PROTECTION JUDICIAIRE DE LA JEUNESSE, ACTION EDUCATIVE.

Déplier tous les niveaux

Cote/Cotes extrêmes

1905W/1-59

Date

1945-1984

Organisme responsable de l'accès intellectuel

Archives départementales de l'Essonne

Description physique

59 articles

Origine

CENTRE D OBSERVATION ET D EDUCATION SURVEILLEE (service producteur)

CENTRE D OBSERVATION ET D EDUCATION SURVEILLEE (service versant)

Modalités d'entrées

Versement

Présentation du contenu

Centre d'action éducative de la protection judiciaire de la jeunesse la ferme de Champagne à SAVIGNY-SUR-ORGE. PRÉSENTATION DU FONDS Le fonds 1905 W provient de la Ferme de Champagne, actuellement centre d'action éducative de la Protection judiciaire de la jeunesse, située à Savigny-sur-Orge. Il réunit les dernières archives historiques restées sur place - en dehors des dossiers de mineurs - du Centre d'observation de l'Éducation surveillée qui a occupé le site de 1945 à 1971 . Il est à compléter par des versements déjà effectués et un versement à venir concernant les dossiers de mineurs . Il faut préciser que le site, appartenant à l'Éducation surveillée devenue Protection judiciaire de la jeunesse en 1990, est demeuré ouvert sans interruption de 1945 jusqu'à nos jours. Dès lors, si la rupture chronologique choisie est justifiée par une modification du type d'activité, on ne peut nier une certaine continuité. Ceci explique que certains dossiers, particulièrement les dossiers administratifs n'ont été fermés que quelques années plus tard. Les dates extrêmes des documents dépassent donc parfois les dates strictes du centre d'observation. Le choix a alors été fait de ne pas séparer ces dossiers, d'où des dates extrêmes des documents qui vont de 1945 à 1984. Ce fonds a été reconstitué a posteriori au terme d'un récolement effectué dans les combles et dans la réserve du musée de la Ferme de Champagne aux mois de mai et juin 2007. Ce travail a permis de dégager un fonds d'environ 19,50 m.l. très épars et d'une façon générale en assez mauvais état de conservation.En effet, à des conditions matérielles de conservation assez précaires dans les combles de la Ferme de Champagne (air très sec, poussière acide, parfois infiltration d'eau), s'est ajouté un conditionnement sans emballage, n'assurant pas de protection aux documents. Si elles étaient parfois conditionnées dans des cartons, chemises, boîtes d'archives et enveloppes en papier kraft, les archives ont en effet été la plupart du temps retrouvées en liasses, entourées ou non d'une cordelette. Il en résulte que les documents sont parfois en mauvais état et que souvent, les premières pages ont été effacées. Il en résulte aussi que les documents se sont parfois retrouvés en un réel vrac. De plus, des déplacements d'archives ont eu lieu après 2001. En effet, l'installation d'un centre d'exposition sur l'histoire des enfants en justice aux XIXème et XXème siècles, et, par conséquent d'historiens, sur le site en 2001 a fait prendre conscience à l'administration de l'intérêt de ses archives et de l'importance de leur sauvegarde. Deux versements principalement constitués de dossiers de mineurs ont alors été effectués en urgence après une inondation d'une partie des locaux d'archives. De plus, les documents jugés les plus précieux (registres, archives les plus anciennes de 1945 à 1955) ont alors été déplacés et mis à l'abri de la poussière et de l'humidité dans la réserve du centre d'exposition. Les nombreux déplacements de ces archives ainsi que leurs conditions de conservation expliquent sans doute les nombreuses lacunes de ce fonds. On constate en effet qu'on ne retrouve aucun dossier de personnel pour cette période alors que l'on sait qu'y était installé un bureau du personnel. De même, et de façon assez étonnante, les documents sériels tels que les rapports d'activités, les registres d'entrées et de sorties, ainsi que ceux d'enregistrement des audiences n'ont pas été retrouvés ensemble, d'où des manques sur des tranches chronologiques diverses selon les lieux où ils ont été récupérés. Toutefois, malgré ces lacunes réelles, les archives retrouvées sont assez riches pour permettre aux chercheurs de reconstituer la vie du centre d'observation dans toute sa diversité. Elles sont notamment intéressantes pour la recherche sur l'histoire de la justice des mineurs, mais aussi pour celle de la profession d'éducateur. En effet, la présence d'une école d'état d'éducateurs à Savigny-sur-Orge à partir de 1963, soit à deux pas du centre d'observation, a conduit ce dernier à accueillir de nombreux éducateurs stagiaires et les archives concernant ceux-ci se révèlent riches. Ce fonds montre également un aspect intéressant pour l'histoire économique et sociale à travers notamment les archives sur les biens des mineurs. Enfin, il ouvre de nombreuses autres pistes d'études sur la vie quotidienne à cette période en ce qui concerne par exemple la nourriture, avec une belle collection de menus quotidiens, et les loisirs, notamment le cinéma. Pour pallier les lacunes de ce fonds, et malgré les recommandations de la circulaire AD 87-7 concernant le Règlement des archives des services extérieurs de l'éducation surveillée et du secteur associatif concourant à la protection judiciaire de la jeunesse, très peu d'éliminations ont été effectuées. Les éliminations ont principalement concerné des Journaux officiels (10,05 m.l ) et de très nombreux doubles et fichiers vierges (environ 3,5 m.l.) dont on a gardé à chaque fois trois exemplaires. Seuls quelques documents, soit 0,29m.l. ont donc été proposés à l'élimination . Après ces éliminations, le fonds est passé d'environ 19,5 m.l. à 6 ml répartis en 59 boîtes. Après sa constitution, le fonds a été classé en deux parties. D'une part l'administration qui gérait la vie quotidienne, le bâtiment et le personnel. Et d'autre part, l'activité première du centre : la prise en charge des mineurs et en particulier leur observation. Le plan de cette dernière tend à suivre la composition type des dossiers de mineur au centre d'observation de Savigny-sur-Orge afin de les compléter et de les enrichir. SOURCES COMPLÉMENTAIRES Autres versements de la Protection judiciaire de la jeunesse effectués dans la région Ile-de-France, susceptibles de compléter le présent fonds : Archives départementales du Val de Marne 1547W 1 Centre d'observation pour mineurs de Charenton le Pont : registre d écrou 1940-1946 1836W 1-56 Centre d'observation de Fresnes : fonctionnement, registres des consultations et fiches nominatives 1958-1979 2655W 1-67 Centre d'observation de Fresnes : détenus mineurs, suivi psychologiques et dossiers individuels 1957-1979 2656W 1-308 Centre d'observation de Fresnes : dossiers individuels des détenus mineurs 1960-1970 1Mi 1711 Centre d'observation pour mineurs de Villejuif : registre d'écrou, album photographique 1943-1949 BIBLIOGRAPHIE SPÉCIALISÉE Histoire de la Ferme de Champagne Ouvrages - SANCHEZ (Ch.), Sous les regards de Caïn, l'impossible observation des mineurs délinquants (1945-1972), Toulouse, Éditions Érès-trajets, 1995, 200 p. - SANCHEZ (Ch.) Et TURBELIN (D.), sous la dir. de, La Ferme de Champagne, une histoire au pluriel, Vaucresson, Éditions CNFE-PJJ, 1995, 168 p. Article - ALLIOT (R.), " Un centre modèle : Savigny, un scandale : les dépôts ", Témoignage chrétien n° 83, 1945. Histoire de l'observation Ouvrages et études - MAZO (G.), Le centre d'observation et la loi du 27 juillet 1942 relative à l'enfance délinquante, thèse de doctorat, Droit, Paris, H. Van Etten, 1944, 217 p. - SANCHEZ (Ch.), Sous les regards de Caïn, l'impossible observation des mineurs délinquants (1945-1972), Toulouse, Éditions Érès-trajets, 1995, 200 p. Articles - BIZE (P. R.), " Sur l'esprit d'observation ", Rééducation, n° 4, 1948, p.24-29. - BIZE (P. R.), " Comment observer les mineurs ", Rééducation, n° 7, 1948, p. 8-23. - BIZE (P. R.), " Sur une catégorisation synthétique des principaux types de mineurs délinquants ", Rééducation, n° 8, 1948, p.14-19. - BIZE (P. R.), " L'observation dans les centres d'observation ", Rééducation, n° 37, 1952, p. 13-26. - HEUYER (G.), " Classification des mineurs délinquants ", Revue médico-sociale et protection de l'enfance, n° 2, 1936. - LAFON (Dr), " Définition et historique de l'observation en France et à l'étranger ", Sauvegarde de l'enfance, n° 1, 2, 3, 1958, p. 22 à 34. - MAZEROL (M. Th.), " Difficulté de l'examen psychologique dans les centres d'observation ", Coordination, Bulletin des sciences humaines appliquées aux problèmes de l'éducation, n° 4, 1956. - MAZO (G.), " Quelques aspects de l'observation aux États-Unis ", Sauvegarde de l'enfance, n° 1, 1951. - SINOIR (G.), " Nature et fonctionnement du centre d'observation de mineurs délinquants ", Cahiers français d'information, n° 65, 1946. - SINOIR (G.), Unité et limites de l'observation du mineur délinquant avant le jugement ", Revue de l'Éducation surveillée, n° 1, 1946. - SMALL, " L'observation des mineurs comparaissant devant les tribunaux d'enfants ", Sauvegarde de l'enfance, n° 6, 1951, p. 518-528.

