E FEODALITE, FAMILLES, COMMUNES, NOTARIAT (1203-1839)

Déplier tous les niveaux

Cote/Cotes extrêmes

E/3-7379

Date

1203-1839

Organisme responsable de l'accès intellectuel

Archives départementales de l'Essonne

Description physique

2932 articles

Origine

ARCHIVES DEPARTEMENTALES DES YVELINES (service versant)

Modalités d'entrées

Versement

Présentation du contenu

La cotation discontinue est celle de l'ancienne Seine-et-Oise. Les analyses ne sont pas exhaustives, du fait de la pratique des archivistes du 19e siècle, qui avaient l'habitude de détailler quelques pièces et de ne pas décrire le reste. Le lecteur ne s'étonnera donc pas de trouver un contenu plus riche que celui indiqué dans l'analyse.

Mode de classement

Répertoire sommaire analytique

Langue des unités documentaires

Latin/Français

Autre instrument de recherche

Inventaire sommaire

Informations sur le traitement

1873

Mots clés lieux

Notariat de BRETIGNY-SUR-ORGE, MAROLLES-EN-HUREPOIX, SAINT-MICHEL-SUR-ORGE. - Minutes notariales passées devant maître Denis AUMONT (2 avril - 25 avril 1689) : Accord et transaction entre Nicolas Bance, vigneron à Saint-Michel-sur-Orge, d'une part, et Louis Langlois, laboureur à la ferme de la Noue-Rousseau, d'autre part. Vente d'héritages et de matériaux fait à Toussaint Roger, marchan hôtelier à Brétigny, et Jeanne, Berjonneau, sa femme, par Françoise Chantecler, veuve d'Étienne Berjonneau, vivant, marchand hôtelier à Brétigny. Transaction entre les fils de Jean Martin, vivant, vigneron à Brétigny, et d'Anne Guignebois. Bail de 2 vaches fait, moyennant un loyer annuel de 10 livres, à Jean Panet, vigneron à Saint-Michel-sur-Orge, par Noël Moulain, laboureur à Brétigny. Vente d'un demi-quartier de terre, terroir de Saint-Michel-sur-Orge, champtier des Bourgeronnes autrement dit les Grouettes, faite, moyennant 20 livres, à Jean Gezon, maître boulanger à Paris, par Nicolas Bance, déjà nommé. Constitution d'une rente annuelle et perpétuelle de 3 livres 15 sous, au profit de l'église Saint-Philibert, par Antoine Giron, maître chirurgien à Brétigny, et Anne Enault, sa femme. Actes relatifs à une transaction entre Émée Dupont, veuve de Claude Colleau, d'une part, et Pierre Colleau, vigneron à Essonville, et Jacques Charpentier, vigneron au même lieu, d'autre part. Mémoire des meubles qui se sont trouvés dans la maison de maître Charles Débonnaire, après son décès. Parmi ces meubles se trouvent une basse, un violon et un petit poche, c'est à-dire un petit violon de poche qui fait peu de bruit et que les maîtres de danse portent dans leur poche pour aller donner des leçons de danse en ville. Le tout est estimé 6 livres. Débonnaire prend, dans plusieurs actes, la qualité de joueur d'instruments ; peut-être était-il en même temps maître de danse. [liasse, 8 pièces, papier, dont 1 cahier de 4 feuillets in-4°].

Cote/Cotes extrêmes

E/5766

Date

1689

Caractéristiques physiques

Papier

Origine

BRETIGNY I (service producteur)

MAROLLES-EN-HUREPOIX (service producteur)

AUMONT Denis (service producteur)

ARCHIVES DEPARTEMENTALES DES YVELINES (service versant)

Présentation du contenu

Archives textuelles

Conditions d'accès

au bout de 75 ans à partir de 1689

Langue des unités documentaires

Français

Informations sur le traitement

04/06/2003