques

.

Cote/Cotes extrêmes

2E27/788/11

Date

dimanche 12 octobre 1783

Mots clés lieux