SOMMAIRE ADMINISTRATION

Administration générale1905 W 1 - 5 Gestion financière

1905 W 6 Service technique

1905 W 7 - 11 Bureau du personnel

1905 W 12 - 16 Cuisine

1905 W 17 PRISE EN CHARGE DES MINEURS Situation des mineurs

1905 W 18 - 28 Observation

1905 W 29 - 47 - Documentation

1905 W 29 - Suivi judiciaire

1905 W 30 - 37 - Observation médicale et psychologique et psychiatrique

1905 W 38 - 40 - Observation quotidienne

1905 W 41 - 43 - Observation par la classe

1905 W 44 - 45 - Observation à travers la formation professionnelle

1905 W 46 - Observation par les loisirs et la fête

1905 W 47 Biens des mineurs

1905 W 48 - 52 Incidents

1905 W 53 - 59 Relations avec les familles

 

Langue des unités documentaires

Français

La Ferme de Champagne à SAVIGNY-SUR-ORGE, prise en charge des mineurs. Observation directe quotidienne, journées. Déroulement par pavillon : cahiers des pavillons (1948-1949, 1968-1970).

Cote/Cotes extrêmes

1905W/42

Date

1948-1970

Caractéristiques physiques

Papier

Origine

CENTRE D OBSERVATION ET D EDUCATION SURVEILLEE (service producteur)

DIRECTION TERRITORIALE DE LA PROTECTION JUDICIAIRE DE LA JEUNESSE (service versant)

Présentation du contenu

Archives textuelles

Conditions d'accès

au bout de 100 ans à partir de 1970

Langue des unités documentaires

Français

Informations sur le traitement

13/09/2007